Hole-in-One, c’est le tout en un du lundi pour un tour d’horizon de l’essentiel de la semaine qui vient de se terminer et, en conclusion, le programme de celle à venir.
All in One: All the News in One post!
😉

1Stroke et match pour Kiradech !

A l’autre bout du monde, le thaïlandais Aphibarnrat a signé son 4ème titre sur le circuit européen. Le ISPS Handa World Super 6 à Perth (Australie) renouvelait pour la 2ème année sa formule de jeu mixte. 54 trous en stroke play suivi d’un dernier jour articulé autour de simples en match play sur 6 trous. Kiradech a d’abord vécu un long Moving Day et être parmi les 24 qualifiés du dimanche. En se défaisant successivement de Quayle en playoff le samedi puis ensuite, le dimanche, Eccles, Miyazato, Crocker, Herbert et Nitties en finale, il remporte sa 10ème victoire professionnelle. Aphibarnrat retrouve le Top50 mondial duquel il était sorti depuis juillet 2016. Le match-play est définitivement son affaire puisque son précédent titre sur le circuit remonte à 2015 au Paul Lawrie Match Play.

2La semaine magique de Ted

Remporter un tournoi juste devant Dustin Johnson, Jason Day ou encore Phil Mickelson a tout d’une réelle performance. Ted Potter Jr n’a que 34 ans mais joue déjà cette année sa 16ème saison professionnelle. Celui qui ne comptait jusqu’alors un seul titre sur le PGA Tour (The Greenbrier Classic 2012) totalise toutefois plus de 70 titres au cours d’une carrière où il a arpenté tous les circuits américains.
Lors du AT&T Pebble Beach 2018 de ce week-end, il signait un Moving Day retentissant en étant -11 pour la journée après 15 trous (9 birdies et 1 eagle). Alors sur les bases d’une carte de 59, il marquait le pas en fin de journée avec 2 bogeys aux 17 et 18. Son 62 final lui permettait de jouer en dernière partie avec le n°1 mondial, Dustin Johnson pour le 4ème et denier tour. En démarrant son dimanche avec un bogey, on a cru que l’enjeu et son partenaire du jour allaient le faire craquer ! Mais Ted a – bel et bien – tenu la barre en signant 4 birdies sur les 6 trous suivants. Un retour sans birdie mais sans bogey non plus et Potter reléguait DJ à 3 coups pour remporter son 2ème titre sur le PGA Tour.

350ème rugissant pour Shin

La coréenne Jiyai Shin fêtera ses 30 ans fin avril et elle vient pourtant déjà d’inscrire une 50ème ligne à son palmarès professionnel ! Partie avec 3 coups de retard sur l’australienne Minjee Lee, vainqueur la semaine précédente, Jiyai signe un 3ème et dernier tour en 64 avec pas moins de 7 birdies et 1 eagle (1 seul bogey). Non seulement, elle refait son retard mais elle relègue à 6 coups Minjee Lee (73) dans ce Actewagl Canberra Classic 2018.
Vainqueur du British Open en 2008 et 2012, la coréenne est désormais pensionnaire du LPGA of Japan puisqu’elle avait décidé en 2015 d’abandonner son statut de membre du LPGA américain pour se rapprocher de sa famille. Sa dernière victoire sur le Ladies European Tour était déjà en Australie avec le RACV Ladies Masters 2016.

Manon Mollé signe un Top15 (-3). Ines Lescudier (+2) et Justine Dreher (+3) sont les 2 seules autres bleues à avoir passé le cut.

4Un coin de ciel bleu

Pour ses deux premiers tournois en tant que professionnel, à l’ouverture de la saison du Pro Golf Tour en Egypte, Julien de Poyen avait manqué le cut. A Casablanca, il signe d’abord un Top30 le 6 février dernier avant de s’adjuger, ce samedi, le titre de l’Open Casa Green Golf ! 3 cartes de 66-69-68 pour un total de 12 coups sous le Par et un coup de mieux que l’allemand Carstensen. A 23 ans, Julien offre le 1er titre du clan tricolore en 2018, tous circuits professionnels confondus.

5Victor fait l’école buissonnière

On avait espéré le voir dès les premiers gros rendez-vous de 2018 aux Emirats Arabes Unis et puis on s’est désespéré de le voir disparaître avant même de jouer. Le retour de Dubuisson devait avoir donc lieu cette semaine en Oman suivi dans la foulée du Qatar Masters. 2 tournois qui étaient autant de chances pour le français d’intégrer le champ du WGC Mexico en cas de performances. Mais la réactualisation du champ de départ du NBO Oman Open en ce 12 février révèle une nouvelle désillusion pour ses fans puisque Victor n’est plus dans la liste…

6Le golf célébré aux JO d’hiver

Joli hommage de la Corée du Sud à ses championnes de golf, Se Ri Pak et Inbee Park. La première a remporté 25 titres LPGA dont 5 Majeurs et la seconde vainqueur de 18 tournois sur le LPGA dont 7 Majeurs est aussi la championne olympique en titre. Vendredi, Park qui avait remporté l’épreuve à Rio en 2016 a reçu la flamme olympique des mains de Pak lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux PyeongChang 2018.

7228 ans plus tard…

En Écosse, il reste quelques clubs irréductibles, encore réfractaires à ouvrir ses portes aux femmes. Mais, depuis la semaine dernière, le Royal Aberdeen, 6ème plus vieux club du monde a choisi de donner un coup de balai pour ôter la la poussière qui recouvrait ses traditions. Après 228 années d’existence avec le statut “réservé aux hommes”, les membres du club ont voté de manière quasi unanime (3% contre) pour enfin autoriser les femmes en son sein.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

8Le programme de cette semaine

Femmes

Hommes 

  • ET – 15 au 18 février – NBO OMAN OPEN, Muscat – OMAN (13 français)
  • PGA TOUR – 15 au 18 février – GENESIS OPEN, Pacific Palisades – Californie (USA)

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here