lundi 21 septembre 2020

Le Carnet du… WM Phoenix Open 2016

La présentation du Waste Management Phoenix Open et de son édition 2016

Si il est un tournoi dans le monde qui peut casser les standards habituels du golf et du public qu’il attire, c’est sans hésitation le WM Phoenix Open. Originellement Arizona Open lors des 2 premières éditions de 1932 et 1933, il prit le nom de Phoenix Open dès 1935 après une année blanche. Sa notoriété est devenue croissante depuis que le tournoi s’est installé en 1987  dans le “Course Stadium” du TPC Scottsdale accueillant ces dernières années plus de 500.000 spectateurs sur la semaine (564.368 en 2015) !

WM Phoenix Open - LogoLa 30ème édition du “Greenest Show on Grass” sur ce parcours, la 78ème au total, offrira encore aux spectateurs bruyants et agités sur le fameux Par3 du 16, totalement entouré de tribunes, des occasions de manifester leur excitation, parfois à la limite de l’hystérie lorsqu’un joueur réussit un trou en un ! Sur ce Par71 de 7.266 yards, 132 joueurs seront au départ du WM Phoenix Open 2016 dont Brooks Koepka le tenant du titre et Phil Mickelson, ancien étudiant de l’Université locale Arizona State.

Les Chiffres du Tournoi

  • 4 joueurs ont remporté le titre à 3 reprises : Arnold Palmer, Gene Litter, Mark Calcavecchia et Phil Mickelson et ils sont 9 à compter 2 victoires.
  • Bobby Locke (AfSud, 1948), George Knudson (Canada, 1968), Bruce Crampton (Australie, 1973), David Graham (Australie, 1981), Sandy Lyle (Écosse, 1988), Vijay Singh (Fidji, 1995, 2003), Jesper Parnevik (Suède, 1998) et Aaron Baddeley (Australie, 2007) sont les 8 vainqueurs non américains du tournoi.
  • Le record du tournoi est détenu conjointement par Mark Calcavecchia (2001) et Phil Mickelson (2013) avec un total de 256 (-28). Ces 2 mêmes joueurs ainsi que Grant Waite ayant réussi à rendre une carte de 60 !
  • 22 trous en un ont été réalisés à TPC Scottsdale (4 pour la seule année 1990) dont 9 sur le Par3 du 16… et 1 sur le Par4 du 17 (332 yards) par l’américain Andrew Magee en 2001.
  • 10 éditions, la dernière en 2011, ont eu recours à un playoff dont 1983 qui opposaient 4 joueurs et a nécessité 8 trous pour déterminer le vainqueur, Bob Gilder.Expérience Spectateur Fan de Golf - Trou 16 - Phoenix Open

La dernière édition du WM Phoenix Open

WM Phoenix Open-2015_Brooks-KoepkaAvec un coup d’avance, l’américain Brooks Koepka remporte le WM Phoenix Open 2015 en remontant un retard de 3 coups au départ du dernier tour. L’écossais Martin Laird, leader au terme du Moving Day, a complètement raté sa fin de journée en terminant sur un bogey au 17 puis un double au 18. Le jeune américain de 24 ans signe un 4ème tour en 66 pour finir à -15 au total et remporte son 1er titre sur le PGA Tour devant Bubba Watson, Ryan Moore et Hideki Matsuyama qui partagent la seconde place.

Au soir d’un cut qui allait laisser sur la touche Phil Mickelson et Tiger Woods, après que ce dernier ait réalisé la plus mauvaise carte de sa carrière (82), Koepka pointait à -3 (71-68) et 7 coups du leader Martin Laird, auteur de deux 66 consécutifs. Le Moving Day profitera cependant à l’américain (64) et à Matsuyama (63) qui reprendront respectivement 4 et 5 coups à l’écossais pour pointer 2èmes ex-aequos le dimanche matin. Koepka a fait basculer le leaderboard en revenant à égalité avec Laird après un putt de près de 15m depuis l’avant green pour eagle sur le Par5 du 15. C’est dans le final que Laird va laisser échapper la victoire en allant à la faute avec notamment une balle dans l’eau au 18.

Brooks Koepka habitué du circuit européen (4 victoires sur le Challenge Tour + Turkish Airlines Open 2014) gagne donc son 6ème titre depuis son passage chez les pros en 2012. Le WM Phoenix Open est sa 1ère victoire sur le circuit américain qui lui permet de rentrer dans le Top20 mondial (19è).

WM Phoenix Open 2016

Bubba WATSON2ème tournoi de l’année pour Bubba Watson qui retrouve un parcours et une ambiance qu’il affectionne : T5 en 2012, 2ème à 1 coup en 2014 et en 2015, le WM Phoenix Open est une belle occasion de décrocher son 1er titre de la saison.
Côté favori, son compatriote Kevin Na est aussi en haut de la liste. Actuel 4ème au classement de la FedExCup, il est le seul du Top10 de ce classement à ne pas avoir encore gagné cette saison : 2 places de deuxième et 2 places de troisième. Très souvent placé mais rarement gagnant, il faut remonter à 2011 pour trouver sa dernière, et seule, victoire sur le Tour. Il est temps de doubler la mise !

Même s’il manque le cut la semaine dernière, Phil Mickelson a animé de quelques coups magiques les 2 premiers tours du Farmers Insurance Open. Le gaucher régional de l’étape fait partie du quatuor des triples vainqueurs du tournoi et reste le joueur qui y a accumulé le plus de gains. Il aura forcément à coeur de faire oublier son cut manqué en 2015.
Au rang des anciens multiples vainqueurs, JB Holmes, vainqueur en 2006 alors qu’il était rookie sur le PGA puis en 2008, est un joueur en forme. Il s’est offert une belle 6ème place la semaine dernière en terminant à 4 coups de Snedeker alors qu’il signe un 76 le dernier tour dans les conditions “dantesques” que l’on connait.

Hideki MatsuyamaOn ajoutera également à ces choix les hommes qui ont animé la précédente édition. Brooks Koepka en tête, en tant que tenant du titre et désormais joueur à plein temps du PGA Tour après avoir annoncé en fin d’année dernière qu’il renonçait à son appartenance au Tour Européen. Le japonais Hideki Matsuyama, 2ème à 1 coup en 2015, T4 l’année précédente et Zach Johnson, T10 en 2015.

12 fois par le passé dont 3 lors des 4 dernières éditions, le vainqueur a remporté le 1er titre de sa carrière (sur le PGA) à Phoenix tels Kyle Stanley en 2012, Kevin Stadley en 2014 et Brooks Koepka l’année dernière. Cette année pourrait bien être le tour de Tony Finau ou Daniel Berger côté américain, ou encore Anirban Lahiri côté international.

WM Phoenix Open 2016 par LPBB

5* Bubba Watson, Kevin Na

4* Phil Mickelson, JB Holmes
3*Brooks Koepka, Hideki Matsuyama

2* Tony Finau, Zach Johnson
1* Daniel Berger, Anirban Lahiri

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

US Open 2020 : le bulletin du 3e tour

Le Moving Day a parlé et les professeurs se sont réunis pour les notes du 3e tour

US Open 2020 : le bulletin du 2nd tour

36 trous joués, le cut est tombé et le conseil de classe aussi !

US Open 2020 : le bulletin du 1er tour

Avant d'attaquer le vendredi, petit conseil de classe de la première journée.

NEWSLETTER

[mc4wp_form id=”11508″]

US Open 2020 : vivement que ça commence !

Le Winged Foot GC nécessite de savoir driver long et droit, d'avoir un jeu de fers de haute précision, un petit jeu exceptionnel et un putting de grande qualité. Rien que ça !

Le Top9 des actus de la semaine 38

Oui bien sûr, il y a l'US Open 2020 cette semaine mais pas seulement !