lundi 30 mars 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Ryder Cup : Europe 1.5 – 2.5 USA

Plus pour le symbole que pour s’attirer l’enthousiasme des spectateurs déjà majoritairement acquis à leur cause, les européens sont arrivés sur le premier départ vêtus d’un pull aux couleurs du drapeau écossais. Le public très nombreux dès 7 heures enchaine les « olé » sur tous les swings d’échauffement des joueurs européens autant en signe d’encouragements que pour se réchauffer ! Le soleil a pointé le bout de son nez mais le vent modérément présent va s’intensifier en fin de matinée rendant compliqués aussi bien les attaques de greens que les putts sur certains trous.

Le duo Rose/Stenson a fait la plus grosse impression des 4 paires européennes. L’association Gallacher/Poulter n’a pas fonctionné surtout en raison d’un niveau de jeu très insuffisant (1 seul birdie). Kaymer semble en forme, Björn sérieux et Garcia comme McIlroy ont réussi de très beaux coups mais sont tombés sur plus forts qu’eux avec la paire Mickelson/Bradley.

Côté américains, la bonne surprise vient des 2 “petits jeunes” Reed et Spieth qui n’ont pas été déstabilisés par l’enjeu. Walker a été l’homme fort de son duo avec Fowler quand ni Watson, ni Simpson n’ont réussi à prendre le train en marche.

Dans une matinée qui aurait pu se conclure avec une parfaite égalité entre EUROPE et USA, ces derniers vont arracher la victoire et un point sur le dernier trou de la dernière partie grâce au talent de Mickelson dans le petit jeu et un Bradley toujours aussi déchaîné en Ryder Cup.

Partie 1 : un duo irrésistible…

Dès le Par5 du 2, Stenson réalise le premier birdie du match qui est rapidement suivi par un birdie de Rose au trou n°4 pour passer donc 2Up. Le suédois et l’anglais parfaitement complémentaires dans leur stratégie vont dominer largement Watson/Simpson et creuser l’écart grâce à 2 birdies consécutifs aux 9 et 10 pour passer 4Up. Les américains ne réussissant aucun birdie, la sanction tombe dès le 14 avec un dernier birdie de Justin Rose. L’Europe ramène le 1er point de cette 40ème Ryder Cup.

[textmarker color=”200CCF”]Rose/Stenson 5&4[/textmarker] vs. Watson/Simpson

 

Partie 2 : un trou de trop…

Les européens prennent le contrôle dès le 1er trou : Kaymer se pose au drapeau sur son 2nd coup et réalise ainsi le 1er birdie pour l’Europe de la journée. Un nouveau birdie de Björn au 2 suivi par un autre de Kaymer au 4. L’Europe passe 3Up.
Fowler fait le premier birdie américain de cette partie au 5 mais c’est surtout Jimmy Walker qui leur permet de revenir dans la partie avec un eagle sur une sortie de bunker au 9 (Par5). Le duo germano-danois mène encore 2Up après un birdie de Björn au 13. Mais l’américain Jimmy Walker rentre encore un chip au 16 et son 3ème birdie sur le Par5 du 18 permettra aux américains de partager le match alors qu’ils étaient menés depuis le début.

[textmarker color=”F0F0F0″]Björn/Kaymer & Fowler/Walker A/S[/textmarker]

 

Partie 3 : défaite sans appel

C’est un match à sens unique pour Poulter/Gallacher mais surtout parce qu’ils étaient à contresens. L’anglais manque d’abord un petit putt sur le 1er trou pour sauver le Par et partager le trou. Aussi bien Poulter que le régional de l’étape Gallacher ont manqué leur entrée dans cette Ryder Cup. Menés 3Up après 7 trous puis 6Up après 11 trous, la paire européenne n’a jamais pu rivaliser avec celle des rookies Spieth/Reed. Les américains enchaînent les birdies (5 en 6 trous). Et c’est seulement parce que les américains ont fait bogey au trou n°12 que Gallacher & Poulter ont retardé l’échéance. 2 trous plus tard, la paire Spieth/Reed ramenait le 1er point de l’équipe amérciaine.

[textmarker color=”DE1818″]Spieth/Reed 5&4 [/textmarker] vs. Gallacher/Poulter

 

Partie 4 : les piliers craquent

C’est le match le plus attendu de la matinée et le ton est donné dès le 1er trou. Mickelson se pose à 1m du drapeau de ce Par4 pour un birdie “donné”. Sous pression, McIlroy, qui a un putt de 5m pour partager le trou, y répond magnifiquement.
Le duo McIlroy/Garcia prend l’avantage sur le Par3 du 4 grâce à une magnifique sortie de bunker de l’espagnol qui roule jusque dans le trou et les européens passent 1Up. Ils tiennent cet avantage jusqu’au 7 mais après un bogey, les 2 équipes reviennent All Square.
Le birdie de Mickelson au 9 suivi par celui de son compatriote au 10 permettent alors à la paire américaine de mener 2Up mais, dans la foulée, ils  enchaînement avec 2 bogeys consécutifs. Les 2 équipes sont à nouveau à égalité après 13 trous. Un nouveau bogey de Bradley au 16 redonne l’avantage à l’Europe. 1Up de courte durée puisque ce même Bradley se rattrape avec un eagle au 16. Cela s’est donc joué sur le dernier trou où Mickelson serre le jeu et est le seul des 4 joueurs à faire birdie pour offrir un nouveau point aux USA

[textmarker color=”DE1818″]Bradley/Mickelson 1Up [/textmarker] vs. Garcia/McIlroy

 

Après ces 4 premières parties, l’équipe américaine prend donc la tête et mène 2.5 à 1.5. Un point de retard que les européens essaieront de rattraper avec les 4 foursomes de l’après-midi. La dernière partie de la journée verra l’entrée du français Victor Dubuisson associé à McDowell, double tenant du titre de l’Open de France.

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Julien, fan de golf, poursuit son débrief très personnel des matches de poules du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette dernière semaine de mars.

Argolf, une nouvelle série de fers au programme !

Argolf sur le devant de la scène en 2020 avec de nouvelles séries de fers dans la continuité de 2019. Pierre Reyval, commercial au sein de la société bretonne nous en dit plus.

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 1

Julien, fan de golf, nous a adressé son débrief très personnel du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette semaine du 25 au 29 mars 2020. 😉

Café LPBB #1 : faut-il annuler ou reporter les Majeurs de la saison 2020 ?

Ce mercredi 25 mars 2020, en pleine période de confinement, nous avons ouvert le Café LPBB. Un rendez-vous que l'on souhaite hebdomadaire réservé aux fans de golfs pour discuter d'un sujet autour de la petite balle blanche. Un article à écouter !