Chaque année, les américains ont l’opportunité de supporter leur sélection lors de rencontres par équipes. En alternance avec la Ryder Cup, les années impaires depuis 2003 sont réservées à l’opposition entre USA et une équipe dite INTERNATIONALE, soit le reste du monde hors Europe. Voici donc les essentiels de la Presidents Cup et de l’édition 2017.

1Un Palmarès à sens unique

Cette 12ème édition pourrait sacrer les USA pour la 10ème fois et la 7ème consécutive. Sachant que l’édition 2003 s’est soldée sur un match nul, les internationaux n’ont donc conquis le trophée qu’une seule fois en 1998, à Melbourne (Australie).
Embed from Getty Images

2Des formats multiples

Si toutes les éditions se sont terminées avec 12 face-à-face, les journées précédentes ont connu régulièrement des changements au fil des années. Les 2 premières éditions se sont même jouées sur 3 jours contre 4 pour les suivantes.

Depuis 2015, il y a un total de 30 points en jeu et les matches sont répartis de la manière suivante par journée:

  1. 5 X Foursomes
  2. 5 X 4 Balles
  3. 4 X Foursomes + 4 X 4 Balles
  4. 12 X Simples

Toutes les rencontres se jouent en Match Play sur 18 trous maximum. Une victoire rapporte 1 point et un match nul donne 1/2 point à chaque équipe.

3L’invincible armada?

Le capitaine Steve Stricker emmène une équipe de haute volée en regard du classement mondial et des palmarès individuels. L’ensemble de l’équipe américaine se situe dans le Top30 mondial dont 7 du Top20 et 4 du Top10. A eux 12, les joueurs affichent plus de 100 victoires sur le PGA Tour, certes bien aidés par le seul “Lefty” et ses 42 titres:

Dustin Johnson (#1)
Jordan Spieth (#2)
Justin Thomas (#4)
Rickie Fowler (#8)
Brooks Koepka (#11)
Matt Kuchar (#12)
Patrick Reed (#20)
Kevin Kisner (#24)
Daniel Berger (#25)
Kevin Chappell (#26)
Charley Hoffman* (#23)
Phil Mickelson* (#30)
*Choix du capitaine

Stricker s’est également entouré d’assistants pour le moins… expérimentés avec Tiger Woods, Jim Furyk, Davis Love III et Fred Couples.

4Des gros outsiders

Nick Price et ses assistants Ernie Els, Tony Johnstone, Geoff Ogilvy et Mike Weir emmèneront une équipe dont le classement mondial moyen est au-delà du moins bien classé des américains (32.5) puisque seule la moitié de l’équipe se situe dans le Top30.

Hideki Matsuyama – JAP – (#3)
Jason Day – AUS – (#7)
Marc Leishman – AUS – (#16)
Louis Oosthuizen – AFS – (#21)
Adam Scott – AUS – (#22)
Charl Schwartzel – AFS – (#27)
Jhonattan Vegas – VEN – (#38)
Si woo Kim – CDS – (#39)
Branden Grace – AFS – (#42)
Adam Hadwin – CAN – (#47)
Emiliano Grillo* – ARG – (#60)
Anirban Lahiri* – IND – (#68)
*Choix du capitaine

5Sous le regard de Lady Liberty

C’est le parcours du Liberty National GC, dans le New Jersey en face Manhattan, qui accueille la compétition pour la 1ère fois. Le parcours a ouvert le 4 juillet 2006 et a été construit en seulement 10 mois. Le trou 18 se situe à seulement 900m de la Statue de la Liberté.

Le Par71 du Liberty National est composé d’un Aller en Par38 avec 3 Par5 et 1 seul Par3 et d’un Retour sans aucun Par5, avec 6 Par4 et 3 Par3 pour un total de 33.

6Lefty 12 sur 12!

En étant l’un des 2 choix du capitaine, Phil Mickelson va honorer sa 12ème sélection en 12 éditions de Presidents Cup. Il totalise 23 victoires, 12 nuls contre 16 défaites et n’est plus qu’à une victoire de Tiger Woods pour le record de matches gagnés dans la compétition.

Branden Grace est le seul des 24 joueurs présents cette semaine dans la liste des co-détenteurs du record de 5 victoires dans une même édition.
Le vénézuélien Jhonattan Vegas offre à son pays sa 1ère participation dans une Presidents Cup.

7Les Plus

– Jack Nicklaus a été nommé le plus de fois capitaine pour les USA: 4 (1998, 2003, 2005 et 2007) ayant ainsi tout connu avec 1D, 1N et 2V.
– Le Robert Trent Jones Golf Club à Gainesville (Virginie) est le parcours qui a accueilli le plus de fois la Presidents Cup: 4 (1994, 1996, 2000 et 2005).
– Le plus gros écart a été réalisé lors de la victoire américaine en 2000 sur le score de 21.5 à 10.5.
– Le plus petit écart est de 1 point au final lors du titre des USA en 2015 (15.5 à 14.5).
– Avec celle de 2007, l’équipe des Internationaux en 2017 est la plus internationale de l’histoire avec 8 nations représentées par les 12 joueurs.

8Un résultat vraiment nul

Depuis 2017, il y a 30 points en jeu, la 1ère équipe à marquer 15.5 remporte donc la compétition. Toutefois en cas d’égalité parfaite après les 30 matches, contrairement à la Ryder Cup où le tenant du titre conserve le trophée, les 2 équipes “partagent” le trophée de la Presidents Cup.

9Comment suivre la Presidents Cup 2017?

Evidemment sur La Petite Balle Blanche via le compte Twitter @leblog_lpbb et des flashs infos chaque jour sur le site et la page Facebook. 😉

A la TV, Golf+ diffuse les 4 jours de la compétition tous les soirs après 18h00 (voir détails dans notre page Programme TV)

Sur Twitter, les autres principaux comptes autour de l’événement sont @PresidentsCup et @PGATour.

Décalage horaire: -6h

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.