mercredi 12 août 2020

Découvrez le nouvel episode du PODCAST #LPBB !

L'émission golf par la Team a été lancée le jeudi 4 juin pour vous proposer un nouveau rendez-vous à écouter 2 fois par mois : débats, invités, regards sur le golf et bonne humeur.

Ryder Cup : EUROPE 10 – 6 USA

Le point après la 2nde journée. Il manque 4 points à l'Europe pour conserver le trophée.

Bis repetita. De 5 à 3 vendredi soir, l’Europe a accentué son avance lors de la seconde journée des matchs en double. Si le score final sur les 8 parties de la journée de samedi est identique à celui de la veille, il s’est pourtant dégagé une impression de supériorité des européens bien plus nette qui laisse penser que le vieux continent a toutes les chances de conserver son titre cette année encore.

La matinée avait pourtant permis aux américains de reprendre 1/2 sur ses adversaires. Les néophytes en Ryder Cup, Patrick Reed et Jordan Spieth, ont montré toute l’étendue de leur talent doublée de l’insouciance de leur jeunesse, pour disposer au final assez facilement de Thomas Björn et Martin Kaymer. Ces derniers, partis sur les chapeaux de roues menaient 2Up après 3 trous. Mais Jordan Spieth n’a pas gagné le titre de rookie de l’année en 2013, ni terminé second du Masters cette année sans raison. Une série de 4 birdies en 6 trous (du 5 au 10) suivi de 2 birdies consécutifs par son compatriote aux 13 et 14 leur ont permis de remporter une 2ème victoire (5&3) en 2 matches.

Le duo Westwood/Donaldson n’a pas mal joué (-4 sur 15 trous) mais la paire expérimentée Furyk/Mahan a simplement été meilleure (-8) ce samedi pour l’emporter 4&3. L’Europe doit ses points de la matinée au couple McIlroy/Poulter qui a arraché 0.5 point face à Fowler/Walker, notamment grâce au “réveil” de l’anglais en fin de partie qui, sur un chip de l’entrée du green au 15, a permis aux européens de ne pas se faire distancer alors qu’ils étaient 1Down.

Stenson et Rose dans l’histoire

La plus magnifique des parties de cette Ryder Cup est à mettre au crédit du 1er match de la journée opposant Stenson/Rose à Watson/Kuchar. Ce n’est pas moins de 21 birdies cumulés réussis par ces 4 joueurs en 16 trous : un record dans l’histoire de la compétition. La victoire de l’Europe 3&2 s’est conclue sur un 10ème birdie consécutif réussit par le duo anglo-suédois ! LE match incontestablement de cette 40ème édition avant les simples de dimanche.

Après 12 matchs joués, l’Europe menait toujours d’un point : 6.5 à 5.5. Le capitaine américain comptait alors sans doute sur les foursomes de l’après-midi pour combler son retard, puisqu’au cours de ces dernières années, cette formule de jeu est souvent plus favorable que les parties en 4 balles. Mais l’Europe a fait contredire les chiffres, avec un score sans appel, comme la veille, de 3.5 à 0.5 !

Le duo renouvelé Dubuisson/McDowell a offert la plus large victoire (5&4) de cette journée. Les coups de fer du français sur le Par4 du 3, les Par3 du 6 et du 10 ont offert 3 birdies “donnés” à son partenaire nord-irlandais. Si on y ajoute les 4 bogeys et un double de la paire Fowler/Walker la plus utilisée (4 matchs sur 4 possibles) et donc certainement fatiguée, un nouveau point est revenu logiquement à l’Europe.

Plus que 4 !

Dans les autres parties, Donaldson/Westwood ont disposé de Kuchar/Johnson 2&1 dans un match où les européens ont repris la tête au trou 9, après un chassé-croisé sur l’aller, pour ne plus la perdre jusqu’au 17. Garcia/McIlroy sont passés 2Up après 2 trous et ont su conserver cet avantage jusqu’au bout en faisant jeu égal avec Furyk/Mahan : victoire 3&2. Ryder Cup 2014 - SinglesKaymer/Rose doivent leur salut au putting défaillant de Reed, toujours associé à Spieth, sur le trou 16 qui fait une virgule alors qu’il était à moins d’1m pour gagner le trou ! Ce dernier demi-point offrant 4 points d’écart à l’Europe et une situation exactement inversée par rapport à 2012.

Oui, les américains sont généralement plus forts dans les simples du dimanche, et “meilleurs” sur le plan individuel, en moyenne, cette année (voir statistiques ci-contre), mais rappelons qu’en cas d’égalité parfaite (14-14), le tenant du titre conserve son trophée. L’Europe a donc besoin de 4 points, seulement 4 victoires sur les 12 matchs restants, pour enchaîner une 3ème victoire consécutive et la 8ème sur les 10 dernières éditions.

Scoring-Jour2-Ryder Cup 2014

Newsletter gratuite

Lisez nos publications quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Votre mail ne sera jamais communiqué à des tiers, partenaires ou non du blog.
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Morikawa, le coup de maître

Un formidable coup de driver à deux mètres du drapeau a permis au jeune Collin Morikawa, 23 ans, de remporter le PGA Championship face...

Finally, la nouvelle marque de golf française lance un sac innovant

Finally est une nouvelle marque de golf dont l'ambition est d'offrir aux golfeurs une alternative aux grandes marques traditionnelles. Nous avons rencontré Julien Balas, le fondateur. Découvrez son interview en vidéo.

Le Parcours à Gugu : Le golf de Saint Germain

Gurvann a joué le Golf de Saint Germain qui, par son tracé très atypique et son parcours bientôt centenaire, vaut le détour. Nos amis britanniques l'ont d'ailleurs confirmé en le plaçant dans le top 3 des parcours à jouer durant leur séjour Ryder Cup.

Le PGA Tour tremble à nouveau

Après Nick Watney, un deuxième joueur du PGA Tour, Cameron Champ, a révélé avoir été testé positif au Coronavirus. Le calendrier prévisionnel du circuit américain est-il en danger ?

La 3e édition de la Beachcomber Golf Cup enfin déconfinée !

Après 12 semaines d’interruption due à la pandémie qui a contraint les golfs à fermer leurs portes, la Beachcomber Golf Cup repart pour une troisième édition dans une trentaine de clubs dans toute la France.