Hole-in-One, c’est le tout en un du lundi pour un tour d’horizon de l’essentiel de la semaine qui vient de se terminer et, en conclusion, le programme de celle à venir.
All in One: All the News in One post! 😉

1Tyrell at Home!

Faisant encore mieux que lors de sa victoire l’an dernier (-23), Tyrell Hatton termine à -24 et s’offre un doublé consécutif au Alfred Dunhill Links Championship. Seulement 2 bogeys sur la semaine, tous 2 le premier jour sur le Old Course de Saint-Andrews. Mais ensuite ni Carnoustie le lendemain (65), ni Kingsbarns samedi (65), ni le Old Course à nouveau pour le dernier jour (66) n’arriveront à faire trébucher l’anglais. Une 2ème victoire professionnelle pour ce joueur qui fêtera ses 26 ans samedi 14 octobre prochain, avec un bond de la 33ème à la 11ème place de la R2D comme cerise sur le gâteau!

2Redistribution des cartes

3ème, 4ème et 7ème! 3 tricolores dans le Top10 du tournoi.
D’abord, Victor Dubuisson que l’air des Links a réveillé après 9 trous jeudi alors qu’il était +2, il joue -19 sur les 63 suivants, s’offrant au passage une dernière journée détonante à -9 dont 5 birdies consécutifs du 5 au 9 sur le Old Course. Une place sur le podium cette semaine qui signifie une carte assurée pour 2018 (63ème de la Race to Dubaï).
Certes Grégory Bourdy était déjà du bon côté de la barrière mais avec seulement 20.000 points d’avance sur le 100ème, il n’y avait aucune garantie pour la fin de saison, ni celle d’après. Après cette belle semaine écossaise, le bordelais qui termine 4ème ex-aequo du Alfred Dunhill Links Championship, ramasse quelque 180.000 points qui l’amène aux portes du Top60 (62ème).
Enfin, Alexander « El Toro » Lévy qui conforte, avec ce Top10, sa place de n°1 français cette année pour grignoter 2 places et pointer désormais 17ème au général de la R2D.
A noter également que Grégory Havret passe à la 99ème place avec 1.200 points d’avance sur le 101è.

3Le « Old Course » vieillirait-il?

Dans une journée où seuls 3 des 68 joueurs au départ du dimanche ont terminé au-dessus du Par72 total, ils ne sont pas moins de 60 à avoir « cassé » le Par. La palme revenant à l’anglais Ross Fisher et ses 11 birdies pour établir un nouveau record sur le Old Course (61), battant d’une unité le 62 réalisé pour la 1ère fois en 1987 par Curtis Strange et égalisé notamment par Victor Dubuisson en 2012.

4Untouchable

Ni la pluie obligeant à jouer 3 tours en 2 jours, ni les 76 autres joueuses n’ont pu vaincre Cristie Kerr à Chantaco. L’américaine leader depuis le 1er tour de l’Open de France féminin remporte à l’aube de ses 40 ans sa 27ème victoire professionnelle mais seulement son 1er titre sur le circuit européen. La double vainqueur de Majeurs (US Open 2007 et PGA Championship 2010) réalise 3 de ses 4 tours sans un seul bogey dont le 1er avec une carte de 62, nouveau record du parcours.
Agathe Sauzon, 6ème, est la 1ère française, Valentine Derrey et Céline Herbin terminent dans le Top10 (T9).

5Henderson revient dans la course

Le week-end précédent, le New Zealand Open avait été perturbé par la météo (ça n’arrive pas qu’en France après tout!) et la LPGA avait décidé de faire jouer le dernier tour le lundi (…). Cette prolongation a surtout été bénéfique à la canadienne Brooke Henderson qui remporte son 2ème titre en 2017 et le 5ème de sa carrière. Une victoire qui lui permet de retrouver le Top10 mondial (10ème) et surtout la 4ème place de la Race to CME, d’autant plus intéressante que le changement de règles intervenu cette année permet au Top5 de remporter le globe en fin de saison en cas de victoire lors de la finale.

6« Men » of the year

Logiquement, Justin Thomas remporte le titre honorifique de « Joueur de l’année » sur le circuit américain après avoir été sacré il y a 2 semaines lors de la FedEx Cup, son 5ème succès cette saison dont le PGA Championship. Il réalise notamment 12 Top10 sur 25 tournois joués.
Xander Schauffele, le vainqueur du Tour Championship, finale de la saison américaine, reçoit quant à lui le titre de « Rookie de l’année » qui célèbre le meilleur joueur lors de sa 1ère saison sur le PGA Tour.

7Man of « Steele »

Pas le temps de souffler! À peine la saison conclue du côté d’Atlanta en Géorgie qu’il a fallu s’envoler pour la Californie à Napa avec le Safeway Open, 1er tournoi 2017-2018 du PGA Tour. L’américain Brendan Steele remporte le tournoi, défendant (lui aussi) son titre acquis en 2016 avec succès. C’est la 3ème victoire professionnelle de Steele qui avait remporté le Valero Texas Open lors de sa 1ère saison sur le PGA tour en 2011. Il avait dû patienter ensuite 5 ans pour ajouter une nouvelle ligne à son palmarès avec le Safeway Open 2016.
Il a terminé la saison 2017 au 33ème rang de la FedEx Cup.

8Tiger en douceur

Il y quelques jours, Tiger Woods avait donné quelques nouvelles sur son site, annonçant notamment qu’il attendait les résultats de son prochain contrôle médical pour savoir s’il pouvait franchir un nouveau palier dans sa reprise de l’entraînement. La vidéo communiquée sur ses réseaux sociaux laisse apparaître que la santé du Tigre s’améliore, lui permettant de faire désormais des swings « en douceur » avec ses fers.

9Jouer dans son jardin

Gareth Bale, ce nom vous est familier si vous vous intéressez aussi au ballon rond. Le gallois de naissance et attaquant du Real Madrid est un fan de la petite balle blanche, à tel point qu’il est en train de s’aménager un « petit parcours 3 trous » dans son jardin! Le 1er trou est désormais achevé: une réplique du fameux trou 17 du TPC Sawgrass qui accueille chaque année The Players. Les 2 autres trous prévus seront des reproductions du Par3 du 8 du Royal Troon et du Par4 du 11 de l’Augusta National.

10Le Programme de cette semaine

  • Hommes
    • ET – 12 au 15 octobre – ITALIAN OPEN (ROLEX SERIES), GC Milano – Italie (12 français)
    • PGA TOUR – 12 au 15 octobre – CIMB CLASSIC, Kuala Lumpur – Malaisie.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here