mercredi 21 avril 2021

The British is open!

Le British Open 2014, 143ème d’un nom que nos amis d’outre-manche préfèrent appeler “The Open”, sans doute pour rappeler à qui veut bien l’entendre que celui-ci est le plus ancien tournoi du monde. Créé en 1860, il n’a connu, en dehors des périodes de guerre mondiale, qu’une seule année sans compétition en 1871. Après 10 années consécutives où le club de Prestwick accueillait le British Open, les organisateurs espéraient le soutien des autres clubs du pays pour l’achat d’un nouveau trophée.

The Open 2014 - Claret Jug
Claret Jug

Le précédent, une ceinture en cuir agrémentée d’une boucle en argent, étant conservé par Tommy Morris Jr triple vainqueur en 1868, 1869 et 1870. Ce même Tommy Morris Jr fut le premier à voir son nom inscrit sur ce qui allait devenir le trophée actuel, la Claret Jug, en tant que vainqueur de l’édition en 1872.

Depuis, tous les grands noms de l’histoire du golf ont pu soulever ce trophée : Bobby Jones, Walter Hagen, Gene Sarazen, Ben Hogan, Gary Player, Arnold Palmer, Jack Nicklaus, Severiano Ballesteros, Greg Norman, Nick Faldo, Tiger Woods ou encore Phil Mickelson, le tenant du titre.

The Open 2014 se déroule au Royal Liverpool pour la 12ème fois. Dans le système de rotation des parcours qui accueillent le tournoi, celui-ci revient à Hoylake 8 ans après. En 2006, Tiger Woods avait alors gagné son 3è British, et son 11ème Majeur, avec un score de 18 sous le Par.
The Open 2014 - Royal Liverpool GCC’est sur un links traditionnel, au bord de la mer d’Irlande, que les 156 joueurs au départ s’affronteront  jeudi et vendredi. Un Par 72 de 6 686 mètres dont la signature réside dans des profonds bunkers.

 

The Top 50 & The Open 2014

Pour la première fois sur un majeur en 2014, l’élite mondiale est réunie. 49 joueurs du Top50 mondial sont présents pour The Open 2014. Seul Steve Stricker est absent mais son fidèle acolyte de Ryder Cup, Tiger Woods est bien là et l’engouement qu’il suscite systématiquement aussi.

Parce que légitimement par le champion qu’il est, et subjectivement par le champion qu’on aimerait qu’il redevienne, le “Tigre” fait figure de prétendant à la victoire finale dimanche dans son habituel polo rouge, couleur de circonstances pour Liverpool (L’équipe de football de Liverpool étant surnommée les Reds).

Mais objectivement, il conviendrait plutôt de miser sur le n°1 mondial actuel, Adam Scott, si proche de la victoire lors des 2 dernières éditions (Top3). Le suédois Henrik Stenson, toujours placé mais jamais gagnant, peut envisager enfin son 1er couronnement en majeur, au même titre que Matt Kuchar, voire Sergio Garcia qui avait entrevu la Claret Jug le dimanche matin sur ce même parcours en 2006 avant de s’écrouler en dernière partie, comme souvent…

Parmi les favoris, l’Angleterre espère tellement de Justin Rose, en grande forme, pour s’emparer de “leur” tournoi qui leur échappe depuis Nick Faldo en 1992. Et si The Open 2014 devait être remporté par un Rory McIlroy ou un Graeme McDowell, cela reviendrait au moins à la couronne britannique ! 😉

En fait, la liste des potentiels est si longue ! D’un côté les “anciens” (Jimenez, Els, Cabrera, …) à qui le tournoi réussit statistiquement puisque la moyenne d’âge des 5 derniers vainqueurs (Mickelson, Els, Clarke, Oothuizen, Cink) est supérieure à 38 ans, de l’autre la nouvelle génération menée par Jordan Spieth qui prendrait un malin plaisir à contredire les chiffres.

Et puis, on ne peut oublier nos 3 représentants tricolores, Dubuisson, Bourdy et Riu, dans ce seul majeur déjà gagné par un français, Arnaud Massy en 1907… sur ce parcours du Royal Liverpool ! Un signe plutôt encourageant ?

En attendant vendredi soir le cut, limité aux 70 premiers et ex-aequos, pour commencer à se faire une idée plus précise (ou moins large) du vainqueur possible, The Open 2014 s’est élancé à 7h25 (heure française) ce jeudi et s’annonce comme un tournoi plus ouvert que jamais.

Site officiel de The Open 2014

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le Zurich Classic : comment ça fonctionne ?

Le Zurich Classic, seul tournoi du circuit par équipes de 2 joueurs : comment ça marche ?

Player Impact program, le jackpot de 40 millions $ pour les stars du PGA Tour

Le Player Impact Program, en passe d'être lancé par le circuit américain, va récompenser les joueurs qui contribuent à valoriser le plus le PGA Tour

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Austrian Open

Les résultats et le général de la Ligue Unibet LPBB qui récompensent le vainqueur de la semaine de l'Austrian Open 2021.

Lydia Ko, enfin !

Au terme d'une semaine fantastique avec un seul bogey en 72 trous, Lydia Ko a remporté le Lotte Championship 2021.