lundi 6 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Une journée à l’Open de France 2013

Une fois n’est pas coutume, je reviens sur le tournoi du week-end dans le blog de la petite balle blanche: l’Open de France. J’ai eu la possibilité d’être sur place le vendredi et les occasions d’assister à un grand tournoi professionnel “de l’intérieur” sont rares. Alors retour sur mes impressions et en quelques photos d’une journée à l’Albatros.

Trou n°3 - Albatros - Open de FranceSitué dans la banlieue Ouest de Paris, le Golf National, près de Guyancourt (78), n’est sûrement pas dans ma liste des plus beaux parcours sur un plan purement esthétique, surtout au niveau du cadre environnant. En revanche, sur un aspect purement golfique, cela fait rêver de voir ces fairways et ces greens superbement entretenus.

Ce que j’ai aimé…

Arrivé pour la partie de Victor Dubuisson au départ du 10 pour ce deuxième tour de l’Open de France, la première impression est un mélange de puissance et de fluidité dans le swing des joueurs. Le ciel nuageux de cette matinée nécessite d’être placé dans l’axe de la trajectoire de la balle pour visualiser correctement cette dernière lorsqu’elle quitte le tee. Une balle qui semble ne jamais finir de monter dans le ciel avant de se poser loin, si loin, sur le fairway. Dès ce premier coup, vous prenez toute la mesure du niveau qui vous sépare des professionnels.

S’enchaînent alors, tout au long des trous que vous arpentez en compagnie des joueurs, toute la panoplie des coups de golf : longs fers, approches posées au drapeau avec le back spin parfait, sorties de bunker, chips et putts plus ou moins longs qui suivent des pentes que vous n’aviez pas vues, le tout précédé de cette routine toujours identique (et parfois un peu longue) selon le coup à réaliser.

L’ambiance générale est à l’émerveillement sur les longueurs atteintes et la précision des coups. Une certaine fascination des spectateurs parce que l’on sent bien que la majorité présente est composée de joueurs réguliers ou occasionnels, et donc à même d’être impressionnée par l’utilisation d’un fer 9 à 140m.

GolfNational_Albatros Open de FranceCôté signalétique, le plan détaillé, côté spectateur, disponible en arrivant sur le site et les panneaux indicateurs sur le parcours permettent de bien se repérer pour rejoindre les différents trous rapidement. L’aménagement autour des greens est intéressant car les buttes avoisinantes constituent des “tribunes” naturelles offrant une belle visibilité, même en cas de foule. Intéressant aussi, les panneaux d’affichage autour de chaque green qui annoncent les joueurs de la partie en cours, les scores des leaders actuels et, dans mon cas, la projection du cut.

En toute objectivité, rarement un sport professionnel offre à tout spectateur de pouvoir approcher de si près les joueurs tant au coeur de l’action qu’après leur partie. A la sortie du 18, qu’il est sympa de voir ses jeunes enfants, et aussi moins jeunes, interpeller les Poulter, McDowell, Donald, Jacquelin, Levy ou Levet par leur prénom pour obtenir très souvent une balle, parfois un autographe et, quelques fois même, un gant ou une casquette.

Encore des améliorations possibles !

Alors rien à redire ?! La perfection n’étant pas de ce monde, j’émettrai tout de même quelques critiques.
En premier lieu sur ces soi-disants spectateurs et amateurs de golf qui passent leur coup de téléphone en toute indiscrétion alors que le silence se fait pour les joueurs au départ, sur ces “randonneurs bavards” imperméables au jeu qui se déroule à leurs côtés préférant se raconter ses petits tracas du quotidien alors que tout le monde s’arrête pour respecter les joueurs à l’adresse. 🙁

Certains passages réservés aux spectateurs le long des fairways sont en pente sévère et ont vu de nombreuses chutes qui auraient pu faire très mal… Heureusement la météo était excellente ! Une grosse déception avec le bruit ambiant, principalement dû aux avions de tourisme qui décollent ou atterrissent en permanence à proximité.

Côté communication, quelques progrès à faire. Tous les départs du vendredi ont été retardés d’une heure à cause du brouillard. Et là je dis : merci Twitter ! 😉
En revanche, personne ne vous prévient quand vous arrivez sur le site et j’ai renseigné plusieurs personnes qui ne s’y retrouvaient pas dans les horaires de départ inscrits sur leur feuille.
Le seul leaderboard complet est en dehors du parcours et les panneaux présents à chaque trou n’indiquent que les 3/4 premiers, ce n’est pas suffisant. Si l’Open de France est un spectacle, c’est avant tout une compétition. La journée du vendredi est celle du cut, donc déterminante pour le week-end. Cela mériterait plus d’informations “temps réel”, ne serait-ce que pour permettre aux spectateurs d’aller encourager “leurs” golfeurs dans des moments appropriés.

Souvenirs, souvenirs !

Pour conclure, en tant que passionné de golf, j’ai vécu un super moment qui n’a fait qu’accroître mon envie de jouer, et surtout de mieux jouer ! 🙂
J’ai confirmé cette certitude que vivre la Ryder Cup au plus près comme 2018 nous en donnera l’opportunité est une chance incroyable.

Enfin, je profite de l’occasion pour partager quelques moments avec vous !;-)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous, qu’en avez-vous pensé de votre visite au Golf National ? Avez-vous envie d’y aller l’année prochaine ?

Lionel

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

2 Commentaires

  1. Merci pour ce post tres instructif.

    Je n’y était pas mais y étant déja allé au cours de ma jeune carrière de golfeur 😉 je suis d’accord avec toi sur le fait que le bruit des avions de tourisme est vraiment pénible. J’espere qu’ils limiteront cela en 2018 et qu’ils prendront en considération tes autres remarques en particulier sur la communication au public.

    • Bonjour Fred,

      Il semblerait que les avions ne volaient pas le dimanche (ou les vents étaient différents ?), ce qui devait être plus qu’agréable. En tout cas, je suis à leur disposition pour toute suggestion de communication ! 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Julien, fan de golf, poursuit son débrief très personnel des matches de poules du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette dernière semaine de mars.