Suite et fin des tops et flops 2013 après la 1ère partie publiée hier.

Back 9 : tops et flops 2013

Trou n°10
Honneur au rookie de l’année sur le circuit PGA : Jordan Spieth. Passé pro fin 2012, il devient la coqueluche des américains en quelques mois en remportant le John Deere Classic alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Il réalise une saison exceptionnelle émailléee de 3 places de second et 9 Top10. La consécration viendra avec une wild-card reçue pour défendre les couleurs de la bannière étoilée lors de la récente Presidents Cup.

Trou n°11
Sergio Garcia ou l’éternel (dés)espoir. Entre ses remarques déplacées à l’égard de Tiger Woods et ses « craquages » réguliers du dernier jour sur les tournois, le fougueux espagnol n’arrive toujours pas à franchir le cap du grand joueur vers celui de grand champion.

Trou n°12
Tops et flops 2013De tous les anglais qui pouvaient succéder à Nick Faldo en tant que vainqueur d’un majeur, Justin Rose a sans doute été, pour beaucoup, une petite surprise avec sa victoire lors de l’US Open. Il coupe l’herbe sous le pied d’un Mickelson qui enchaîne pour la 6è fois une place de second dans ce tournoi.

Trou n°13
1 eagle, 11 birdies, 5 pars et 1 bogey ! Jim Furyk est le 6è joueur de l’histoire PGA Tour à réussir une carte magique de 59 coups. Réalisée lors du 2è tour du BMW Championship, l’américain a donc joué -12 sur ce Par71.

Trou n°14
Satanée météo qui a gâché la beauté et la fête de tant de tournois cette année ! Le plus marquant, l’Evian Championship nouvellement Majeur sur le circuit féminin réduit à 3 tours à cause des fortes pluies.

Tops et flops 2013

Trou n°15
Comment ne pas saluer la fantastique performance de Victor Dubuisson en cette fin de saison dans le sprint final de la Race To Dubaï ! Vainqueur en Turquie, T3 la semaine suivante lors du tournoi final, le français s’affiche désormais à la 31è place du classement mondial. Fantastique !

Trou n°16
Elle aurait pu écrire l’histoire du golf féminin en devenant la 1ère joueuse à remporter 4 Majeurs la même année. La sud-coréenne Inbee Park a gagné en 2013 le Kraft Nabisco, Le Wegmans LPGA,  l’US Women’s Open, et accessoirement 3 autres tournois !

Trou n°17
Adam ScottAvis très personnel mais s’il ne fallait en remporter qu’un, ce serait le Masters d’Augusta. Adam Scott l’a fait. Après sa 2è place en 2011, il a su être plus fort qu’Angel Cabrera lors des plays-offs pour devenir le premier australien à remporter ce tournoi mythique et endosser la fameuse veste verte.

Trou n°18
DP World Tour Championship - Day FourUltime top mais quel top ! 2è du British Open, 3è du PGA Championship, Vainqueur du Deutsche Bank et du Coca-Cola Tour Championship, Vainqueur du Dubaï World Championship, Henrik Stenson réalise le doublé historique FedExCup et Race to Dubaï. Le suédois a surclassé ses adversaires ces dernières semaines offrant un niveau de jeu tellement élevé que le golf semble vraiment un sport facile ! 😉

Voilà pour mes tops et flops 2013, qu’en pensez-vous ? Quel joueur, joueuse ou évènement vous a procuré le plus de plaisir cette saison ?

 

PARTAGER
Article précédentRétro : tops et flops 2013 (1/2)
Article suivantLe golf ? Easy Game !
Installé à Stockholm depuis 2015, je suis consultant marketing digital. La communication en général et les réseaux sociaux en particulier sont certes mon métier mais avant tout ma passion. Je suis convaincu de la pertinence et de l'intérêt des médias sociaux pour promouvoir et développer tout business et toute activité, le sport compris. La question n'est donc plus à "faut-il y être" mais bien à "comment y être" !

Répondre