Hole-in-One, c’est le tout en un du lundi pour un tour d’horizon de l’essentiel de la semaine qui vient de se terminer et, en conclusion, le programme de celle à venir.
All in One: All the News in One post!
😉

Une fois n’est pas coutume, le Hole-in-One du lundi sort un mardi ! 😉

1Tiger en a rêvé, Casey l’a fait

Evidemment la victoire du Tigre aurait été belle tant son retour sur le devant de la scène était quasi inespéré il y a quelques mois à peine. Mais il serait injuste de résumer ce Valspar Championship à la défaite de Woods. Paul Casey a remporté brillamment son 2ème titre sur le PGA Tour, 9 ans après le Houston Open en avril 2009. Entre ses 2 victoires, l’anglais a réalisé 22 Top5 – dont un Top3 à The Open 2010 et T4 au Masters 2016. Dimanche, en terminant à -10, Casey a été excellent. Il a clôturé son tournoi avec une carte de 65 (7 birdies, 1 bogey) et seulement 21 putts, le record d’un vainqueur lors de ces 18 dernières saisons. Donc ni Patrick Reed qui a terminé sur un bogey alors qu’il était co-leader, ni Tiger Woods qui, après un birdie au 17, s’est offert une chance d’accrocher le playoff n’ont pu finalement rejoindre l’anglais après 72 trous. En se rapprochant du Top10 mondial (12ème), Paul Casey vient de marquer des points précieux pour rejoindre les rangs de l’équipe européenne en septembre prochain.

2Matt Wallace en playoff

Installé seul en tête après le Moving Day au Hero Indian Open, Matt Wallace a vu son compatriote, Andrew “Beef” Johnston, fondre sur lui avec une carte de 66 pour refaire ses 2 coups de retard. Les 2 anglais ont dû en passer par les playoffs pour se départager et Wallace a eu le dernier mot. Il touchait le green du 18, rejoué pour la 5ème fois cette semaine, en 2 grâce à une merveille de flèche décochée sur son second coup. Beef puttait tout de même pour le birdie mais son putt dans la ligne s’échappait sur une virgule. Matt pouvait se contenter de 2 putts “sécurité” pour signer une 2ème victoire sur le circuit européen après celle de l’Open du Portugal l’an dernier. L’anglais avait pourtant connu un début de tournoi compliqué en commettant un double et un bogey sur ses 7 premiers trous mais s’était rapidement repris pour jouer 69 au 1er tour. Avec ce titre, Matt Wallace remonte à la 14ème place de la Race to Dubaï.
Clément Sordet (-1), premier français et le seul sous le Par total termine T12.

3Home sweet home… sweet home !

Gagner l’Open de son pays est un titre recherché par toute compétitrice, le gagner 3 fois est un Graal dont peu peuvent se vanter. Réussir cet exploit 2 fois en tant qu’amatrice et 1 fois en tant que professionnelle n’est pas loin d’être unique pour la sud-africaine Asleigh Buhai. Elle s’appelait encore Ashleigh Simon lorsqu’elle a remporté l’Open d’Afrique du Sud en 2004 puis en 2007, juste avant de quitter le statut amateur. Dans la foulée, elle a remporté le Catalonia Ladies Masters puis s’est offert le Portugal Masters en 2011. Désormais Ashleigh Buhai depuis son mariage fin 2016, le Investec South African Open est son 3ème succès sur le LET. Partie avec 1 coup de retard sur l’allemande Karolin Lampert dans le 3ème et dernier tour, Ashleigh a signé une carte parfaite de 67 (-4) pour terminer à -9 alors que Lampert ne pouvait faire mieux que 70, malgré un ultime birdie au 18, pour échouer à 2 coups de la sud-africaine.
Emie Peronnin (+2), jeune joueuse de 23 ans, termine 1ère tricolore (T14).

4Alex Levy à Austin

Sans jouer cette semaine en Inde, Alexander Levy pointe ce lundi à la 61ème place du classement mondial. Le français est donc qualifié pour le WGC Dell Match Play qui aura lieu du 21 au 25 mars à Austin (Texas), le tournoi accueillant par défaut les 64 premiers mondiaux et qui plus est, disponibles. El Toro, seul représentant tricolore (et seul bleu dans le Top100 mondial), participera pour la seconde fois de sa carrière à cette épreuve WGC-Match Play.En 2015, Alex s’était retrouvé dans la poule de Hideki Matsuyama, Joost Luiten et Kevin Na. Le français avait perdu ses 3 matches. En finale cette année-là, Rory McIlroy l’avait emporté sur Gary Woodland.

5L’Albatros, version Phoenix

Aperçues lors d’une émission de Golf+ Le Mag en fin d’année dernière, certaines tribunes installées pour la Ryder Cup en septembre ont été révélées à grande échelle sur les réseaux sociaux de l’European Tour. Une longue tribune va être mise en place derrière le départ du 1 (partie droite) et derrière le green du 18 (partie gauche après le décrochement). Ce sont 6.648 places assises qui seront disponibles pour le départ de chaque partie pendant 3 jours. A titre de comparaison, à Hazeltine en 2016, 1.668 étaient disponibles et à Gleneagles en 2014, 2.148 étaient proposées. Public de l’Albatros, faîtes du bruit !

6Oh Capitaines, mes capitaines !

Tiger Woods sera bien à paris, au Golf National dans 6 mois, à minima comme vice-capitaine de Jim Furyk. On sait désormais qu’il sera également à Melbourne en Australie début décembre 2019 et cette fois à la tête de la sélection américaine en Presidents Cup. Dans une compétition qui s’essouffle du fait de l’archi-domination des USA, vainqueurs des 7 dernières éditions face aux Internationaux. Ces derniers pourront toutefois compter sur Ernie Els, capitaine annoncé en 2019 pour les emmener vers un succès qu’ils n’ont connu qu’une fois dans cette épreuve. C’était aussi à Melbourne en 1998.


Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

7Le programme de cette semaine

Femmes

Hommes 

1 commentaire

  1. Deux finales extraordinaires avec le retour du Tigre et le play-off en Inde, alexandre qualifié pour le WGC, quel beau week-end nous avons eu !

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here