Le mois de Janvier est passé à vitesse grand R (comme Ryder) avec une actualité des plus chargées : entre le Desert Swing et la reprise du tour US, les points s’accumulent et les positions commencent doucement à illustrer une tendance. A moins de 235 jours de l’événement, voyons comment la situation évolue pour la sélection dans l’équipe européenne. Nous poursuivons notre liste de sélectionnés, ou potentiels pour le moins, avec l’anglais Tommy Fleetwood. Bonne lecture! 

Le mois de Janvier

Comme prévu, le mois de Janvier a lancé la saison 2018 sous de très bonnes augures. Entre Fleetwood et Rahm qui gagnent, les podiums consécutifs de Rory, un Top 15 et une 3ème place pour Hatton ou encore une 7ème et 4ème place pour Lévy, ça attaque fort !  Même sur des circuits moindres, les européens ont fait parler d’eux avec notamment la victoire de Sergio en Asie. Bref, tout le monde veut jouer l’Albatros en Septembre. 😉

Les Noren, Stenson et Cabrera-Bello commencent à se signaler en remontant peu à peu dans les classements. La stratégie de chaque joueur va aussi être intéressante à étudier. Celle de Lowry par exemple qui passe pas mal de temps aux Etats Unis (stratégie quelque peu étonnante vu la concurrence mais qui pourrait porter ses fruits en cas de victoire).

L’EurAsia Cup a aussi été un moment étonnant de ce mois de Janvier. Rarement l’Europe n’aura été autant dominée dans les doubles et rarement aussi dominatrice dans les simples. Alex a été à l’image de l’équipe. Décevant en double, captivant en simple. En tout cas, les mots du capitaine Bjørn sont bien passés vu les résultats obtenus par les équipiers lors du tournoi qui a suivi à Adu Dhabi: 7 joueurs finissent dans le Top10 et 2 autres dans le Top15.

Lire aussi
→ Ryder Cup: ça part fort! par Guillaume

Le mois de Février

Le mois le plus court de l’année sera crucial pour les français. En effet, en restant dans le Top10 de la RTD au 19/2 pour Alex Lévy ou encore en entrant dans le Top50 mondial le 26 Février au plus tard, il aura alors la possibilité de jouer le WGC Mexico. Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, pour l’instant, la difficulté pour Alex n’a pas toujours été de rentrer dans le champ des gros tournois mais plutôt d’y marquer des points. Ceci étant dit, espérons qu’il puisse s’y qualifier et marquer de précieux points dans l’optique d’une qualification pour le Masters début Avril.

Pour Victor, le début de saison a été décalé. Ce qu’on sait, c’est qu’il ne s’est pas présenté au départ des 2ers tournois du Desert Swing, le reste n’étant que pure spéculation. Pour Oman et le Qatar il est annoncé dans le champ mais certaines sources bien informées, Fabien Pigalle de Nice Matin pour ne pas le citer, doute de sa participation au Qatar. Il n’en reste pas moins que son classement durant cette période n’a quasiment pas bougé.

Néanmoins, ne vous leurrez pas. Il semble probable que ce n’est qu’à partir de mi-Mai que commencera la course à la qualification Ryder Cup (enfin pour les 3ème et 4ème place de chaque classement) avec l’application d’un coefficient de 1,5 sur les points à prendre.

Qualification/Sélection

Comme expliqué, Alex est sur la bonne voie pour participer au WGC Mexico. Actuellement 10ème, il pourrait passer – au pire – 14ème après l’Australie qu’il ne joue pas. Il lui restera alors Oman pour assurer une qualification au WGC.

  • Pour se qualifier au WGC Mexico (du 1er au 4 Mars), il faudra être dans le Top10 de la RTD le 19/02 ou dans le Top50 Mondial les 19 ou 26/02.
  • Pour se qualifier au WGC Dell Match Play (du 21 au 25 Mars), il faudra être parmi les 64ers « disponibles » du Top100 Mondial le 12/03.
  • Pour se qualifier aux Masters (du 5 au 8 Avril), il faudra être dans le Top50 Mondial le 26/03.
  • Pour se qualifier aux Players (du 10 au 13 Mai), il faudra être dans le Top50 Mondial le 30/04.
  • Pour se qualifier à l’US Open (du 14 au 17 Juin), il faudra être dans le Top60 Mondial le 21/05 ou le 04/06.
  • Pour se qualifier au British Open ( du 19 au 22 Juillet), il faudra être dans le Top50 Mondial le 28/05 (sans compter les qualifications locales et le Top xx d’un grand nombre de tournois).
  • Pour se qualifier au WGC Bridgestone (du 2 au 5 Août), il faudra être dans le Top50 Mondial le 23/07 ou le 30/07 ainsi que tout vainqueur d’un tournoi ayant un SoF supérieur à 115.
  • Pour se qualifier au PGA Championship (du 9 au 12 Août), il faudra être dans le Top100 Mondial le 29/07.

Classement Sélection Ryder Cup

Pour répondre à des demandes de lecteurs, nous avons ajouté un onglet pour faire apparaître le classement de français (seul le Classement Européen est pris en compte).

EUR. PTS LISTWRLD PTS LISTTEAM AU 7 FÉVRIERLES TRICOLORES
  1. JUSTIN ROSE 2,713,074.57
  2. TYRRELL HATTON 2,516,447.12
  3. ROSS FISHER 1,444,881.17
  4. MATTHEW FITZPATRICK 1,321,391.43
  5. Jon Rahm 1,278,344.36
  6. Tommy Fleetwood 1,060,617.03
  7. Paul Dunne 1,029,794.37
  8. Shane Lowry 1,007,090.53
  9. Scott Jamieson 913,109.03
  10. Victor Dubuisson 830,321.41
  11. Rory Mcilroy 791,679.52
  12. Nicolas Colsaerts 731,226.85
  13. Henrik Stenson 728,480.43
  14. Sergio Garcia 706,480.08
  1. JUSTIN ROSE 217.89
  2. JON RAHM 183.96
  3. TYRRELL HATTON 137.75
  4. TOMMY FLEETWOOD 105.71
  5. MATTHEW FITZPATRICK 89.74
  6. SERGIO GARCIA 88.27
  7. ROSS FISHER 79.56
  8. RORY MCILROY 71.00
  9. Chris Paisley 60.82
  10. Paull Dunne 60.15
  11. Rafa Cabrera-Bello 52.28
  12. Alex Noren 51.99
  13. Henrik Stenson 49.36
  14. Shane Lowry 46.08
  15. Victor Dubuisson 39.88
  16. Eddie Pepperell 39.85
  17. Alex Levy 38.81
  18. Scott Jamieson 38.24
  1. JUSTIN ROSE (ENG)
  2. TYRRELL HATTON (ENG)
  3. ROSS FISHER (ENG)
  4. MATTHEW FITZPATRICK (ENG)
  5. JON RAHM (ESP)
  6. TOMMY FLEETWOOD (ENG)
  7. SERGIO GARCIA (ESP)
  8. RORY MCILROY (IRL)


10.   VICTOR DUBUISSON 830,321.41

18. ALEXANDER LEVY 572,332.49

27. ROMAIN WATTEL 478,601.93
28. MIKE LORENZO-VERA 467,003.76

36. MATTHIEU PAVON 372,708.44
38. GREGORY BOURDY 339,420.85

49. BENJAMIN HEBERT 261,093.60

>> Lire le 4ème épisode des 12 de l’Albatros

Comparatif Ryder Cup 2014-2018

Pour rappel, voici le nombre de points acquis par les 1er qualifié et 1er non qualifié en 2014. Compte tenu des décalages de planning des tournois entre 2014 et 2018, nous vous avons indiqué le nombre de points à Fin Février 2014 ainsi que le nombre de points nécessaires pour se qualifier à cette Ryder Cup 2014.

Voici pour le classement européen (en millions de points) :

Fin Février 2014 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 2,255 5,547 2,713
1er non qualifié 1,505 2,539 1,278

Et maintenant le classement mondial :

Fin Février 2014 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 166,56 368,05 217,89
1er non qualifié 82,01 171,72 60,82

 

Avec les Rolex Series, il n’y aura plus de points attribués aux tournois concurrents. On devrait naturellement constater une baisse du nombre de points mondiaux nécessaires pour la qualification. En effet, côté américain, 5 tournois sur une quarantaine dans la période avant septembre 2018, seront comptablement annulés avec cette nouvelle règle.

A contrario, côté points européens, il semble probable que le nombre de points nécessaires à la qualification sera plus important. D’une part, en raison de l’impact des Rolex Series, d’autre part, avec la mise en place du coefficient « forme » qui multiplie les points gagnés par 1.5 à partir de Mai 2018. Au bémol près que majeurs, WGC ou encore Rolex soient remportés en majorité par des joueurs non européens.

Avec une saison 2018, avant l’annonce officielle de la sélection, qui sera « partagée » entre 2 WGC et The Masters avec des points sans coefficient puis 5 Rolex Series, 3 Majeurs et 1 WGC avec un coefficient de 1.5, il semble probable que la qualification se jouera aux alentours des 3 millions de points côté classement européen et aux alentours des 160 points pour le classement mondial.

>> Lire le 3ème épisode des 12 de l’Albatros

Nos partenaires Fil Rouge Ryder Cup 2018
Golf de Cabourg Le Home
Vincent-golf-magasins
“Le Bazar des Golfeurs

Si vous souhaitez devenir partenaire, contactez-nous!

>> Lire le 2ème épisode des 12 de l’Albatros

Le Joueur du Mois: TOMMY FLEETWOOD

Palmarès

Il a fêté sa 4ème victoire sur le circuit européen 2 jours après ses 27 ans (19 janvier). L’anglais a démarré sa carrière professionnelle sur le Challenge Tour en 2010 et y remporté son 1er titre en septembre de la saison suivante au Kazakhstan Open lui assurant une carte sur le circuit élite pour 2012.
Son premier titre sur l’European Tour ne tarde pas est survient en août 2013 au Johnnie Walker Championship (Gleneagles, ECOSSE) qui lui permet de terminer dans le Top30 final de la Race to Dubaï. Les 3 saisons suivantes seront vierges pour son palmarès, s’offrant 14 Top10 entre 2014 et 2016 dont la moitié via des Top5.

Saisons 2017/2018

2017 a vraiment révélé Fleetwood qui remporte 2 tournois dans la saison: Abu Dhabi en janvier et le HNA Open de France au début de l’été alors qu’il n’y avait jamais passé le cut en 4 participations. Vous y ajoutez une 2ème place au WGC Mexico puis au Shenzhen International, une 4ème place à l’US Open et encore 3 Top10 en Rolex Series et vous obtenez le vainqueur de la Race to Dubaï avec plus de 5,3 millions de points.
Embed from Getty Images

Et 2018 s’annonce de la même veine. Il signe un doublé à Abu Dhabi grâce à un superbe dernier tour et 6 birdies sur les 9 derniers trous. En 3 tournois joués pour le compte de cette nouvelle saison, l’anglais se classe 6è – 1er – T6! En tout début d’année, il participe à l’Eurasie Cup avec un bilan sans faute: 3 matches, 3 victoires (Associé à Paul Casey puis Henrik Stenson en double, il a remporté son simple face à Chawrasia 2&1).

Désormais n°12 mondial, Fleetwood fait partie de la sélection européenne provisoire avec un total de 105.71 (4ème) points mondiaux, présentant une avance de près de 45 points sur le 1er non qualifié.

Bilan Ryder Cup

Jamais sélectionné à ce jour en équipe européenne. Il compte une sélection au Seve Trophy en 2013 et une à l’Eurasia Cup 2018.

L’Avis LPBB

Un cap a définitivement été franchi par Tommy Fleetwood l’an dernier. L’anglais s’appuie sur un très bon grand jeu: 6ème des fairways touchés en 2017 et 1er des greens en régulation. Il a beaucoup travaillé son putting qu’il considère comme sa principale faiblesse et ses birdies sur des putts de 6 à 7m lors de ce début de saison montrent qu’il a travaillé ce secteur de jeu et qu’il est sur la bonne voie.

On attendra de le voir à l’oeuvre lors des principales échéances de la saison avant le mois de septembre mais sa 2ème place du WGC Mexico ou encore sa 4ème l’US Open confirment que les grands rendez-vous ne l’effraient pas. Et puis avec un titre gagné sur l’Albatros, on peut ouvertement penser que ce parcours lui sied parfaitement.

Chances estimées de sélection pour 2018: 80%

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

Rendez-vous le mercredi 7 mars 2018 pour le 6ème épisode des 12 de l’Albatros!

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 2ème épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 3ème épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 4ème épisode des 12 de l’Albatros

Article écrit en collaboration avec Gurvann – Image à la Une: photomontage par Marc

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.