mercredi 12 août 2020

Découvrez le nouvel episode du PODCAST #LPBB !

L'émission golf par la Team a été lancée le jeudi 4 juin pour vous proposer un nouveau rendez-vous à écouter 2 fois par mois : débats, invités, regards sur le golf et bonne humeur.

ALSTOM ODF : Le grand bleu !

Des bleus en nombre et en force !

À une édition de la 100ème, le Golf National s’apprête à accueillir pour la 23ème fois le plus ancien tournoi d’Europe continentale : l’Open de France (Alstom ODF). L’Albatros, parcours de la Ryder Cup 2018, est l’hôte du tournoi depuis 1991 où seules les éditions de 1999 et 2001 sont allées faire un tour en province, respectivement sur le parcours du Médoc (33) et de Lyon (69).Les Bleus - Alstom ODF 2015
Le grand bleu est annoncé pour la fin de semaine et surtout des températures caniculaires approchant les 40°C. Le contingent tricolore sera le plus important de l’histoire avec 29 français au départ, soit presque 1 joueur sur 5 ! Autant de bleus qui peuvent laisser espérer un 14ème vainqueur français au palmarès de cette édition 2015 de l’Alstom ODF.

Des bleus de chauffe

Arnaud Massy fut le 1er lors de la création de l’Open de France en 1906 et Thomas Levet, le 13ème en 2011. Mais ils ne sont toutefois que 7 joueurs au total à avoir soulevé le trophée puisque 3 d’entre eux l’ont fait à multiples reprises : Massy, 4 fois, Dallemagne, 3 et Rémésy, 2. En plus de Levet, les vainqueurs uniques sont Gassiat (1911), Cavalo (1948) et Garaïalde (1969).

Cette année, le Top10 du classement national 2015 est présent et offre des prétendants sérieux à la victoire finale ce dimanche. Alexander Levy est certainement le plus en forme de tous après son podium au Nordea Masters (T3) et son très bon US Open (T27) à Chambers Bay. Au cours de ces 2 derniers mois, quelques français ont enregistré de belles places d’honneur : Edouard Espana (T2/Open de Espana), Grégory Bourdy (T6/Lyoness Open), Julien Quesne (T8/BMW PGA Champ), Romain Wattel (T8/Volvo China Open), Gary Stal (T9/Lyoness Open) ou encore Grégory Havret (T11/BMW PGA Champ.). S’ils n’ont toutefois pas encore réussi à afficher constance et régularité en haut du leaderboard d’un tournoi à l’autre, jamais autant que cette année, on les sent tous capables de jouer les premiers rôles dans ce 99ème Alstom ODF.

Dubuisson, des bleus à l’âme

Le meilleur français au classement mondial (37ème), Victor Dubuisson, a clairement manqué son début de saison 2015 enchaînant forfaits et cuts manqués. Cependant il avait annoncé après le BMW PGA Championship qu’il lui faudrait quelques tournois de plus pour retrouver pleinement son jeu. Trois ont eu lieu depuis et on peut penser qu’il est sur une pente ascendante après sa 20ème place, en Allemagne, le week-end dernier, où il a même été dans le Top10 au soir du 3ème tour.

Dubuisson - CadillacMatch

Une victoire dimanche, ou en tout cas un très bon tournoi, lui permettrait de retrouver les coeurs des supporters comme au lendemain de l’épisode “cactus kid”… Mais, il s’en faut également de peu pour que le public le prenne franchement en grippe si son attitude des “mauvais jours” prend le dessus le long des trous de l’Albatros. Souhaitons surtout à Dubuisson de retrouver des résultats à hauteur de ses ambitions, à défaut d’atteindre la hauteur des rêves des fans de Victor.

Il ne reste encore pas moins de 21 français qui seront tous animés de cette envie de briller dans “leur” tournoi. L’Alstom ODF est légitimement un tournoi à part dans la saison pour tout joueur tricolore. Victor Riu, 8ème en 2014 et 2ème ex-aequo après 3 tours, peut rappeler à chacun de ses compatriotes que tout est possible. Benjamin Hébert, Mike Lorenzo-Vera, Lionel Weber, Jérôme Lando-Casanova et Cyril Bouniol sont de ceux qui peuvent lui avoir prêté une oreille attentive et obtenir ainsi un bon résultat sur le “Natio” pour franchir un nouveau cap dans leur progression.

Alstom ODF : 50 nuances de bleu

Europe - Alstom ODFL’Alstom ODF ne s’est toutefois pas transformé en un simple Championnat de France et, sans américains de gros calibre comme Stadler l’année dernière ou Kuchar en 2013, les européens devraient poursuivre la tradition d’inscrire leur nom lors de chaque édition du palmarès depuis 2000. En l’absence des 4 seuls européens du Top20 mondial, leurs poursuivants les plus proches au classement Kaymer, Westwood, Donaldson et Willet auraient pu avoir une carte à jouer. Mais l’allemand n’est pas dans le coup depuis plusieurs semaines, Westwood compte un seul Top10 cette saison et Donaldson reste sur 2 cuts manqués.

Le choix se porte plutôt sur Danny Willet qui n’a certes pas joué l’Alstom ODF depuis 2012 mais il y a déjà réalisé une 5ème place en 2010. Si vous y ajoutez son niveau de jeu actuel qui le place juste derrière McIlroy au classement de la Race to Dubai, vous obtenez un favori logique.

Européen également, Francesco Molinari pourrait surtout être le 1er italien depuis Constantino Rocca en 1993. Le 43ème mondial joue bien et s’est offert 5 Top10 sur les circuits européen et américain. Il réussit plutôt bien en France, dauphin en 2010 de Jimenez puis de Siem 2 ans plus tard, le joueur pourrait renouer avec une victoire qui lui échappe depuis l’Open d’Espagne 2012.

L’outsider de la semaine sera… suédois ! 😉 Parmi les nations dominantes du golf européen, aucun suédois, ni même scandinave ne s’est encore imposé en France. Peter Hanson vient d’enchaîner 8 tours sans une seule carte au-dessus du Par (T13 au Nordea puis T7 au BMW International Open) et devrait continuer sur cette bonne dynamique.

Et Graeme McDowell me direz-vous ? Oui, le nord-irlandais est double tenant du titre et non, il ne fera pas la passe de 3 consécutives comme le français Dallemagne en 1936-1937-1938. Sa victoire l’année dernière lui a été offerte sur un plateau par Stadler (l’américain comptait 8 coups d’avance le dimanche matin) et G-Mac n’a pas retrouvé le niveau de jeu qui était le sien en 2014.

En conclusion, avantage à l’Europe et surtout la part belle aux tricolores pour ce 99ème Alstom ODF. Allez les Bleus ! 🙂

Les choix de l’Alstom ODF 2015

5* : Lévy, Molinari
4* : Dubuisson, Stal, Willet
3* : Bourdy, Hanson
2* : Quesne, Wattel
1* : Havret, Espana

 

Newsletter gratuite

Lisez nos publications quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Votre mail ne sera jamais communiqué à des tiers, partenaires ou non du blog.
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Morikawa, le coup de maître

Un formidable coup de driver à deux mètres du drapeau a permis au jeune Collin Morikawa, 23 ans, de remporter le PGA Championship face...

Finally, la nouvelle marque de golf française lance un sac innovant

Finally est une nouvelle marque de golf dont l'ambition est d'offrir aux golfeurs une alternative aux grandes marques traditionnelles. Nous avons rencontré Julien Balas, le fondateur. Découvrez son interview en vidéo.

Le Parcours à Gugu : Le golf de Saint Germain

Gurvann a joué le Golf de Saint Germain qui, par son tracé très atypique et son parcours bientôt centenaire, vaut le détour. Nos amis britanniques l'ont d'ailleurs confirmé en le plaçant dans le top 3 des parcours à jouer durant leur séjour Ryder Cup.

Le PGA Tour tremble à nouveau

Après Nick Watney, un deuxième joueur du PGA Tour, Cameron Champ, a révélé avoir été testé positif au Coronavirus. Le calendrier prévisionnel du circuit américain est-il en danger ?

La 3e édition de la Beachcomber Golf Cup enfin déconfinée !

Après 12 semaines d’interruption due à la pandémie qui a contraint les golfs à fermer leurs portes, la Beachcomber Golf Cup repart pour une troisième édition dans une trentaine de clubs dans toute la France.