mercredi 12 août 2020

Découvrez le nouvel episode du PODCAST #LPBB !

L'émission golf par la Team a été lancée le jeudi 4 juin pour vous proposer un nouveau rendez-vous à écouter 2 fois par mois : débats, invités, regards sur le golf et bonne humeur.

Nicolas Allain : "Amener nos joueurs vers l’élite !"

Nicolas Allain est co-fondateur de PlayingGolf avec Julien Xanthopoulos et enseignant au Golf du Bois de Boulogne. Après quelques années sur les circuits professionnels, il a choisi de privilégier l’enseignement, animé par son envie de partager et de transmettre, poursuivant ainsi une belle tradition familiale. Sa passion du golf, son amour et sa philosophie de l’enseignement, le Team des joueurs professionnels, les projets PlayingGolf, rencontre entre 2 leçons avec Nicolas Allain.

Nicolas, le golf tu es tombé dedans quand tu étais tout petit ?

Mes parents disent que j’ai commencé à 3 ans. Je crois que dès que j’ai été en âge de tenir un club, j’en ai eu un entre les mains. Mon père est enseignant au golf de Cabourg depuis 37 ans, ma mère travaillait au pro-shop, et aujourd’hui à l’accueil du club. Avec mon frère, on ne nous a jamais imposé le golf. C’était juste notre environnement quotidien, on était toujours présent au club même si on jouait parfois au foot là-bas. Le golf était un choix qui s’offrait à nous et on y jouait seulement quand on avait envie, par plaisir.

Être golfeur était ton ambition ?

Même si j’ai longtemps pratiqué du foot et du hand, le golf avait ma préférence. J’avais des facilités et j’ai commencé à gagner quelques tournois. A Deauville, ils ont souhaité créer une équipe UNSS lorsque j’étais au lycée, une sorte de section sport-étude. J’ai ensuite connu ma 1ère sélection en équipe de France des jeunes à 16 ans, j’ai été médaille de bronze aux championnats d’Europe par équipe, vice-champion de France de double avec Julien en 2001 puis, en individuel, vice-champion de France en 2002. En 2003, on a gagné la coupe de France avec le club de Deauville. Puis la même année, à 19 ans, je suis parti faire mes études aux Etats-Unis. J’ai bien évidemment continué le golf avec quelques titres comme celui de champion universitaire en 2003 et vice-champion l’année d’après avec Oklahoma City University.

Tu es ensuite passé professionnel…

A mon retour en France, fin d’année 2006. J’ai fait 2 saisons complètes, 2007 et 2008, sur l’Alps Tour puis à partir de 2009, j’ai commencé à enseigner en parallèle des tournois car c’est difficile de bien gagner sa vie sur ces « petits » circuits. J’ai, aussi, entrepris une préparation mentale pour devenir un meilleur joueur. Cette analyse et compréhension de soi m’a ouvert les yeux sur le fait que mener ces 2 voies de front n’étaient pas très productif et j’ai alors choisi de devenir coach parce que cela me correspondait, ce n’était pas une solution par défaut. J’ai mis fin à ma carrière de joueur en 2011 pour me consacrer pleinement à la transmission de mon savoir.

L’enseignement c’est une vocation familiale alors ?

C’est vrai qu’en plus de mon père, mon frère est également enseignant, au château d’Augerville (30 kms de Fontainebleau), ainsi que Philippe, mon cousin. “Philou” est d’ailleurs parrain du Team PlayingGolf, son expérience est importante pour nous car il est coach depuis 10 ans sur l’European Tour en ayant collaboré avec Francesco Molinari ou Thomas Levet, entre autres.

Avant de parler du Team justement, explique-nous PlayingGolf que tu as créé avec Julien ?

Avec Julien, on se connaît depuis l’âge de 6 ans et on ne s’est plus quitté ! 🙂 On s’est côtoyé, en tant que joueur, toutes les années qui ont suivi dans les tournois, dans l’équipe de Deauville, en équipes de France. Nous avons la même vision et la même philosophie, la création de PlayingGolf était une suite logique avec une identité propre que nous essayons d’affirmer dans nos leçons avec nos élèves, dans le développement de nouveaux outils et dans le coaching des jeunes professionnels du Team.

Vous avez donc créé l’application PlayingGolf ?

Application PlayingGolfEn fait, à l’origine, nous avons démarré avec notre premier site web qui proposait l’analyse personnalisée de son swing. Je pense que nous avons été précurseurs sur ce type d’analyse interactive. Il suffisait de se filmer pendant l’exécution de son coup et nous en faisions une analyse comparative avec différents joueurs professionnels du circuit mondial. Nous renvoyions alors une étude sur les points à corriger avec une série d’exercices à mettre en pratique. Le Figaro Golf s’est associé à notre concept en le proposant à ses lecteurs et internautes. Au total, nous avons dû réaliser plus de 1000 analyses individuelles à travers notre site et celui du Figaro Golf ! Mais la personnalisation, le côté 1 pour 1, demandait beaucoup de temps. Nous avons donc décidé de proposer une application sur iPhone qui recense un panel d’exercices vidéos pour tous les compartiments du jeu. Chacun pouvant alors trouver facilement l’exercice approprié au coup qu’il veut travailler.

Des vidéos qui sont d’ailleurs reprises sur la chaîne Golf + aujourd’hui ?

Oui parce que leur format et leur contenu s’adaptent facilement à la télévision. Nous avons construit chaque vidéo en posant la problématique rencontrée et l’exercice à réaliser en face, le tout en 2 minutes maximum, en allant à l’essentiel. La première version de l’application contenait 78 vidéos et nous venons de sortir la V2 avec près de 120 vidéos au total, de quoi s’occuper et s’amuser pendant quelques temps ! 😉

Comme tu le disais plus haut, PlayingGolf c’est aussi un Team de joueurs professionnels…

Effectivement, nous avons recruté, courant 2011, Thomas Linard et Julien Gressier puis Mervin Rocchi début 2012. Le plus récent est Antoine Schwartz qui nous a rejoint en septembre 2013. Au démarrage, on fonctionnait sous forme de séances individuelles avec l’un ou l’autre. Depuis l’année dernière, nous avons mis en place une organisation sous forme de Team avec des sessions d’entraînement pendant l’hiver. Nous sommes avec les joueurs 2 à 3 jours par semaine toutes les 2 semaines. Avec Julien, nous les coachons et les faisons travailler ensemble pour les rendre prêts lors des premiers tournois de la saison.

Alors quels sont les résultats cette année ?

La saison a bien commencé avec de belles places : Thomas a fait une 5è place lors de son 1er tournoi sur le Challenge Tour au Kenya et vient de terminer dans le Top10 du dernier Schweppes PGA. Dans ce même tournoi, Julien était en haut du tableau à -6 après 2 tours mais il s’est malheureusement fait une entorse à la cheville en chutant dans un escalier. Antoine a également fini 2è en Egypte sur le Pro Golf Tour. Mervin avait de bonnes sensations avec 2 Top10 en début de saison mais il s’est aussi blessé, au pouce.

Quelles sont les perspectives et objectifs pour le Team ?

En fait, notre fonctionnement avec les joueurs est particulier, je dirais même original. Nous savons, pour être passés par là, la difficulté financière qui est la leur lorsqu’on est sur les circuits satellites européens. Aussi, nous coachons tous ces joueurs « gratuitement”, nous leur demandons juste en échange de nous consacrer 6 journées chacun par an que nous mettons à profit pour des clients en permettant à ces derniers de jouer un parcours accompagné avec un des joueurs. C’est une occasion rare de pouvoir profiter du haut niveau pour tout joueur de golf amateur qui veut s’améliorer. PlayingGolf propose ainsi des packages à toute entreprise qui voudrait bénéficier de services et de prestations autour du golf pour ses clients et/ou ses collaborateurs. Nous cherchons chaque jour à développer ces partenariats pour nous permettre d’accompagner les joueurs tout au long de l’année, en étant présents plus souvent avec eux lors des tournois, par exemple. C’est l’étape suivante indispensable à leur progression vers l’élite.

Un jour, tu coaches un professionnel et le lendemain, tu donnes un leçon à un amateur, ce n’est pas frustrant ?

Pas du tout, enseigner est une passion quel que soit « l’élève » ! La difficulté réside surtout dans l’implication du joueur, pro ou amateur, à vouloir réaliser ce qu’on lui demande. Un amateur a souvent tendance à se focaliser sur le résultat alors que nous insistons surtout le bon geste d’abord. La balle n’a pas d’importance pour un amateur. C’est parce qu’il aura le geste juste que les résultats viendront naturellement. Mon coaching avec les pros me permet d’illustrer avec mes élèves la nécessité d’être patient, de ne pas brûler les étapes.

Ce serait donc intéressant pour un amateur de s’entraîner avec un pro ? 🙂

Certainement et on s’est fait la même réflexion avec Julien ! PlayingGolf va très bientôt proposer des offres dans ce sens d’ailleurs mais je ne veux pas les dévoiler maintenant ! 😉

Même pas un petit indice…

PlayingGolf - Nicolas Allain - Julien XanthopoulosSi… Rendez-vous lundi prochain sur le site playinggolf.fr ! 🙂

 

Un chaleureux merci à Nicolas pour sa bonne humeur et sa disponibilité. Nicolas Allain enseigne tous les jours au Golf du Bois de Boulogne. Vous pouvez suivre son actualité sur twitter : @allain_nicolas et via le site playinggolf.fr.

Newsletter gratuite

Lisez nos publications quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Votre mail ne sera jamais communiqué à des tiers, partenaires ou non du blog.
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Morikawa, le coup de maître

Un formidable coup de driver à deux mètres du drapeau a permis au jeune Collin Morikawa, 23 ans, de remporter le PGA Championship face...

Finally, la nouvelle marque de golf française lance un sac innovant

Finally est une nouvelle marque de golf dont l'ambition est d'offrir aux golfeurs une alternative aux grandes marques traditionnelles. Nous avons rencontré Julien Balas, le fondateur. Découvrez son interview en vidéo.

Le Parcours à Gugu : Le golf de Saint Germain

Gurvann a joué le Golf de Saint Germain qui, par son tracé très atypique et son parcours bientôt centenaire, vaut le détour. Nos amis britanniques l'ont d'ailleurs confirmé en le plaçant dans le top 3 des parcours à jouer durant leur séjour Ryder Cup.

Le PGA Tour tremble à nouveau

Après Nick Watney, un deuxième joueur du PGA Tour, Cameron Champ, a révélé avoir été testé positif au Coronavirus. Le calendrier prévisionnel du circuit américain est-il en danger ?

La 3e édition de la Beachcomber Golf Cup enfin déconfinée !

Après 12 semaines d’interruption due à la pandémie qui a contraint les golfs à fermer leurs portes, la Beachcomber Golf Cup repart pour une troisième édition dans une trentaine de clubs dans toute la France.