Un Grand Prix, comment ça marche?

Récit d'une aventure à Houlgate

Chaque semaine, le blog relate les exploits des professionnels drivant, pitchant, luttant sur des écrins de verdure manucurés. Pour les joueurs comme nous, les golfeurs du dimanche, nous aussi pouvons retrouver une ambiance similaire avec des terrains et des greens préparés aux petits oignons lors de ces compétitions que l’on appelle Grand Prix.

Alors un Grand Prix, c’est quoi ?

C’est une épreuve fédérale (qui nécessite donc l’achat du Badge Fédéral, 35€ pour l’année civile) qui est organisée à l’initiative des clubs. La liste des Grands Prix est diffusé sur le site de la Fédé en général en début d’année et il se complète au fur et à mesure.

Les problèmes me direz-vous (car il y en a deux) :

1- l’inscription à un Grand Prix est régulièrement soumise à une limite d’index. En fait, ce n’est pas “régulièrement”, c’est plutôt systématiquement sauf que cette limite saute si le Grand Prix n’est pas complet.

2- Une fois inscrit, vous aurez besoin d’attendre la semaine précédant le Grand Prix afin de savoir si vous êtes sélectionnés. Les heureux élus étant triés par ordre d’index, même en envoyant votre bulletin d’inscription très tôt, si votre index est trop haut, vous ne pourrez pas participer.

Grand Prix d’Houlgate de l’intérieur

Comme un récit est d’autant plus intéressant qu’il est vivant, je vais me permettre de raconter mon Grand Prix d’Houlgate joué ce week-end du 10-11 juin 2017.

Vivant en Ile de France et étant classé moins de 10, je ne suis pas (encore) assez bien classé pour prétendre à jouer des GP en Ile-de-France. Aussi, direction Normandie dont un grand nombre de Grand Prix ont comme limite d’index 18,4.

Envoi du bulletin d’inscription le 24 Mars pour le Grand Prix d’Houlgate et confirmation de la bonne réception le surlendemain de la part du golf. 80€ pour les 2 jours avec la partie de reconnaissance le vendredi qui est offerte (tarif habituel d’un GP sur 2 jours).

Dans la foulée, réservation des hôtels en version annulable ne sachant si je serais retenu (pour des questions de budget, direction les hôtels économiques : genre Ibis Budget ou B&B). A ce propos, pas de pub, mais pour vos weekends sportifs, n’oubliez pas ce genre d’offre :

Préparation minutieuse…

A 2 ou 3 semaines de l’événement, je commence à faire les premiers repérages et à définir la stratégie (club à jouer, à éviter, côté des greens à fuir, etc…).

Pour ce faire, passage par le guide des golfs de la fédé afin de récupérer les coups reçus et les distances officielles. Un petit coup de drone pour visualiser le parcours (s’il a été dronisé 😉 ), un tour sur les parties jouées par des Gamegolfeurs précédemment pour voir les clubs joués, et enfin, on finit par une visite sur Geoportail ou Google Maps pour mesurer les distances à certains obstacles.

En général, 1 à 2 semaines du GP, le club – via les réseaux sociaux principalement ou sur son site web – publie la liste des inscrits. C’est bon, pour ce Grand Prix, je suis retenu. Je confirme ma réservation de l’hôtel dans la foulée.

Grand Prix - repère centre de green
Marque du centre du green

A ce moment déjà, on peut commencer à estimer son horaire de départ pour le 1er jour. En effet pour le 1er tour des GP, on part en fonction des index par ordre croissant.
Le 1er départ se donne généralement entre 7h30 et 8h30. Étant classé entre 60ème et 80ème joueur, je devrais me retrouver avec un départ aux alentours de 11h/12h. Cette semaine, pour Houlgate, moins de joueurs, et hop, je devrais me retrouver avec un départ aux alentours de 10h30.

Durant la partie de reconnaissance comprise dans le prix payé (uniquement le vendredi), vous pouvez repérer les différents positions de drapeaux sur les greens. En effet, l’arbitre passe le vendredi et met 2 points de couleurs différentes sur chaque green (un pour chaque tour du GP) et deux repères signifiant le milieu du green.

Le 1er tour…

Le 2ème tour fera partir les joueurs en fonction des résultats du 1er tour du dernier au premier, l’objectif à la fin de la journée consiste à conserver le classement de départ afin de partir vers 10h au lieu de 8h pour les 1ères parties.

Vendredi (veille du 1er tour), il est près de 12h : la publication des tee-times est faite. Départ à 10h40 avec 2 joueurs d’Houlgate, c’est plutôt rassurant (même si ce sont des normands et moi, un breton).

Y’a du lourd 😉
et y’a moi 😉

 

En GP, le truc sympa, c’est que cela ressemble fortement aux tournois professionnels. Le starter est là avec ses documents à distribuer: position des drapeaux, règles locales et carte de score bien entendu.

Les documents distribués au départ

Et parfois même du public :

Le public chaud bouillant

Bref,  comme les grands j’vous dis 😉

Petit compte-rendu de la partie:

Houlgate est un parcours moyennement difficile : classé 8.4, j’ai le droit à 9 coups reçus.

Une carte de score up et down.

Et le début de partie fut difficile: un bogey, 2 doubles consécutifs et à nouveau, 2 bogeys consécutifs (avec 3 putts sur tous ces trous sauf le 1er). La confiance acquise au cours des dernières semaines commence à craquer. Pour ceux qui en doutaient, le golf c’est dur…
+7 en 5 trous, on est bien tintin!

Et là, sans que je ne comprenne rien, en 4 trous, j’aligne 2 birdies, un Par et un bogey. Bref, aller en +6, c’est pas si mal.

Le retour commence à nouveau bizarrement avec un bogey, un Par et un double (ça faisait longtemps). J’enchaîne avec un Par et 2 bogeys pour finir avec 3 bons pars.

Le retour est terminé  à +5. Un bon +11 total compte tenu d’un départ presque calamiteux. C’est une zone tampon d’assurée (cela permet en cas de contre performance de garder le même index).

Vérification des cartes opposées, passage au recording (comme les pros j’vous dis) où j’ai même réussi à y faire entrer un appareil photo!

Recording - Grand prix de Houlgate
Le recording

Il a fait chaud, le passage au bar fait du bien (un diabolo menthe).  Au passage, tu regardes le tableau des scores pour voir où tu te situes.

Le leaderboard
Le 2ème Tour
Tee-times du 2ème tour

Me concernant, c’est plutôt bien. Parti dans les 40èmes, après cette journée, je me retrouve en 20ème position. Comme les départs ont lieu dans le sens décroissant, le dimanche matin, ça sera petite grasse matinée ayant un départ à 11h.

La magie en GP, c’est qu’on peut jouer avec de très bons joueurs si on fait une performance et que malheureusement, eux ont fait une contre-performance. Je jouerais donc avec 2 joueurs classés 4, c’est vraiment sympa!

A chaque GP, un peu comme le classement mondial, une catégorie lui est attribuée. Cette catégorie permet de déterminer le nombre de places qui pourront marquer des points au classement du mérite amateur. Dans mon cas, c’est le Top10 (qui est à 3 coups mais avec un paquet de bons joueurs devant) qui peut marquer des points!
Vous venez de trouver l’objectif pour demain, même si l’objectif global dans mon cas serait de repartir en restant à l’index d’origine, 8.4 en l’occurrence.

On est dimanche: nouvelle position de drapeaux, ré-explication des règles locales, il est 11h10 (je sais on a un peu de retard suite à l’égarement des parties de devant) et hop, on y va.

N’ayant pu photographier ma carte, si ça vous intéresse, vous pourrez trouver les scores ici. Et par rapport à hier, ce n’est plus pareil. Au 1er tour, après 5 trous, je suis +2 (5 coups de mieux que la veille). Au 13, je suis +3 (contre +9 le samedi)… Malheureusement, craquage sur la fin de partie avec 2 doubles et un triple (balle hors limite) pour un total de +10 le dimanche. Le métier rentre doucement. 🙂

Derrière l’arbitre, le hors limite est totalement tracé au sol

Le mieux, c’est que j’ai réussi à me mettre à l’eau sur un trou, là ou l’arbitre (c’est pas John PARRAMORE) de la Fédé était posé. Mon premier drop devant les yeux d’un arbitre! Drop réussi même si je n’ai pas enlevé mon capuchon de driver…

Parti 38ème, classé 20ème au bout du 1er tour, je finis 17ème brut au total, et 3ème net (en ayant fait successivement 34 et 35 stableford, donc 2 zones tampons).

Un Grand Prix, tu n’y vas pas pour (nécessairement) bien jouer mais tu y vas pour apprendre, même si la leçon est parfois (très très) cruelle.

Bref, si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à tenter l’aventure. Cela peut être dur, assez triste quand on regarde sa carte de scores, mais cela montre à quoi peut ressembler un vrai tournoi.

Dernier point : comme les pros, au fur et à mesure, l’interactivité arrive peu à peu dans les Grands Prix. En effet, certains commencent à publier les résultats en live (enfin… au bout de 18 trous) via le site de leur ligue ou alors sur GolfOuest (via twitter ou sur son site web direct).

J’espère que cet article vous donnera l’envie de faire un Grand Prix, et si vous êtes limite au niveau de votre index ou que vous avez peur du strokeplay, voici 2 épreuves – ressemblant à des GP – mais plus ouvertes en terme d’handicap ou de formules de jeu :

  • Le Grand Prix de la Côte d’Albatre (en Seine Maritime) 100€ les 3 parcours.
    Si vous êtes moins de 11.5, compétition en strokeplay.
    Si vous êtes > 11.4 et <16.5, trophée en strokeplay et de 16.5 à 24.4, trophée en stableford (Participation selon la date d’inscription).
  • Le Trophée Beaumanoir (golf du Tronchet près de Saint Malo) 200€ les 4 tours (sans cut).
    En Stableford brut ou net suivant les séries (Participation selon la date d’inscription).

Golfez bien, amusez-vous bien et n’hésitez pas si vous avez des questions, les commentaires sont là! 🙂

Ajout du 14/6:  Je tenais à remercier très fortement les bénévoles, le personnel du golf (accueil, jardinier) et les arbitres sans qui rien de tout cela ne serait possible. Un grand merci à eux de nous permettre de vivre ces expériences.

2 commentaires

  1. Très intéressant cet article pour tous les joueurs qui n’osent pas participer à des grands prix. Il ne faut pas nécessairement être négatif pour jouer de belles compétitions fédérales !
    Votre article va peut être motiver certaines personnes et c’est une bonne chose.
    Reste à ne pas oublier qu’un grand prix c’est du stocke play … attention aux index élevés qui jouent en stableford … Pas de croix en grand prix 🙂

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.