Hole-in-One, c’est le tout en un du lundi pour un tour d’horizon de l’essentiel de la semaine qui vient de se terminer et, en conclusion, le programme de celle à venir.
All in One: All the News in One post!
😉

1La loi de Sharma

En Malaisie, Shubhankar Sharma a surpris son monde en décochant un magnifique 62 (10 birdies et 8 Pars) dans le dernier tour. Il a remonté 18 places le dimanche et s’est adjugé le Maybank Championship 2018. Grâce à un total de -21, il l’a emporté avec 2 coups sur l’espagnol Jorge Campillo, le leader après le Moving Day. Pablo Larrazabal et l’australien Ryan Fox complètent le podium en terminant tous les 2 à -18.
L’indien Sharma signe une 2ème victoire cette saison après le Joburg Open en décembre dernier pour prendre logiquement la place de leader de la Race to Dubaï. A 21 ans, Shubhankar devient ainsi le 1er joueur au classement mondial (72è) de son pays, passant juste avant son compatriote Anirban Lahiri (76è).

2Les bleus placés

Un temps, on a espéré mieux. Avec 3 français parmi les 5 premiers après 18 trous (Lorenzo-Vera 2ème, Wattel et Levy 4ème), puis un El Toro leader provisoire lors du second tour, on pouvait croire à une semaine favorable pour les tricolores, et notamment avec l’excellente forme affichée par Alex ces dernières semaines. 3 tours plus tard, cela reste une semaine correcte – mais sans plus – des bleus où Wattel et Pavon sont les mieux classés (T11 à -14). Hébert et MLV font Top20 (T17/-13), Levy finissant bien plus loin à -7. On retrouvera ces joueurs dans 15 jours en Oman puisqu’ils font tous l’impasse cette semaine en Australie.
Alex Levy reste dans le Top10 (10ème) de la Race to Dubaï qui le qualifie, pour l’instant, au WGC Mexico.

3Woodland en playoff

On a rêvé de Phil Mickelson s’offrant un un 4ème titre record.
On a cru à Jon Rahm encore vainqueur outre-Atlantique.
On a vu Rickie Fowler prendre sa revanche de 2016 (défaite en playoff face à Matsuyama).
Mais rien de tout cela n’a eu lieu dans cette édition du WM Phoenix Open 2018. Gary Woodland accusait un retard de 3 coups sur Rickie Fowler, le leader dimanche matin, au départ du dernier tour. Grâce notamment à 3 birdies consécutifs du 15 au 17, Gary signe une carte de 64 qui le place leader au club-house à 18 sous le Par. Quelques minutes plus tard, Fowler enchainera lui 3 bogeys sur ces mêmes trous 15-16-17. Seul un autre américain, Chez Ravie, peut encore venir disputer le titre à Woodland. Son superbe birdie sur un putt de plus de 6m au 18 va lui permettre d’accrocher le playoff mais le momentum est de courte durée puisqu’il ne peut éviter le bogey lors du 1er trou supplémentaire.
Gary Woodland décroche une 3ème victoire sur le PGA après celles au Transitions Championship 2011 et au Reno-Tahoe Open 2013. L’américain grimpe à la 5ème place de la FedEx Cup et se rapproche à 2 unités de son meilleur classement mondial (24ème).

4Le trou 16

Pas de 10ème trou en un dans l’histoire du trou 16 du TPC Scottsdale qui accueille le Phoenix Open depuis 1987. Mais l’insolite Par3 du circuit américain a encore délivré une ambiance phénoménale et son lot de moments épiques pour cette édition 2018.
Entre le “streaker” (nudiste) qui a généreusement batifolé dans l’herbe, l’ancien étudiant local Jon Rahm vêtu du maillot de son université pour jouer le trou, le rugissement des tribunes pour le birdie du “maître des lieux” Phil Mickelson, la socket de Ian Poulter ou encore le double bogey de Justin Thomas, il y en a eu pour tous les goûts ! Avec en conclusion, la cerise sur le gâteau puisque les entrées du tournoi ont un atteint un nouveau record avec plus de 720 000 visiteurs sur la semaine dont plus de 60 000 sur le seul trou 16 chaque jour.

5Welcome back Minjee

L’australienne Minjee Lee a pris la tête du Oates Vic Open 2018 après 36 trous et s’y est accrochée jusqu’au dernier trou du tournoi. Avec un score de 13 sous le Par (70-67-75-67), Lee s’offre son 4ème titre professionnel avec une avance confortable de 5 coups sur sa compatriote Karis Davidsons et 6 sur l’anglaise Georgia Hall et une autre australienne Hannah Green. Âgée de 21 ans, Minjee remporte le Oates Vic Open pour la 2nde fois puisqu’elle avait gagné l’épreuve également en 2014 alors qu’elle était encore amateur.
La rentrée a été difficile pour les tricolores puisque Camille Chevalier, Justine Dreher, Inès Lescudier ont échoué à passer le cut puis Manon Mollé et Agathe Sauzon ont été stoppées par le 2ème cut en vigueur sur ce tournoi après 3 tours. Seule Isabelle Boineau a joué les 4 tours et termine T30 à +3 total.

6La reine Leona

Depuis 2011 et l’introduction du classement mondial amateur, il n’y a eu que 11 joueuses à monter sur la 1ère marche du podium. Notamment, en raison du total de 130 semaines cumulées par la néo-zélandaise Lydia Ko entre Avril 2011 et Octobre 2013. Mais depuis cette semaine, Ko a perdu son record au profit de l’irlandaise Leona Maguire qui le porte à 131 semaines. N°1 mondiale de Mai 2015 à Mai 2016, elle avait perdu la pole position pendant 12 semaines, place alors occupée par l’américaine Hannah O’Sullivan. Mais depuis sa 21ème place aux Jeux de Rio, elle a repris son bien et va ainsi entamer sa 80ème semaine consécutive en tant que n°1 mondiale.
A 23 ans, Maguire a, par 2 fois, gagné un droit de jeu sur le LPGA via les Q-School en 2016 et en 2017. Mais cela revenait à quitter son statut amateur, ce que l’irlandaise ne souhaite pas faire avant la fin de ses études en avril prochain.

7Noren / Day plus forts que Woods / Mickelson

Tiger Woods rejoue en compétition officielle et l’audimat explose chez Golf Channel. La relation de cause à effet apparaît comme évidente… Et pourtant il n’en est rien ! En effet, c’est le playoff du dernier Farmers Insurance Open entre Jason Day et Alex Noren le dimanche (et finalement conclu le lundi) qui a fait sauter le précédent record d’audience. Ce dernier, de l’ordre de 2,337 millions de téléspectateurs par minute, avait été établi lors du dernier tour du AT&T Pebble Beach 2012 où Woods et Mickelson (futur vainqueur) étaient alors dans la même partie.
Mais le face à face entre l’australien et le suédois à Torrey Pines fin janvier a recueilli une moyenne de plus 2,717 millions de spectateurs par minute ! Certes c’était un playoff et “le plus vu” ne veut pas dire non plus “le plus apprécié” mais pour un final de golf sans américain, ces chiffres sont une belle performance.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

8Le programme de cette semaine

Femmes

  • LET – 9 au 11 février (54 trous) – ACTEWAGL CANBERRA CLASSIC, Canberra – AUSTRALIE (6 françaises)
  • LPGA  Pas de tournoi

Hommes 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.