mercredi 12 août 2020

Découvrez le nouvel episode du PODCAST #LPBB !

L'émission golf par la Team a été lancée le jeudi 4 juin pour vous proposer un nouveau rendez-vous à écouter 2 fois par mois : débats, invités, regards sur le golf et bonne humeur.

Rencontre avec Cyril Bougaux de Golf+

Alors que démarre la nouvelle saison de golf professionnel, Cyril Bougaux journaliste des chaînes Sport du groupe Canal a accordé une interview à La Petite Balle Blanche pour évoquer son métier, l’organisation de la chaîne Golf + et s’est même livré à quelques pronostics sur les prochains grands rendez-vous de 2014.

Bonjour Cyril, quel a été ton parcours professionnel ?

J’ai commencé comme pigiste à Stade2 avant d’intégrer InfoSport de 1999 à 2012. A la création de Golf +, comme on me savait passionné par ce sport, la direction m’a proposé de rejoindre la chaîne. Aujourd’hui, je partage mon temps (50/50) entre Sport+, en tant que présentateur, et Golf+ comme présentateur et commentateur.

Entre présenter et commenter, l’approche est différente ?

Certes. Pour les commentaires, il faut beaucoup plus se renseigner sur l’évènement en lui-même. Cela passe par beaucoup de lecture, de recherches sur Internet et puis, aux commentaires, on travaille avec un consultant.

Il ne faut donc pas se « marcher » dessus…

Cabine Commentaires Golf+
Cabine Commentateurs-Golf+

Chacun a son rôle, le consultant est là pour apporter la vision plus technique, expliquer la stratégie sur le parcours. De mon côté, j’essaie d’apporter des informations complémentaires sur les joueurs, l’historique du tournoi. L’objectif est qu’à la fin de la retransmission, le téléspectateur est le sentiment d’avoir appris des choses nouvelles.

Combien de consultants sur Golf+ ?

Aujourd’hui, on a Thomas Levet, consultant prioritaire sur les plus gros tournois et la Ryder Cup s’il n’est pas qualifié évidemment ! Dominique Larretche, Julien Xanthopoulos, Patrice Barquez, Marc Farry, Fabrice Tarnaud et depuis peu Fabien Donoyan.

Et côté journalistes ?

Christian Ledan avec la « casquette » de n°1, Sébastien Audoux qui est aussi le rédacteur en chef, Thierry David et moi. Sur Golf+, chaque jour, il y a en moyenne 4h de retransmission sur le circuit Européen et 4 heures sur le circuit PGA, les interventions sont donc partagées entre nous 4.

La journée type de Cyril Bougaux ?

Régie - Golf+
Régie Golf+

Si je suis aux commentaires, j’arrive en général 2 heures avant la retransmission pour prendre les informations liées au tournoi et aux joueurs. Notamment si en tête du leaderboard, il y a quelques noms moins connus, il faut se renseigner car il va sûrement passer à l’antenne. On se cale aussi avec les équipes techniques en charge de la réalisation sachant que les images sont produites directement par l’European Tour ou le PGA Tour selon le tournoi, et non par Canal. On a d’ailleurs un décalage de 2 minutes entre les images qui nous arrivent et celles que l’on diffuse pour nous permettre de les « nettoyer ».

Nettoyer, c’est à dire ?

On va retirer certaines prises de vue qui n’intéressent pas nos abonnés comme celles des commentateurs américains en plateau, par exemple. Cela nous permet également d’anticiper certaines coupures de faisceau et de se préparer à combler l’absence d’images.

La plupart du temps, vous commentez depuis les studios Canal, ce n’est pas trop frustrant ?

Forcément, on aimerait tous être présents sur chaque tournoi mais on ne fait les déplacements que pour les tournois majeurs. En 2013, j’étais sur place pour The Open (British Open) pour assurer les commentaires des parties du matin. Cela reste des grands moments quand on peut côtoyer de plus près les joueurs ! D’ailleurs, quand on voit Tiger Woods au practice, son swing paraît si fluide et si tranquille qu’on a parfois du mal à comprendre que sur le parcours, il est moins bien.

Puisque tu parles de Tiger, le vois-tu gagner son 15è majeur cette année ?

Difficile de s’avancer mais j’aimerais vraiment qu’il en gagne un ! Histoire de se rapprocher un peu plus du record. 🙂

Au petit jeu des pronostics, qui vois-tu dans les vainqueurs de 2014 ?

MA Jimenez ! J’aimerais beaucoup qu’il gagne un majeur. Peut-être l’Open Championships chez les Seniors puisqu’il jouera sur les 2 circuits. Sinon, Lee Westwood et Jason Day. Depuis que Adam Scott a débloqué le compteur pour l’Australie à Augusta, je le verrai bien gagner cette année le Masters. Je suis aussi curieux de voir la saison de Jordan Spieth car il m’a vraiment impressionné en 2013. Et puis un titre pour Dubuisson… Au Royal Liverpool en juillet !

Et en septembre, la Ryder Cup ?

Côté coeur, l’Europe évidemment. Mais j’avoue pour que relancer l’intérêt de la compétition une victoire des USA serait peut-être bien. Ils vont finir par s’en lasser s’ils perdent tout le temps ! 🙂

Une compétition qui se jouera en France dans 5 ans…

Oui, c’est super. Cet évènement aidera sûrement à changer la vision du golf qui traîne encore trop ses fausses images de “sport de vieux et de riches”. Certes, le golf est chronophage mais je trouve que la mise en place des compétitions sur 9 trous a vraiment été une bonne initiative de la Fédération. Et puis, personnellement, commenter cet évènement cela serait top.

Et tu trouves le temps de jouer ? Tu as quel handicap ?

1 fois par semaine environ. Aujourd’hui, je suis 8,9.

Des parcours de prédilection ?

L’Albatros (Golf National) j’adore. Je joue aussi beaucoup sur les golfs de la région Royan, Saintes et Cognac car ma belle-famille y habite.

Un objectif pour 2014 ?

Comme beaucoup, baisser mon index. J’aimerais vraiment atteindre 5 mais pour ça, il faut surtout que je travaille mon putting !! 🙂

 

Un chaleureux merci à Cyril pour sa grande disponibilité et la visite des studios de Canal+. Sympathique et amusant de voir “l’envers du décor”. Cyril est également sur Twitter : @cbougaux

 

Newsletter gratuite

Lisez nos publications quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Votre mail ne sera jamais communiqué à des tiers, partenaires ou non du blog.
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

1 COMMENTAIRE

  1. à Mr Cyril Bougaux le “petit Fox” du Challenge tour qui joue l’open d’Australie 2016 “au gabarit de pilier” n’est d’autre que le fils de Grant Fox ex 1/2 d’ouverture des All Blacks a 78 reprises Robert ex CTR rugby(auriez vous son mail direct svp?)
    Bravo grâce à vous je progresse chaque jour et qq. fois la… nuit

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Morikawa, le coup de maître

Un formidable coup de driver à deux mètres du drapeau a permis au jeune Collin Morikawa, 23 ans, de remporter le PGA Championship face...

Finally, la nouvelle marque de golf française lance un sac innovant

Finally est une nouvelle marque de golf dont l'ambition est d'offrir aux golfeurs une alternative aux grandes marques traditionnelles. Nous avons rencontré Julien Balas, le fondateur. Découvrez son interview en vidéo.

Le Parcours à Gugu : Le golf de Saint Germain

Gurvann a joué le Golf de Saint Germain qui, par son tracé très atypique et son parcours bientôt centenaire, vaut le détour. Nos amis britanniques l'ont d'ailleurs confirmé en le plaçant dans le top 3 des parcours à jouer durant leur séjour Ryder Cup.

Le PGA Tour tremble à nouveau

Après Nick Watney, un deuxième joueur du PGA Tour, Cameron Champ, a révélé avoir été testé positif au Coronavirus. Le calendrier prévisionnel du circuit américain est-il en danger ?

La 3e édition de la Beachcomber Golf Cup enfin déconfinée !

Après 12 semaines d’interruption due à la pandémie qui a contraint les golfs à fermer leurs portes, la Beachcomber Golf Cup repart pour une troisième édition dans une trentaine de clubs dans toute la France.