8 matches ont eu lieu dans cette 1ère journée. Les européennes ont superbement profité de la session des foursomes pour virer en tête à la mi-journée – 2.5 / 1.5 – mais la réponse américaine lors des 4 Balles d’hier après midi a été sans avec un 4 à 0 qui offrent un avantage de 3 points aux USA après le 1er jour: 2.5 / 5.5.

Des satisfactions européennes

Les foursomes du matin avaient offert quelques promesses et même des signes encourageants d’un possible exploit cette semaine à Des Moines. Certainement pas dans les proportions de 2013 à Colorado GC (victoire finale 18-10 -ndlr) mais avec de bons résultats dans les sessions par équipe, cela pourrait compenser la différence individuelle sur le papier: 9 joueuses américaines dans le Top50 mondial contre 6 pour l’Europe.

Charley Hull, Caroline Masson, Anna Nordqvist et Karine Icher en patronne de leur duo ont permis, notamment dans le petit jeu, de faire globalement la différence sur les paires américaines. Si le duo Hull/Reid a sans doute perdu un 1/2 point dans son match, celui composé de la tricolore et de Catriona Matthew le compense largement en renversant la vapeur sur les 4 seuls derniers trous.

Records pour les USA

Mais la démonstration américaine lors de la session des 4 balles de la journée d’hier va certainement donner quelques insomnies à Annika Sörenstam. Après la défection de “dernière minute” de Suzann Pettersen, la norvégienne a été remplacée par une autre joueuse d’expérience, Catriona Matthew. Mais l’équipe a perdu une de ses plus fortes personnalités et une vraie leader sur le terrain qui pourrait faire défaut à l’Europe.

Emily Pedersen  Solheim Cup 2017
Une première difficile pour la danoise Emily Pedersen @ LET

Dans une session où chaque paire européenne était composée d’une rookie, il devenait difficile pour les autres joueuses de tenir l’équipe et d’encadrer les novices. Résultat, dans aucun des 4 matches, l’Europe n’a mené un seul instant. Jamais dans l’histoire, les USA n’avaient réussi à inverser le score dans la même journée et elles l’ont fait hier.

Avec un autre record à la clé, celui d’une victoire 4 à 0 dans une session de 4 Balles, ce qu’elles n’avaient jamais réussi depuis 1990 et la 1ère édition. C’est même la première fois qu’une équipe américaine gagne une session avec un écart de plus de 2 points.

L’Europe n’a pas dit son dernier mot

Au final, les USA ont une avance de 3 points après la 1ère journée, comme en 1998 à Muirfield Village. Les capitaines Juli Inkster et Annika Sörenstam s’en souviennent, elles étaient alors sur les greens cette semaine là. La 2ème journée avait accentué l’écart (10.5 / 5.5) et le dimanche avait été sans surprise (Victoire finale 16 / 10).

Mais lors de toutes les rencontres suivantes, l’Europe a été en tête après 2 journées par 6 fois et par 3 fois à égalité. La session des foursomes de ce samedi seront donc déterminantes. L’Europe peut recoller au score après ces 4 matches et freiner la dynamique américaine d’hier après-midi. En revenant à 6-6 par exemple, Annika Sörenstam et son équipe pourraient aborder les simples de dimanche dans des bonnes conditions.

(Départs indiqués en heure française)

2ème session de Foursomes

Lexi Thompson Cristie Kerr 14h10


Jodi Ewart-Shadoff Caroline Masson
Lexi Thompson Cristie Kerr Match 9 Jodi Ewart Shadoff Caroline Masson

 

Paula Creamer 14h22 Melissa Reid Emily Pedersen
Paula Creamer Austin Ernst Match 10 Melissa Reid Emily Pedersen

 

Stacy Lewis Gerina Piller 14h34 Anna Nordqvist Georgia Hall
Stacy Lewis Gerina Piller Match 11 Anna Nordqvist Georgia Hall

 

Danielle Kang Michelle Wie 14h46 Karine Icher
Danielle Kang Michelle Wie Match 12 Karine Icher Catriona Matthew

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.