jeudi 1 octobre 2020

Les 10 essentiels du PGA Championship

La 97ème édition du 4è et dernier Majeur de la saison

Logo-PGA Championship 2015Le 4ème et dernier Majeur de la saison chez les hommes débute ce jeudi 13 août. Le “moins connu” des tournois du Grand Chelem, sans doute parce qu’il n’a pas une réelle identité à l’instar de ses 3 homologues. Disons plutôt qu’il l’a perdue ! Créé en 1916, le PGA Championship se jouait jusqu’en 1957 en Match Play, ce qui en faisait sa particularité.

Sillonnant chaque année à travers le pays, la 97ème édition se jouera sur le parcours de Whistling Straits dans le Wisconsin (Nord des États-Unis), pour la 3è fois après les éditions de 2004 et 2010. Le n°1 mondial Rory McIlroy a remporté le trophée en 2014 et défendra son titre à l’occasion de son retour à la compétition après sa blessure survenue début juillet.

Ce qu’il faut savoir du PGA Championship*

  1. De Don Finsterwald en 1958 à Jason Dufner en 2013, ce sont 43 éditions sur 57 qui ont été remportées par les américains. Viennent ensuite l’Australie avec 3 titres puis le Zimbabwe, les Fidji et l’Irlande du Nord (2) et enfin l’Irlande, la Corée du Sud et l’Allemagne (1) pour compléter le palmarès.
  2. McIlroy-PGA Championship 2014Jack Nicklaus détient le record de victoires (5) devant Tiger Woods (4). Gary Player, Dave Stockton, Raymond Floyd, Lee Trevino, Larry Nelson, Nick Price, Vijay Singh et Rory McIlroy sont les autres multiples vainqueurs (2). À noter que parmi les grands, le PGA Championship est le seul Majeur qui manque au palmarès de Arnold Palmer (3 fois second).
  3. Le plus petit score cumulé sur 4 tours est à mettre au crédit de David Toms avec 265 (-15) en 2001 sur le parcours de l’Atlanta Athletic Club (Par70), ce qui est même le record des 4 Majeurs. Le record relatif au Par est détenu par Tiger Woods et Bob May qui ont réalisé -18 tous les deux en 2000, le Tigre l’emportant ensuite lors du playoff. Woods a réédité la performance lors de sa victoire en 2006. À chaque fois, le parcours était un Par72.
  4. Le record de la plus petite carte en Majeur est de 63. Ce score a été réalisé 26 fois dans l’histoire des 4 tournois du Grand Chelem dont 12 fois dans le seul PGA Championship contre 8 au British, 4 à l’US Open et 2 au Masters.
  5. 13 fois dans l’histoire pour la période concernée, la victoire s’est jouée au terme d’un playoff. Les éditions de 1961 et 1967 se sont jouées sur un format en 18 trous. Celles de 1977, 1978, 1979, 1987, 1993, 1995 et 1996 en mort subite. Les 4 autres (2000, 2004, 2010 et 2011) sur un format 3 trous en score cumulé, toujours d’actualité en 2015.
  6. Côté manque de suspense, McIlroy détient le record de la plus large victoire avec un écart de 8 coups sur l’anglais David Lynn en 2012 (il n’en possédait que 3 à l’issue du 3ème tour).
  7. La règle du cut est fixée aux 70 premiers joueurs et ex-aequos. La 1ère édition en Stroke Play de 1958 proposait un 2ème cut après 54 trous, cette règle a été utilisée quelques fois ensuite jusqu’à sa totale disparition à partir de 1965.
  8. wanamaker-trophy-pga-championshipLe trophée en argent remis au vainqueur s’appelle le Wanamaker Trophy, ainsi nommé en l’honneur de l’homme d’affaires Rodman Wanamaker qui a participé à la création de la PGA of America et donateur lors du 1er PGA Championship de l’histoire en 1916.
  9. Le parcours de Whistling Straits, théâtre de l’édition 2015, a précédemment accueilli le Majeur en 2004 et 2010, avec les victoires respectives de Vijay Singh (après playoff à 3 avec les américains DiMarco et Leonard) et Martin Kaymer (playoff face à Bubba Watson).
  10. À l’instar du Masters d’Augusta, même si le fait est moins connu, le vainqueur de l’édition précédente décide également du menu réunissant les champions passés autour de la table. C’est donc au tour de McIlroy cette année qui devra se renouveler puisqu’en tant que vainqueur en 2012,  il avait proposé un menu avec “Salade de betteraves et fromage de chèvre” suivi d’un “duo de bœuf irlandais” et un “pudding au caramel en dessert” ! 🙂

*Faits, chiffres et statistiques sont basés uniquement sur la période 1958-2014 (formule Stroke Play)

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Dubuisson pour pimenter la fin de saison

Sur les greens, il faut remonter à ceux du Qatar en mars dernier pour retrouver traces de Victor Dubuisson. Le tricolore va jouer le Scottish Open cette semaine et plus si affinités.

Le Top des actus de la semaine 40

Une semaine du côté des pros, et des amateurs !

Pastille Bonus #3 : Sanderson Farm Championship 2020

La pastille bonus par Caribou pour le 3e tournoi de la saison dans la ligue Fantasy PGA LPBB.

NEWSLETTER

[mc4wp_form id=”11508″]

Le choix d’un driver optimal

Suite de la première partie sur le choix d'un driver optimal avec les réponses aux questions : loft, lie et longueur de club

Le Top7 des actus de la semaine 39

Pas de Ryder Cup au programme alors coup d'oeil rapide sur l'actualité de la semaine