Justine Dreher, 23 ans, c’est la nouvelle génération du golf français. Sélections en équipes de France, études aux États-Unis où le golf a la part belle et un palmarès déjà bien étoffé. Garçon ou fille, ils sont de plus en plus à suivre ce chemin. À partir de ce vendredi 18 décembre, Justine va tenter d’ajouter un nouveau chapitre dans sa jeune carrière : obtenir la plus haute catégorie de jeu lors du Lalla Aicha Qualifying School au Maroc. Alors, elle pourra démarrer une nouvelle histoire, celle d’une joueuse professionnelle du Ladies European Tour. Rencontre avec un des espoirs du golf tricolore.

Bonjour Justine, quel est ton parcours de ton premier coup de golf à aujourd’hui ?

J’ai commencé le golf vers 10/11 ans en suivant mon frère sur les parcours en Allemagne où nous habitions alors. Nous sommes revenus en France en 2005 et j’ai participé à mon 1er championnat de France l’année suivante (Justine y terminera 2ème -ndlr-). Après quelques années dans les pôles Espoirs puis France Girls, je suis partie aux États-unis pour intégrer l’Université de Caroline du Sud (USC). Après 4 années là-bas, je reviens au Pôle France Girls, au Golf National, pour préparer ma future carrière de joueuse professionnelle.

Avec en poche un joli palmarès amateur…

Justine Dreher - Annika Intercollegiate 2014
Justine Dreher avec Annika Sörenstam – Annika Intercollegiate 2014 –

Oui ! 🙂 À titre individuel, j’ai remporté les Internationaux de France 2009 et d’Italie en 2011. Aux USA, j’ai gagné le Annika Intercollegiate (tournoi créé par la fondation de Annika Sörenstam -ndlr-) et j’ai été récompensée d’abord du “Second-Team all American” (20 meilleures joueuses universitaires) en 2014 puis du “First-Team All American” (les 10 meilleures) en 2015.
Par ailleurs, avec l’équipe de France, nous avons gagné 2 titres (2014, 2015) de championnes d’Europe Dames et je faisais partie de l’équipe d’Europe Continentale qui a battu l’équipe de Grande-Bretagne/Irlande lors du Vagliano Trophy 2015.

Quelle est l’ambiance au sein du Pôle France ?

On est un petit groupe de 5 joueuses avec Alexandra Bonetti, Anyssia Herbaut, Marion Veysseyre et Inès Lescudier. Je m’entraîne beaucoup avec Inès car on se connaît depuis le Pôle Espoirs à Antibes alors qu’on avait 13 ans. On s’entend toutes très bien et les installations sont bonnes donc c’est parfait. Nous sommes encadrées par Édouard Brechignac et Thomas Bregeon.

 Tu viens de te qualifier brillamment pour la finale des cartes avec une victoire il y a quelques jours ? (interview réalisée le 8 novembre -ndlr-)

Je me suis préparée un peu différemment cette fois par rapport aux cartes du LPGA passées en août. J’avais raté la qualification pour 1 coup et je ne l’ai pas bien vécu. Comme c’était la première fois, j’étais très stressée et je ne m’y suis pas prise comme il fallait. Mais finalement, avec le recul, j’ai beaucoup appris et cela m’a permis d’être plus à l’aise au Maroc parce que je savais à quoi m’attendre.

Quel est ton programme jusqu’à cette finale qui aura lieu du 18 au 22 décembre, au Maroc à nouveau ?

Je vais m’entraîner surtout pour préparer la saison 2016, pas seulement en vue des cartes. Nous partons tout de même avec Inès et Marion le 16 novembre au Maroc pour 10 jours. Nous ferons la reconnaissance des 2 parcours au programme de la finale (Amelkis GC et Samanah CC). L’idée est de beaucoup y jouer pour connaître un peu mieux les types de coups qui nous attendent. Après, retour en France où je vais continuer mon travail de préparation, toujours sur le long terme. Je ne veux pas me focaliser sur le Lalla Aicha trop longtemps à l’avance et monter inutilement en pression, je reprendrai un travail spécifique pour le Maroc quelques jours avant de partir.

Justine est têtue, bagarreuse et a la volonté de réussir. N’oubliez pas ça, elle est toute proche d’être une grande joueuse ! Puggy Blackmon – Directeur Golf USC

Quel est l’avenir golfique de Justine Dreher ?

Justine DreherD’abord obtenir une catégorie complète sur le Ladies European Tour (LET) via les cartes pour la saison 2016 (Il faut terminer dans le Top30 -ndlr-). Ensuite, je repasserai les cartes sur le LPGA dès l’année prochaine car mon ambition est de jouer sur ce circuit.

Quelle est ta vision du golf féminin globalement ?

Déjà, mon avis est qu’il ne faut pas comparer le golf féminin et masculin. Comme dans beaucoup d’autres sports, c’est différent. C’est un peu comme si on jouait un autre sport. C’est certain que les filles sont moins médiatisées, c’est peut-être aussi à chacun de faire un bout de chemin vers l’autre : les médias vers les joueuses et vice-versa. Mais j’avoue ne pas m’être trop penchée sur la question ! 🙂
On a des très bonnes joueuses en France où par exemple cette année, elles étaient deux, Glwadys Nocera et Karine Icher, sélectionnées dans l’équipe européenne de Solheim Cup et ce n’est jamais arrivé chez les garçons avec la Ryder Cup.
Je pense qu’il faudra qu’on ait encore plus de joueuses qui jouent très bien et je vais essayer de faire ma part en atteignant déjà cet objectif.

À l’instar justement de la Ryder Cup 2018, penses-tu que la France organisera un jour la Solheim Cup et sur quel parcours verrais-tu cette compétition ?

Ça serait vraiment bien. Un rêve même pour toutes les joueuses françaises ! Souhaitons-le, oui. Côté parcours, ils sont tellement nombreux en France à être de qualité mais si je devais en choisir un, ce serait le Golf National car j’aime beaucoup l’Albatros.

Photos : © Justine Dreher

Questionnaire In/Out de La Petite Balle Blanche : un aller en 9 questions golf et un retour en 9 questions persos

  1. Ton club préféré ?
    Mon tout nouveau club : Srixon Utility 23° équivalent à un Fer3/Fer4 que j’ai surnommé la “GameBoy” parce que je l’aime tellement ce club, c’est comme un jouet. 🙂
  2. Le coup de golf que tu aimes le moins jouer ?
    Franchement, je n’en ai pas. J’aime jouer tous les coups ! Je ne les réussis pas forcément mais j’aime les jouer.
  3. Le tournoi ou la compétition que tu aimerais gagner ?
    La Solheim Cup.
  4. Justine Dreher - Championnat d'Europe Dames par équipe 2015Le meilleur moment de ta jeune carrière ?
    Les championnats d’Europe par équipe 2014 et 2015, les 2 se valent !
  5. Le meilleur conseil (golfique) qu’on t’ait donné ?
    Success doesn’t come without sacrifice“. Annika Sörenstam racontait cette anecdote où, plus jeune, elle avait appelé son père pour venir la chercher car elle ne voulait pas s’entraîner sous la pluie. Son père lui a alors dit cette phrase lorsqu’elle est montée dans la voiture, Annika est ressortie et a repris l’entraînement.
  6. Avec quelle joueuse aimerais-tu jouer en double dans une Solheim Cup ?
    Inès Lescudier
  7. Si tu pouvais changer une règle au golf…
    … Aucune idée. Non je ne sais pas.
  8. Le joueur (ou joueuse) préféré(e) et la question que tu aimerais lui poser ?
    Martin Kaymer. “Est-ce que tu veux m’épouser ?” 🙂
    Plus sérieusement, je n’ai pas vraiment de “préféré” mais il y a plusieurs joueurs et joueuses avec qui j’aimerais passer du temps pour poser quelques questions.
  9. Les 3 qualités essentielles d’une golfeuse ?
    Adaptabilité
    Persévérance
    Hargne
  10. Ton plat préféré ?
    Hum, il y a tellement de bonnes choses… Bon disons, c’est l’hiver, il fait un peu froid alors je vais dire la tartiflette !
  11. Ta sucrerie préférée ?
    Les schtroumpfs qui piquent.
  12. Film, série ou livre préféré ?
    Greys Anatomy
  13. La pièce de ton appart/maison (ou l’endroit) que tu préfères ?
    J’aime bien être chez ma soeur parce que j’ai peu vu ma famille ces 4 dernières années et j’ai un neveu qui a 4 ans et demi.
  14. Tu ne pourrais pas vivre sans… ?
    Bonbons !
  15. Ta plus grande peur ?
    Joker.
  16. Le plus beau compliment que tu aies reçus ?
    Ce n’est pas vraiment un compliment mais quand je suis partie aux USA, je n’avais pas forcément le projet de passer pro. Mon coach à la fac croyait tellement en moi qu’il a fini par me convaincre et il m’a fait réaliser mon potentiel.
  17. Tu adorerais partir en vacances avec… ?
    Mon frère, en sac à dos !
  18. La question dont tu aimerais connaître la réponse ?
    Quels sont les chiffres du prochain EuroMillions ! 🙂

Merci Justine pour ta bonne humeur et ta disponibilité. Tous nos plus chaleureux encouragements pour la finale des cartes !

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.