Ca y est, enfin! Qui dit 1er mercredi du mois, dit l’article tant attendu des 12 de l’Albatros. 😉
Moins de 300 jours nous séparent dorénavant de la Ryder Cup. Comme d’habitude, nous prendrons le temps de décrypter l’actualité du mois passé, de faire l’état des lieux dans cette redoutable course aux points et nous terminerons par la présentation d’un de nos joueurs favoris pour la sélection dans l’équipe européenne, avec ce mois-ci l’espagnol Jon Rahm. Bonne lecture! 

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

Le mois de Novembre

Pour ce mois de Novembre, on peut considérer que quasi tous les concurrents qui se font frottés à Rose s’y sont piqués. A l’exception de Fleetwood (pour rappel, le vainqueur du HNA Open de France) qui, malgré un énorme suspens, a réussi à conserver la tête de la Race To Dubai au terme de la finale, on peut dire que le reste du champ a souffert. En 3 tournois, dont 2 Rolex et un WGC, Rose a juste gagné 2 fois et finit dans le Top 4 le 3ème. Bref, son nombre de points européens a doublé en l’espace d’un mois. Pour vous donner une idée de la performance réalisée par Justin Rose, sachez qu’en 2014, il a fallu attendre mois de juillet (donc à quelques semaines du terme de la qualification) pour que le 1er du classement dépasse les 2,5 millions de gains. En ce début décembre, à 8 mois du terme de la qualification, l’anglais l’a déjà franchi allègrement.

Tyrrell Hatton a certes perdu sa place de “leader” au classement de la Ryder Cup mais continue de remplir sa tirelire avec 300.000K€ supplémentaires. Jon Rahm fait son entrée  parmi les qualifiés via le classement européen grâce à sa victoire au DP World Championship. Bref, les gros envoient du lourd!

>> Lire le 2ème épisode des 12 de l’Albatros

Qualification/Sélection

Côté français, même s’il est rare de trouver une rose à côté Dubuisson, ce dernier fait le boulot (désolé et Lionel ne s’associe pas à cette vanne foireuse). Une 3ème place au Nedbank accompagné d’un joli Top15 au DP World (malgré un 1er tour assez étonnant) lui ont permis de glaner près de 500K€. Pas suffisant certes pour être virtuellement qualifié, mais suffisant pour marquer son territoire. Victor comme d’habitude sera l’homme à surveiller, d’autant plus qu’il annonce avoir eu un déclic après cette année 2017 épique en terme d’émotions. Toujours côté français, même si cela ne concerne pas la Ryder Cup à proprement dit, Thomas Bjørn en tant que sélectionneur de l’équipe européenne également pour l’EurAsia Cup a fait le choix d’y inviter Alex “El Toro” Lévy. Il faudra surveiller de très lors des prochains tournois, la tendance ou pas de Bjørn de jouer – lors des 1ers et 2èmes tours du tour européen – dans la partie de nos français comme son statut le lui autorise.

Comme dit le fameux dicton golfique: “En décembre, le pro peut aller se détendre“, le mois à venir s’annonce super calme côté tournois. Le temps pour eux d’aller voir leurs coachs techniques, mentaux et autres nutritionnistes pour remettre les bases à plat et les batteries au top. La saison européenne – pour les stars – recommencera lors du Désert Swing, ils ont donc jusqu’à mi Janvier pour peaufiner tout cela.

“- Et sinon, Gurvann, y’a qui qui manque?”

En se basant sur le classement mondial, on peut noter l’absence de certains noms pour la qualification en Ryder Cup.

A commencer par Stenson qui accuse 500.000€ et 15 points mondiaux de retard sur le dernier qualifié.
=> La tendance semble évidente pour lui: accéder à la Ryder Cup par les points mondiaux et donc probablement orienter sa saison sur le PGA Tour pour rattraper ce petit retard.

La situation de McIlRoy est quasiment équivalente. Le nord-irlandais, par manque de jeu, est à la limite de sortir du Top10 mondial, ce qui ne lui était pas arrivé depuis Janvier 2011 (à l’exception de 2 semaines en Mai 2014). Avec le break qu’il s’accorde jusqu’à son retour probable en janvier, il en est pour le moment à 800.000€ et 20 points mondiaux de retard.
=> Même conclusion que pour Stenson.

Pour Casey, même si il est apparu brièvement au Ranking, il n’a pour l’instant accumulé aucun point suite à son arrivée tardive en tant que joueur du Tour Européen.
=> Pour lui aussi, le début de saison du PGA Tour sera primordial pour refaire son déficit.

Je vais m’arrêter avec Noren – joueur qui a été sélectionné par tous les membres de la team LPBB lors du concours de pronostics. Le suédois, au niveau comptable, est dans la même situation que Rory mais il semble être “ailleurs” pour l’instant. Rien ne saurait présager du futur, mais un début d’inquiétude commence à pointer le bout de son nez -mais cela n’engage que moi, Gurvann.

Classement Sélection Ryder Cup

Pour répondre à des demandes de lecteurs, nous avons ajouté un onglet pour faire apparaître le classement de français (seul le Classement Européen est pris en compte).

EUR. PTS LISTWRLD PTS LISTTEAM AU 3 DÉCEMBRELES TRICOLORES
  1. JUSTIN ROSE 2,694,802.90
  2. TYRRELL HATTON 2,336,014.76
  3. JON RAHM 1,311,649.87
  4. MATTHEW FITZPATRICK 1,186,939.44
  5. Ross Fisher 1,163,028.38
  6. Sean Lowry 1,024,447.08
  7. Paul Dunne 1,002,476.14
  8. Scott Jamieson 875,474.79
  9. Victor Dubuisson 833,453.18
  10. Nicolas Colsaerts 704,504.12
  11. Sergio Garcia 695,658.56
  1. JUSTIN ROSE 183.15
  2. TYRRELL HATTON 114.00
  3. JON RAHM 101.56
  4. MATTHEW FITZPATRICK 71.54
  5. SERGIO GARCIA 58.30
  6. PAUL DUNNE 56.51
  7. TOMMY FLEETWOOD 47.65
  8. ROSS FISHER 47.04
  9. Shane Lowry 46.08
  10. Rafa Cabrera-Bello 44.58
  11. Victor Dubuisson 39.88
  12. Eddie Pepperell 39.85
  13. Scott Jamieson 35.48
  14. Lucas Bjerregaard 35.15
  15. Henrik Stenson 34.98
  16. Marc Warren 32.34
  1. JUSTIN ROSE (ENG)
  2. TYRRELL HATTON (ENG)
  3. JON RAHM (ESP)
  4. MATTHEW FITZPATRICK (ENG)
  5. SERGIO GARCIA (ESP)
  6. PAUL DUNNE (IRL)
  7. TOMMY FLEETWOOD (ENG)
  8. ROSS FISHER (ENG)


9.   VICTOR DUBUISSON 833,453.18

24. MIKE LORENZO-VERA 426,367.81
25. ROMAIN WATTEL  424,702.71

29. ALEXANDER LEVY 371,586.93

34. GREGORY BOURDY 329,978.22
35. MATTHIEU PAVON 329,573.58

49. BENJAMIN HEBERT 213,311.42

Comparatif Ryder Cup 2014-2018

Pour rappel, voici le nombre de points acquis par les 1er qualifié et 1er non qualifié en 2014. Compte tenu des décalages de planning des tournois entre 2014 et 2018, nous vous avons indiqué le nombre de points à Fin Décembre 2013 ainsi que le nombre de points nécessaires pour se qualifier à cette Ryder Cup 2014.

Voici pour le classement européen (en millions de points) :

Fin Décembre 2013 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 1,541 5,547 2,012
1er non qualifié 1,385 2,539 0,787

Et maintenant le classement mondial :

Fin Décembre 2013 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 111,26 368,05 51,62
1er non qualifié 70,33 171,72 31,06

 

Avec les Rolex Series, il n’y aura plus de points attribués aux tournois concurrents. On devrait naturellement constater une baisse du nombre de points mondiaux nécessaires pour la qualification. En effet, côté américain, 5 tournois sur une quarantaine dans la période avant septembre 2018, seront comptablement annulés avec cette nouvelle règle.

A contrario, côté points européens, il semble probable que le nombre de points nécessaires à la qualification sera plus important. D’une part, en raison de l’impact des Rolex Series, d’autre part, avec la mise en place du coefficient “forme” qui multiplie les points gagnés par 1.5 à partir de Mai 2018. Au bémol près que majeurs, WGC ou encore Rolex soient remportés en majorité par des joueurs non européens.

Avec une saison 2018, avant l’annonce officielle de la sélection, qui sera “partagée” entre 2 WGC et The Masters avec des points sans coefficient puis 5 Rolex Series, 3 Majeurs et 1 WGC avec un coefficient de 1.5, il semble probable que la qualification se jouera aux alentours des 3 millions de points côté classement européen et aux alentours des 160 points pour le classement mondial.

Nos partenaires Fil Rouge Ryder Cup 2018
Golf de Cabourg Le Home
Vincent-golf-magasins
“Le Bazar des Golfeurs

Si vous souhaitez devenir partenaire, contactez-nous!

 

Le Joueur du Mois: JON RAHM

Palmarès

Jon Rahm vient de fêter ses 23 ans le 10 novembre dernier. Ce basque espagnol a littéralement crever le plafond de la notoriété dès ses débuts professionnels. Reconnaissable entre tous avec son physique de rugbyman (1,88m – 100kg), il est passé professionnel en juin 2016, juste après l’US Open qu’il termine en tant que meilleur amateur (T23). Il détient le record de plus longue présence au rang de n°1 mondial amateur avec 60 semaines (25 consécutives puis 35).
Embed from Getty Images

Son 1er tournoi professionnel sera au Quickens Loans National quelques jours plus tard où il signe un podium (T3) après avoir été leader ou co-leader lors des 2 premiers tours. Avec, notamment une 2ème place ex-aequo au RBC Canadian Open, il a accumulé suffisamment de points en 2 mois, pour gagner un droit de jeu plein sur le PGA en 2017!

Saison 2017

Dès le début de sa 1ère saison complète sur le PGA Tour, il confirme son potentiel avec une victoire au Farmers Insurance Open en Janvier suivi d’une place de T3 au WGC Mexico début mars puis une défaite en finale du WGC Match Play face à DJ 3 semaines plus tard.
Il signe, en mai, une 4ème place au Wells Fargo Championship puis T2 au Dean & Deluca Invitational. Il va afficher une régularité impressionnante lors des playoffs de fin d’année en se classant successivement T3, T4, T5 et T7 sur les 4 derniers tournois. Il termine à la 5ème place de la FedEx Cup avec plus de 6 millions $ de gains.

Rahm prend son membership sur le circuit européen au sérieux et participe, pour son 1er tournoi, au HNA Open de France (T10) juste avant de gagner le dimanche suivant l’Irish Open. Avec un Top15 en Italie puis le trophée du DP World Tour Championship à Dubaï, il finit sur le podium (3ème ) de la Race to Dubaï. Il est aussi le premier double vainqueur d’un tournoi Rolex Series.

On pourrait lui reprocher ses très relatives contre-performances lors des Majeurs (Masters: T27, US Open: cut; The Open: T44, PGA Champ: T58) mais ce serait déjà oublier qu’il y participait pour la 1ère fois en tant que professionnels pour 3 d’entre eux! Il a prouvé déjà à travers les WGC et les Rolex Series qu’il savait répondre présent lors des grands rendez-vous.

Bilan Ryder Cup

Jamais sélectionné à ce jour en équipe européenne.
En cas de participation en 2018, il deviendrait le 12ème joueur de nationalité espagnole dans l’histoire de la Ryder Cup

L’Avis LPBB

Jon Rahm-DDF Irish Open 2017
© Flickr.com – Jumpy News

Il est un peu le “DJ de l’Europe-, le flegme en moins et le tempérament bien trempé du basque qu’il est en plus.
Sur la 3ème marche du podium en terme de “Strokes Gained: total” (derrière DJ et Spieth) pour la saison 2017, il s’est classé juste derrière le n°1 mondial sur les “SG: tee-to-green”. Le petit jeu reste le point “faible” de l’espagnol et, s’il n’est pas non plus un excellent putter (49ème du “SG: putting”), son grand jeu lui permet toutefois de s’offrir de nombreuses situations de birdies (7ème sur la moyenne de birdies par tour).

Ses racines espagnoles combinées à sa jeunesse ont mis en évidence quelques coups de sang mais il semble avoir cette capacité à ne pas se laisser déborder par la nervosité pour se remettre dans sa bulle. Il devient alors un véritable rouleau-compresseur comme ce total de -12 sur 22 trous pendant le week-end de l’Irish Open ou encore sa série de 35 trous consécutif sans bogey (13 birdies) pour clôturer Dubaï.

Si on y ajoute que, dans une récente interview à un journal espagnol, Jon Rahm a annoncé que ses 2 objectifs pour les années à venir étaient la Ryder Cup et les JO de 2020, on peut raisonnablement compter sur l’espagnol pour aider l’Europe a reconquérir le trophée au Golf National.

Chances estimées de sélection pour 2018: 80%

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour découvrir des destinations golf, abonnez-vous à notre newsletter (4 par mois maximum).

Désabonnement à tout moment.

[wysija_form id=”2″]

Rendez-vous le mercredi 3 Janvier 2018 pour le 4ème épisode des 12 de l’Albatros!

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 2ème épisode des 12 de l’Albatros

Article écrit en collaboration avec Gurvann – Image à la Une: photomontage par Marc

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.