dimanche 23 février 2020

Rétro : tops et flops 2013 (1/2)

Première partie du bilan de l'année 2013

Puisque le premier anniversaire du blog coïncide avec la (presque) fin de l’année, La Petite Balle Blanche dresse un bilan divers et très varié de 2013. L’occasion, chaque jour de cette semaine, de revenir sur les actualités du golf mais aussi sur celles du blog de ces 12 mois écoulés. Commençons aujourd’hui et demain par les tops et flops 2013. Comme toujours, ces propos n’engagent que moi… Mes cartes de score aussi d’ailleurs ! 🙂

Les visiteurs assidus sont habitués à la symbolique des chiffres utilisée dans les différents articles du blog, donc revue de détail en 18 trous des tops et flops 2013 de la saison des professionnels, aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Front 9 : tops et flops 2013

Trou n°1
Ladies First please! Dans cette saison professionnelle, le premier top pour la néo-zélandaise Lydia Ko. 16 ans, 2 victoires sur les circuits (LPGA et LET) en 2013 et une seconde place à l’Evian Masters, elle finit à la 5è place du classement mondial mais ne touche aucune somme d’argent puisqu’elle a le statut amateur. Elle est désormais professionnelle pour la saison 2014 suite à la décision de la LPGA.

Trou n°2
McIlry Tops et flops 2013Just miss it! Une année qui démarre sur les chapeaux de roues pour Rory McIlroy qui signe un contrat avec Nike annoncé à 250 millions $ sur 10 ans. Bilan de la saison : 0 victoire ! 59ème au classement de la FedExCup, un cut non passé lors du British Open. Certes 1,8 millions de gains mais c’est tout de même 4 fois moins qu’en 2012.

Trou n°3
Le chinois Guan Tianlang devient, à 14 ans, le plus jeune joueur de l’histoire à participer au Masters. Et malgré une pénalité infligée lors du 2ème tour pour jeu lent, il franchira tout de même le cut pour finir 58è à +12.

Trou n°4
Premier British Open pour Phil Mickelson et 5ème majeur de sa carrière. Parti le dimanche avec 5 coups de retard, il signe la plus belle carte du tournoi (66) avec 4 birdies sur les 6 derniers trous et l’emporte avec 3 coups d’avance.

Trou n°5
Vijay Singh, déjà accusé de tricherie par le passé, se retrouve encore exposé, cette fois, pour des soupçons de dopage. Finalement blanchi, il s’est ensuite retourné contre la PGA pour atteinte à son image… Dans tous les cas, une image comme on aimerait ne jamais en voir !

Trou n°6
European Solheim Cup TeamL’équipe européenne de Solheim Cup qui a écrasé 18-10 l’équipe américaine sur ses terres cet été. Avec 6 joueuses sur 12 qui jouaient cette compétition pour la première fois, l’Europe remporte une superbe 5è victoire en 13 éditions.

Trou n°7
Cette fois, il n’est pas passé à côté ! Jason Dufner, qui l’avait laissé échapper en 2011 face à Keegan Bradley, s’est offert son premier majeur en remportant l’USPGA sur le parcours du Oak Hill Country Club à Rochester (New-York). Un Dufner sans doute heureux de mettre entre parenthèses l’image peu glorieuse de sa personne assise par terre les bras ballants qui a fait le tour du monde sur les réseaux sociaux.

Trou n°8
Tiger Woods : un flop?
Pas vraiment: Joueur de l’année élu par le PGA Tour et 5 victoires individuelles au compteur…
Un top ? Pas totalement, ni victoire dans un des 4 majeurs, ni lors des tournois finaux de la FedExCup. Toujours parmi les meilleurs joueurs du monde mais on attend surtout de revoir l’oeil du Tigre !

Trou n°9
Bourdy Wales OpenCocorico ! Grégory Bourdy aura été le joueur français  le plus régulier sur l’ensemble de la saison. Seul représentant tricolore dans un majeur (British Open), vainqueur de l’Open du Pays de Galles, il a également grandement contribué à la victoire de l’Europe Continentale lors du Seve Trophy.

 

Bien sûr, accords et désaccords seront toujours les bienvenus. N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur ces 9 premiers tops et flops 2013.

A demain pour le retour ! 🙂

 

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Justin Thomas en tête, qui pour l’arrêter ?

Ce que La Team LPBB a retenu du Moving Day du WGC Mexico où Rahm a signé un impressionnant 61 ponctué d'un trou en un

Bryson DeChambeau nouveau leader à Mexico

Ce que La Team LPBB a retenu du 2nd tour du WGC Mexico où DeChambeau, le "mad scientist", a pris la tête.

Quelle journée ! McIlroy leader, Perez dernier.

La Team LPBB revient sur quelques faits majeurs de ce 1er tour du WGC Mexico dans le Débrief Canapé.

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Debrief Canapé : l’avant tournoi du WGC Mexico 2020

Le tout 1er Débrief Canapé par #LPBB avec les avis de la Team en amont du WGC Mexico 2020.

Distance Report – chapitre 2 – la distance mais pas que…

Second volet basé sur le rapport "Distance Insights Reports" de l'USGA et le R&A où Gurvann s'est intéressé à quelques uns des graphiques sur l'évolution du golf comme les clubs, les parcours ou encore les centres d'intérêt des spectateurs.