jeudi 9 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

La liste des 10 joueurs pour la veste verte

L'estimation des chances de remporter le titre !

Masters_LogoThe Masters, 81ème édition du 6 au 9 avril 2017

  • Augusta National GC (Georgia, USA)
  • Money Prize: 11.000.000$
  • Champion 2016: Danny Willet (ENG)
  • Field: 94 joueurs au départ
  • Cut: +6 / 53 joueurs retenus

Au terme d’un Moving Day enthousiasmant par intermittence, c’est le duo européen Justin Rose – Sergio Garcia qui a pris la tête du tournoi à -6.

Statistiques à l’appui, l’estimation des chances de quelques joueurs encore en lice.

Rory McIlroy

Ryder Cup 2016 - Rory McIlroy
(AP Photo/Charlie Riedel)

C’était parti sur les chapeaux de roues! McIlroy signe 2 birdies d’entrée pour revenir après 3 trous à 3 coups des leaders encore au practice. Mais un bogey au 5 et un double au 7 éteignent quelque peu le nord-irlandais qui signe une carte de 71.
Dans le Par total, il est désormais à 6 coups des leaders.

Par 5 fois, un vainqueur du Masters a remonté 6 coups au moins le dernier jour. Nick Faldo en 1996 est le dernier. Chances: 10%

Thomas Pieters

thomas-pieters-europe-ryder-cup-2016La moins bonne carte (75) des co-leaders au départ du Moving Day. Comme la veille, il commence par un bogey mais immédiatement effacé avec un birdie sur le 2. On retiendra un double au 11 et un bogey pour conclure qui le place à 1 coup sous le Par.

Fuzzy Zoeller, le dernier vainqueur lors de sa 1ère participation en 1979, comptait 6 coups de retard au départ du dernier tour. Avec une carte de 70 il accroche le playoff et l’emporte sur Tom Watson et Ed Sneed. Chances: 10%

 

Charl Schwartzel / Adam Scott

Masters 2013 - Adam Scott
Adam Scott – Masters 2013

Le sud-africain à -2 et l’australien à -3 signent respectivement 68 et 69. Ils semblent surtout monter en puissance au fil des tours. Lors du Moving Day Schwartel réalise 2 birdies et 1 eagle sur les 10 derniers trous et Scott rend une carte parfaite sans bogey.

Ce sont 2 des 3 anciens vainqueurs à Augusta actuellement dans le Top10 avant le dernier tour. Ils ont l’expérience pour eux à Augusta et ont tous 2 gagné (2011 et 2013) en refaisant leur retard le dimanche. Chances: 30%

Charles Hoffman / Ryan Moore

Valero Texas Open 2016 - Charley HoffmanHoffman tenait plutôt bien la baraque dans son début de partie. Il a même été leader avec 2 coups d’avance. Est-ce de sentir ses poursuivants fondre sur lui (Spieth, Rose) ou l’enjeu qui se faisait plus présent ou simplement un mauvais coup? Une balle dans l’eau au 16 le fait retomber à -4 total mais il ne lâche pas en réalisant 2 bons Pars pour conclure.
Pour Moore, la trajectoire est inverse. Un premier tour en 74, il signe 2 fois 69 dont une carte sans bogey vendredi et 6 birdies hier dont 1 sur chaque Par5. Il est à -4 également.

Les 2 américains ont eu leur meilleur résultat au Masters en 2015. Hoffman avaient terminé T9 avec un dernier 74 et Moore s’était classé T12 avec une carte de 69. Même s’ils semblent un peu “justes” face aux autres, ils n’en sont pas là, après 54 trous, par hasard. Chances: 40% avec un léger + pour Moore.

Rickie Fowler

DB-Championship_Rickie Fowler-2015
Rickie Fowler – DB Championship 2015

Il était apparu vraiment costaud lors des 2 premiers tours dans les conditions difficiles. Hier il profite des Par5 (4 birdies), moins précis au drive, un peu plus loin des drapeaux, il n’a pas non plus la même réussite au putting. Mais avec tout ça, il est à -5 et 1 seul coup des leaders.

En 2014, il termine T5 avec une carte de 73. L’année suivante, il signe 67 le dimanche pour finir T12. Certes il n’a pas de Majeur à son palmarès mais reste l’un des américains les plus en forme dans ce début de saison. Chances 60%

Jordan Spieth

Jordan_Spieth_Victoire Masters-1995Son putt de 12m sur le Par3 du 6 marque le début de sa remontée. Il enchaîne birdie au 8 puis au 9. Un super coup de fer pour toucher le green du 13 en 2, une merveille d’approche sur le Par5 du 15 et il enchaîne 29 trous consécutifs sans bogey. Il rate le green du 16, approche et 2 putts pour son seul bogey du jour. Il signe 68 et remonte à -3.

4 Masters et 4 dimanches consécutifs où il va jouer pour le titre! Cette fois, il n’est pas en dernière partie et finalement c’est peut-être un avantage. Tout dépendra de sa capacité à gérer l’Amen Corner si il devait refaire son retard et virer en tête après 9 trous. Chances 70%

Sergio Garcia

ATT Byron Nelson 2016 - Sergio GarciaIl manque ses occasions de birdies sur les premiers trous et puis une ficelle sur le 5 le met dans la partie. Malgré 2 bogeys à l’aller, il vire dans le Par pour la journée. La réussite est avec lui lorsque son 2è coup sur le 13 s’arrête dans la pente et non dans le ruisseau devant le green. Une approche somptueuse pour un birdie donné. Nouveau birdie sur le dernier Par5 et Sergio touche du doigt son 1er Majeur.

22 Top10 en Majeur mais toujours pas de consécration. 4 fois 2ème dans un tournoi du Grand Chelem, Sergio a failli gagner et a souvent failli tout court dans le dernier tour. Mais il semble dégager une certaine sérénité que cela semble enfin possible pour l’espagnol. Peut-être devrait-il aborder sa partie comme un match-play façon Ryder Cup en jouant un trou après l’autre? Chances 70%

Justin Rose

L’anglais n’a pas vraiment fait parler de lui sur les 9 premiers trous (2 bogeys, 2 birdies). Et puis une balle drapeau sur le 12 pour le premier birdie du retour. Il remet ça 4 fois sur les 6 trous suivants et signe la meilleure carte du jour (67).

Déjà un majeur en poche (US Open 2013) et un titre de champion olympique, Justin Rose reste sur une 2ème et une 10ème place à Augusta en 2015 et 2016. L’anglais n’a jamais manqué un cut au Masters. Il pourrait devenir le 1er européen à gagner l’US Open et le Masters ! Chances 75%

Voir le leaderboard complet

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Rencontre avec Pierre Duperron, rédacteur au quotidien Midi Libre

La presse locale malgré ses difficultés continue à jouer un rôle majeur dans la couverture médiatique du Sport. Un média de proximité pouvant alors souvent rivaliser avec la presse nationale. Christophe a échangé avec Pierre Duperron qui couvre notamment le golf au Midi Libre.

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.