Hole-in-One, c’est le tout en un du lundi pour un tour d’horizon de l’essentiel de la semaine qui vient de se terminer et, en conclusion, le programme de celle à venir.
All in One: All the News in One post!
😉

1En mémoire d’Arnie

C’était juste ouaouh !! Quelle magnifique soirée proposée par quelques uns des meilleurs joueurs du monde dans ce Arnold Palmer Invitational 2018. On a vu Woods grignoter peu à peu son retard de 5 coups au départ du dernier tour pour revenir à 1 coup des leaders après 13 trous. On a vu Stenson et DeChambeau, en dernière partie, ne pas se lâcher pendant les 2/3 de la journée. On a vu Rose ne pas commettre une seule erreur pendant 18 trous pour se donner une chance de victoire. Et puis on a vu surtout McIlroy faire du Rory ! Des drives de fou (340m sur le Par5 du 16 ^^), des approches de génie, des putts rentrés de partout sur les greens. Bref, 64! 10 pars, 8 birdies dont 5 sur les 6 derniers trous pour finir à -18. Impressionnant !
Derrière lui, le jeune américain fan de trigonométrie et de bio mécanique a bien essayé de faire parler sa science, entretenant le suspense avec un eagle sur le 16 pour revenir à 2 coups et 2 trous à jouer. Mais Bryson ratait d’un cheveu le birdie sur le 17 le condamnant à l’impossible (ou quasi puisque seuls 3 joueurs par le passé avaient déjà réussi un eagle sur le 18 du Bay Hill GC). Son coup de fer depuis le rough du 18 terminait dans le bunker derrière le green. McIlroy pouvait souffler et s’offrir un 14ème titre sur le PGA Tour contre un total de 13 sur l’European Tour. Sa 1ère victoire depuis le Tour Championship fin septembre 2016. C’était le 25 pour être précis, ce même jour où Arnold Palmer s’en allait. Sur les terres du King, Rory gagne à nouveau. Joli clin d’oeil !

2Au tour de Park

Dans la série les “anciens gagnent à nouveau”, c’est au tour d’Inbee Park de se rappeler à notre bon souvenir lors du Bank of Hope Founders Cup. Certes sa dernière victoire n’était pas si éloignée – HSBC Champions en Mars 2017 mais c’est surtout la manière qui nous rappelle la coréenne de 2013-2015 (6 Majeurs remportés sur la période). Alors que la française Karine Icher avait pris le meilleur départ avec une carte de 67, Park a frappé un grand coup avec une carte de 63 dont un enchainement birdie-birdie-eagle-birdie-birdie sur les 5 premiers trous de ce 3ème tour. Elle conclut son dimanche avec une deuxième carte consécutive sans bogey (67) pour soulever son 19ème trophée LPGA. A 10 jours du 1er Majeur de l’année, le ANA Inspiration qu’elle a déjà gagné en 2013, Inbee se positionne sérieusement parmi les prétendantes.
On soulignera la jolie performance de Dame Laura Davies qui termine T2 à 5 coups de Park (1er Top10 depuis 2014), en signant elle aussi une carte de 63 lors de la journée de samedi.
Karine Icher, 1ère française, termine T11 (-11).

3Un finish en beauté!

Gagner son 1er tournoi est certainement une joie immense, le remporter alors qu’on était 4 coups au départ du dernier tour est une satisfaction supplémentaire, mais décrocher la victoire avec 1 coup d’avance grâce à une carte de 63 ponctuée par un eagle sur le trou 18 lui confère une saveur exceptionnelle. Telle est a été la journée de rêve pour l’américaine Lauren Kim au Florida’s Natural Charity Classic, premier rendez-vous de la saison 2018 sur le Symetra Tour (2ème division américaine). Après avoir gagné un droit de jeu sur le circuit via les cartes en fin d’année dernière, Isabelle Boineau et Justine Dreher faisaient également leurs débuts. Les 2 françaises passent le cut et terminent T16 dans le Par total (71-72-73) pour Isabelle et T41 à +5 (74-71-76) pour Justine.

4Happy birthday!

La saison 2018 du Challenge Tour démarre cette semaine au Kenya. Une année symbolique puisqu’on célèbre la 30ème saison de la seconde division européenne. Créée en 1989, le Challenge Tour peut se targuer que ses ex-membres totalisent 432 victoires à ce jour sur le circuit élite, et un capitaine de Ryder Cup puisque Thomas Björn, à l’instar des Stenson, Kaymer ou encore Brooks Koepka, y avait ses classes. A Nairobi pour le Barclays Kenya Open, on retrouvera 13 français au départ dont Victor Perez, Julien Quesne, Gary Stal, Romain Langasque, Thomas Linard et Joël Stalter.


Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

5Le programme de cette semaine

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.