jeudi 25 février 2021

US Open 2014 : l’autre coupe du monde

C’est sur le parcours de Pinehurst n°2 (Caroline du Nord-USA) que se déroule l’US Open 2014. Et même les US Open 2014 puisque ce site accueille cette semaine les hommes et la semaine prochaine les femmes. A l’instar de l’autre évènement mondial qui se déroule plus au sud du continent et réunissant les meilleures équipes de la planète, l’US Open est l’évènement golfique du moment qui recense les meilleurs joueurs du monde.

La coupe du monde 4 fois par an !

Quand les amoureux du ballon rond vibrent tous les 4 ans pour la coupe du monde et leurs stars, les fans de la petite balle blanche ont la chance de s’enthousiasmer, eux, 4 fois par an pour les leurs ! Au minimum lors de chacun des majeurs de l’année que sont le Masters d’Augusta, l’US Open, The Open et l’USPGA, la crème des golfeurs est réunie.

US Open 2014 - Pinehurst n°2Ce 114è US Open de l’histoire accueille 156 joueurs et 27 pays provenant de tous les continents. Des 5 continents, seule l’Asie est vierge de victoires à l’US Open. L’Océanie en comptabilise 3, l’Afrique 4, l’Europe 22 et l’Amérique (Nord + Sud) 84. Là où les Etats-Unis sont, un peu, au golf ce que les Brésiliens sont au football dans le plus grand nombre de titres : 83 fois sur 113 éditions. A ce petit jeu des parallèles, sur les 5 dernières éditions, 2 victoires pour les américains à l’US Open (Lucas Glover en 2009 et Webb Simpson en 2012) contre 3 pour les européens (Graeme McDowell en 2010, Rory McIlroy en 2011 et Justin Rose en 2013). Au football, même constat : Brésil 2 fois (1994 et 2002) et Europe 3 fois (France en 1998, Italie en 2006 et Espagne en 2010). L’Europe est donc tenante du titre ! 😉

Pourquoi il ne faut pas rater cet US Open ?

L’US Open 2014 se déroule donc sur le parcours de Pinehurst n°2 pour la 3è fois, après 1999 et 2005, et l’absence de Tiger Woods n’en retire rien au spectacle attendu. D’abord parce que ce parcours est classé 7è dans le Top100 des plus beaux parcours américains et que, grâce aux travaux entrepris à hauteur de 2,5 millions $, il est très semblable à celui dessiné à l’origine en 1901 par Donald Ross.

Les parcours de l’US Open ont la réputation d’être, peut-être encore plus que dans tout autre tournoi, le plus dur des adversaires : en 2012 et 2013, les vainqueurs ont joué au total 1 au-dessus du Par. Et si l’habituelle caractéristique de ce majeur, un rough haut et dense, a été éliminée à PineHurst, les birdies n’en seront sans doute pas pour autant plus nombreux.

Payne Stewart - US Open 2014
Payne Stewart – US Open 1999

Ensuite parce qu’un homme attire de nombreux regards, le sextuple deuxième des US Opens : Phil “Lefty” Mickelson et parce que sa première seconde place était en 1999, derrière le regretté Payne Stewart, sur ce même parcours. Dans la catégorie des joueurs à surveiller, on s’intéressera aussi au nouveau n°1 mondial, Adam Scott, qui n’a jamais réussi un top10 à l’US Open, au talentueux Jordan Spieth sans doute encore en lice pour la victoire (au moins jusqu’au départ du dimanche), au double vainqueur du Masters, Bubba Watson, le seul à pouvoir viser le grand chelem,  ou encore à Rory McIlroy qui a retrouvé son célibat et son jeu.

De plus, si vous avez préparé votre tenue bleu-blanc-rouge pour dimanche soir, elle pourrait bien vous servir en même temps pour supporter notre seul français présent, Victor Dubuisson. Le 20ème joueur mondial participera pour la 1ère fois à l’US Open et pour la 2nde fois, en tant que professionnel, à un majeur après le Masters où il n’avait pas franchi le cut.

Cela fait quelques raisons sympathiques de regarder cet US Open 2014. L’année dernière, au jeu des pronostics, j’avais misé sur l’Europe en annonçant Justin Rose vainqueur, mais cette année les américains devraient reprendre “leur” bien avec Phil Mickelson ou Bubba Watson.
Un petit coup de coeur pour finir ? Le jeune anglais, et encore amateur, Matthew Fitzpatrick. En 2013, il est devenu le premier anglais en 102 ans à gagner l’US Amateur. Il serait également le premier anglais en 119 ans s’il remportait l’US Open 2014. Après tout, il y a déjà eu 8 victoires d’un amateur dans ce tournoi… 😉

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

En route pour la saison 2021 des Françaises !

A l'instar des garçons tricolores, on fait le point sur la saison 2021 des Françaises sur les circuits européens et américains.

Pastille Bonus #20 : Segment 2 – WGC Worday 2021

Retour des points bonus shot links et une sélection ardue avec notamment 8 jours du top10 mondial !

Madelene Sagström partage sa douloureuse expérience

Pour la Suédoise, c'est un ami de ses parents, une personne en qui toute la famille avait confiance, qui a abusé d'elle. Elle avait tout juste 7 ans.

Max Homa remporte le Genesis Invitational 2021

Max Homa remporté son deuxième titre en carrière PGA contre Tony Finau, toujours à la recherche d’une deuxième victoire.