mercredi 8 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Le Top5 des derniers tours télévisés pour la veste verte

Revivez les plus belles éditions du Masters

En amont de la 82ème édition du 5 au 8 avril 2018, The Masters a décidé de nous offrir un gigantesque apéritif dinatoire en ouvrant ses archives. Le plus beau des Majeurs (en toute subjectivité) vient de mettre à disposition sur sa chaine YouTube 50 retransmissions télévisées du dernier tour de son histoire. Oui, toutes les diffusions des dimanches du Masters entre 1968 et 2017 sont désormais disponibles ! Voici une sélection de 5 des “final” les plus mémorables du Masters. Ce qu’il fallait pour patienter jusqu’au prochain rendez-vous sur le parcours de l’Augusta National !

Si vous n’êtes pas familier avec le palmarès exact du tournoi, afin de préserver le suspens autant que possible, le détail du dernier tour et notamment le vainqueur n’est accessible que si vous ouvrez l’onglet associé. Libre à vous de ne pas cliquer ! 😉

Drive for show, putt for dough

1978: Une démonstration de putting sur le retour !
42ème édition du 6 au 9 avril – 78 joueurs au départ, 53 après le cut (+5) – Tom Watson (USA) est le tenant du titre.

Pourquoi regarder? Attention, spoiler!
Hubert Green menait au départ du dimanche après une carte de 65 lors du Moving Day. Après les 8 premiers trous, Green possédait encore 2 coups d’avance sur ses premiers poursuivants et 6 sur Gary Player. Ce dernier qui, a déjà remporté le Masters en 1961 et 1974, a alors fait son retard sur le leader grâce à une véritable démonstration sur les greens de l’Augusta National. 7 “ficelles” entre 3 et 9m pour un retour en 30 qui ont offert une 3ème veste verte et le dernier Majeur de sa carrière au sud-africain. Il est alors âgé de 42 ans.

Tout vient à point…

2004: Un saut royal
68ème édition du 8 au 11 avril – 93 joueurs au départ, 44 après le cut (+4) – Mike Weir (CAN) est le tenant du titre.

Pourquoi regarder? Attention, spoiler!
Phil Mickelson, co-leader à -6 avec son compatriote Chris Di Marco après 54 trous, souhaitait mettre fin à une série de trois places consécutives de 3ème lors des 3 précédentes éditions. Avec le sud-africain Ernie Els, Lefty a offert l’un des duels les plus épiques d’Augusta. Les 2 joueurs se sont rendus “coup pour coup” dans le final jusqu’à cet ultime birdie de Mickleson sur le 18 qui permettait au gaucher américain de remporter son 1er Majeur.

Et il n’en reste qu’un !

2011: Déboires et victoire
75ème édition du 7 au 10 avril – 99 joueurs au départ, 49 après le cut (+1) – Phil Mickelson est le tenant du titre.

Pourquoi regarder? Attention, spoiler!
McIlroy est leader depuis le 1er tour et domine nettement le champ de joueurs lors de sa 3ème apparition à Augusta, et après un cut manqué en 2010. Après 54 trous, le nord-irlandais a 4 coups d’avance sur un groupe de 4 joueurs (Cabrera, Choi, Day et Schwartzel) et 5 sur le duo Adam Scott, Luke Donald. Au cours d’un dimanche où pas moins de 8 joueurs vont se succéder à la tête du tournoi, notamment après la défaillance de Rory qui signe un triple sur le 10. Dans le money time, Charl Schwartzel est à la lutte avec les 2 australiens Day et Scott. Le sud-africain termine sur 4 birdies consécutifs pour remporter son seul Majeur à ce jour.

Le dernier Masters joué par Nicklaus

2005: Un final dramatique sur 19 trous
69ème édition du 10 au 13 avril – 88 joueurs au départ, 48 après le cut (+5) – Phil Mickelson est le tenant du titre.

Pourquoi regarder? Attention, spoiler!
Au cours d’une édition très humide où la pluie a perturbé régulièrement la semaine, le Moving Day s’est terminé seulement le dimanche matin. Tiger Woods y signait une carte de 65 pour s’offrir une avance de 3 coups sur Chris Di Marco avant le dernier tour. Dans le 4ème tour, Tiger comptait jusque 4 coups d’avance sur son compatriote avant de voir ce dernier revenir sur lui après la mi-parcours. Bien sûr, le fameux chip du 16 que tout le monde a vu, et revu permettait à Woods de passer -14 avec 2 trous à jouer. Di Marco était -12. Toutefois peu se souviennent que le Tigre enchainait ensuite 2 bogeys aux 17 et 18, ce qui conduirait les 2 hommes en playoff. Sur le 18 joué à nouveau, Tiger signait cette fois un birdie pour gagner une 4ème veste verte, la dernière à ce jour.

Celui qu’on n’attendait plus

1986: La victoire inattendue sur le fil
50ème édition du 10 au 13 avril – 88 joueurs au départ, 48 après le cut (+5) – Bernhard Langer (ALL) est le tenant du titre.

Pourquoi regarder? Attention, spoiler!
Greg Norman jouait son 6ème Masters et après 3 tours, il était seul en haut du leaderboard à -6. 4 hommes suivaient à -5, Hammond, Ballesteros, Langer et Price. Ces 3 derniers sont tour à tour venus s’emparer de la place de leader dans le dernier tour. Mais quelques parties devant, c’était un joueur de 46 ans qui réussissait un retour quasi parfait, si l’on oublie ce bogey sur le 12, avec 6 birdies et un eagle du 9 au 18. Jack Nicklaus rentrait alors au club-house à -9. Sous les yeux du Golden Bear, Greg Norman manquait son putt pour le Par et partir en playoff. Le record de 6 vestes verte était établi, et sans doute pour longtemps encore.

 

Dans tous les cas, vous prendrez sûrement beaucoup de plaisir à découvrir, voir ou revoir de nombreuses autres éditions telles la victoire de Billy Casper en 1970 au cours du dernier playoff sur 18 trous de l’histoire du Masters, le 1er des 2 Masters de Seve Ballesteros en 1980, le titre de Nick Faldo dans un playoff où Scott Hoch son adversaire manque un putt de 60 cm pour la victoire en 1989, le nouvel effondrement de Greg Norman en 1996 au profit de Faldo, le one-man-show de Tiger Woods en 1997, ou plus récemment celui de Jordan Spieth en 2015, ou encore le scénario éblouissant entre Sergio Garcia et Justin Rose l’an dernier…
Le choix est juste incroyable ! N’hésitez pas à partager vos préférés.

En clair, mettez la page YouTube du Masters en favori et retournez-y régulièrement.

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Julien, fan de golf, poursuit son débrief très personnel des matches de poules du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette dernière semaine de mars.