lundi 30 mars 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

DP World Tour Championship: le royaume de Stenson

73(+1) est la seule carte au-dessus du Par rendue par Henrik Stenson au DP World Tour Championship en 5 participations et 20 tours. C’était en 2010, le dimanche, où il termine à -4 (T24). Mais, en cumulé sur les 3 dernières éditions, c’est un score de 56 sous le Par que le suédois a réalisé avec une 7è place en 2012 suivie de 2 victoires consécutives. Dans un tournoi qui clôture la saison européenne depuis que l’Ordre du Mérite a été remplacé par la Race To Dubaï en 2009, Stenson est le maître des lieux que 59 autres joueurs vont tenter de détrôner cette année encore.

Henrik “Iceman” Stenson au Top !

Henrik Stenson aime Dubaï en général (il s’y est marié en 2006) et le parcours du Jumeirah Golf Estates en particulier. Depuis 2009, le suédois n’a manqué qu’une seule édition en 2011, une année noire qu’il avait terminé au 207è rang mondial après 11 cuts manqués et 1 seul Top10 sur 25 tournois joués. Au cours de la saison 2009, le suédois avait pourtant atteint le pied du podium mondial (4è) après sa victoire au Players Championship.

En 2012, il se remet sur les bons rails s’offrant 5 Top10 sur 8 tournois du Tour Européen joués entre juin et octobre. La victoire, sur ce même circuit, qui le fuyait depuis le WGC-Accenture Match Play en février 2007, est à nouveau sienne avec le South African Open le 18 novembre 2012, soit une semaine avant le DP World Tour Championship. Henrik Stenson y jouera -15, pour finir 7è ex-aequo à 8 coups de McIlroy.
Henrik Stenson- DP World Tour Championship - R2D 2013Il prendra sa revanche un an plus tard en remportant la finale de la Race To Dubaï avec un total de -25, record du tournoi, reléguant McIlroy (T5) à 10 coups et son dauphin, Ian Poulter à 6. Au total, Stenson aligne le chiffre impressionnant de 68 greens sur 72 touchés en régulation !
Ce qui donne, sur les cartes, 1 eagle sur le Par5 du 18 le dimanche grâce à un 2è coup parmi les plus beaux de l’histoire du golf, 25 birdies contre seulement 2 bogeys. 2013 est la consécration du suédois qui remporte la Race To Dubaï, deux mois après la FedExCup : une première !

C’est une de mes semaines préférées de l’année, et je suis excité par l’opportunité de gagner 3 titres à la suite !Henrik Stenson

Quelques 365 jours plus tard, il défend son sceptre face à un trio composé de McIlroy, Rose et Dubuisson mais Stenson termine sur 2 birdies et conserve son trône avec… 2 coups d’avance sur ses poursuivants ! En 2014, il ne touche “que” 83,3% des greens en régulation et cumulera 23 birdies sur les 4 tours. Cette victoire au DP World Tour Championship, la seule de l’année sur le Tour Européen comme en 2013, ne lui permettra toutefois pas de soulever le trophée Harry Vardon de la Race To Dubaï, finissant 2ème derrière Rory.

Retour à Dubaï cette semaine, le double tenant du titre arrive confiant sur son jeu, auréolé d’une 11è place au HSBC Champions et d’un Top3 au BMW Masters. À nouveau, il va aborder cette finale avec la soif de victoire qu’il n’a pas réussi à étancher tout au long de la saison. Et même s’il ne lutte pas cette fois pour le titre de meilleur joueur européen (16è de la Race To Dubaï), Stenson aura à coeur de conserver sa suprématie au sein de son royaume.

DP World Tour Championship : les 7 mercenaires

Pour la 7ème année consécutive, Dubaï accueille donc le Top60 européen de la saison, ou pour être exact, en 2015, le Top62 puisqu’en l’absence de Sergio Garcia (27è) et George Coetzee (32è), Stephen Gallacher (61è) et Alejandro Cañizares (62è) prendront le 1er départ ensemble ce jeudi 19 à 7h40, heure locale (+3h).

Le DP World Tour Championship offre 2 enjeux majeurs : l’attribution du trophée de la Race To Dubaï, évidemment, mais aussi gagner sa place dans le Top15, synonyme d’un jackpot supplémentaire de 5 millions $ répartis entre les joueurs concernés. Depuis 100.000$ pour le 15è du classement final jusqu’à 1.250.000$ pour le 1er ! Cette somme venant s’ajouter aux gains obtenus selon sa place dans le tournoi qui propose un Money Prize de 8M$…

Rory-Mcilroy-Race-to-Dubai-Title-2014Cette course de 48 tournois s’achève donc sur le Par72 du Earth Course, long de 7018m, dessiné par Greg Norman. Pour le sprint final, 7 hommes peuvent encore être le champion de l’année : Byeong-hun An, rookie et vainqueur du BMW PGA Championship, Branden Grace, double vainqueur en 2015, Louis Oosthuizen, le seul joueur de la liste sans victoire cette saison, Shane Lowry, vainqueur du WGC à Akron, Justin Rose, sur le podium de la Race To Dubaï en 2012, 2013 et 2014, Danny Willet, le second du classement, et Rory McIlroy qui espère se succéder à lui-même dans la conquête du joueur européen de l’année.

Pour An, Grace, Oosthuizen et Lowry, la victoire est quasi impérative (voire une place de 2nd seul dans certains cas) conjuguée à des relatives contre-performances du trio de tête. Rose pourrait se contenter d’une 2è place ex-aequo si les résultats des 6 autres joueurs étaient moins bons que le sien. De nombreuses conditions et de de cas de figure qui ne concernent pas Danny Willet. L’anglais devra simplement être devant Rory McIlroy dimanche soir pour inscrire son nom au palmarès de la Race To Dubaï, après le nord-irlandais en 2014 et 2012, Henrik Stenson en 2013, Luke Donald en 2011, Martin Kaymer en 2010 et Lee Westwood en 2009.

Côté français, ils seront 6 au départ de ce DP World Tour Championship, un record (4 joueurs au mieux jusqu’ici) !
Grégory Bourdy (60è de la Race To Dubaï) jouera avec Graeme Storm jeudi à 7h50, Raphaël Jacquelin (49è) à 8h40 avec Joost Luiten, Julien Quesne (44è) avec Francesco Molinari à 9h10, Gary Stal (40è) et Alexander Lévy (39è) partiront ensemble à 9h35. Enfin Victor Dubuisson (10è) aura le récent vainqueur de l’Open de France, Bernd Wiesberger, comme partenaire et ils s’élanceront à 12h00 (heure locale).

“The race is on and it ends to Dubaï”… Que le meilleur gagne alors !

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Julien, fan de golf, poursuit son débrief très personnel des matches de poules du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette dernière semaine de mars.

Argolf, une nouvelle série de fers au programme !

Argolf sur le devant de la scène en 2020 avec de nouvelles séries de fers dans la continuité de 2019. Pierre Reyval, commercial au sein de la société bretonne nous en dit plus.

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 1

Julien, fan de golf, nous a adressé son débrief très personnel du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette semaine du 25 au 29 mars 2020. 😉

Café LPBB #1 : faut-il annuler ou reporter les Majeurs de la saison 2020 ?

Ce mercredi 25 mars 2020, en pleine période de confinement, nous avons ouvert le Café LPBB. Un rendez-vous que l'on souhaite hebdomadaire réservé aux fans de golfs pour discuter d'un sujet autour de la petite balle blanche. Un article à écouter !