Image à la Une: © GolfOuest – flickr.com

Le 82ème Masters de l’histoire s’est élancé après le traditionnel drive des anciens champions Jack Nicklaus et Gary Player, totalisant 9 (6+3) Masters à eux deux. Au terme de cette 1ère journée, voici ce qu’on retiendra de ce jeudi 5 avril 2018.

1Le leaderboard

20 joueurs ont rendu une carte sous le Par, 8 ont joué 72 et donc 59 au joué au-dessus. Dans le « gruppetto » en fin de classement, on trouve 3 des 5 amateurs et le tenant du titre…

2Jordan tout neuf

Quand vient Augusta, c’est forcément l’heure de briller pour Jordan Spieth. Des hauts pour commencer (birdie au 2 puis au 3) puis des bas (bogeys 5 et 7) avant un eagle sur le Par5 du 8. Le fameux trou 12 passé sans encombre (Par) malgré un coup un peu court dans le bunker de devant, et l’américain se met en jambes sur sa fin de parcours avec 5 birdies consécutifs du 13 au 17. Une erreur sur la mise en jeu au 18 et un bogey gâcheront à peine la journée conclue sur un 66 qui lui offre 2 coups d’avance sur ses premiers poursuivants. 6ème carte dans les 60 pour le vainqueur du Masters 2015 en 17 tours joués. Il a été désormais leader ou co-leader à 9 reprises à la fin d’un tour, soit autant que Tiger Woods en 79 tours.

3Sans les chevilles qui enflent

Drôle d’histoire quand même pour celui qui a été leader un temps dans cette journée ! Lors du concours de Par3 de mercredi, Tony Finau réussit un trou en un mais un peu trop exubérant dans sa célébration, il se tord la cheville au point de devoir carrément la remettre lui-même en place. Il finit la journée en boitant. Une IRM au petit matin et feu vert pour l’américain. 2 bogeys, 10 pars et 6 birdies plus tard, Finau signe 68 pour passer leader provisoire au club-house pour son 1er Masters et finalement T2 à l’issue de la journée.

4Kuuuuuch!

Il avait conclu 2017 avec un 67 lui offrant une place de 4ème ex-aequo et il ouvre 2018 avec un 68 grâce notamment à 5 birdies lors d’un retour parfait sans erreur. L’américain Matt Kuchar surfe sur la bonne vague lors des Majeurs depuis l’an dernier (T2 à The Open et T9 au PGA Championship) et confirme également qu’Augusta est un parcours sui lui réussit bien 4 Top10 sur les 6 dernières éditions.

5Les 3 mousquetaires

Stenson, McIlroy et Cabrera-Bello seuls européens dans le Top10 après 18 trous. Le suédois a, comme beaucoup, fauté sur le dernier trou alors qu’il aurait pu rentrer seul leader au club-house au moins un temps. Rory et surtout Rafa ont eux profité des bonnes conditions de jeu de la fin de journée pour bien terminer.
La petite stat en plus: McIlroy dans le Top5 d’un Majeur après 18 trous, c’est arrivé déjà 4 fois… Avant chacun de ses 4 titres du Grand Chelem!

6Dubaï, sur la route d’Augusta

Haotong Li, pour sa 1ère participation, signe une carte de 69 (6 birdies et 3 bogeys). Un temps leader provisoire, le chinois pointe à -3 mais peut croire en ses chances… en tant que vainqueur de l’Omega Dubai Desert Classic en début d’année ! Un tournoi remporté par Danny Willett en 2016 et Sergio Garcia en 2017, vainqueurs tous les deux de l’édition du Masters qui a suivi.

7Tiger, comme d’habitude !

Pour son retour à Augusta, Tiger a fait du Tiger.. Lors de ses 20 dernières participations, Woods n’a signé qu’une seule fois une carte sous les 70 lors du 1er tour (68 en 2010 où il termine T4). 2018 rejoint donc les 19 autres fois dans la liste avec une carte de 73 incluant 3 birdies et 4 bogeys. Des mises en jeu inconsistantes qui l’ont pénalisé notamment sur les Par5 où il ne fait que le Par sur chacun des 4 trous « à points ».
La petite stat en plus: A +1, il se retrouve T29 à 7 coups du leader. Lors de sa dernière victoire en 2005, il était T30 (+2) et à 7 coups du leader.

8Garcia boit le calice…

Il y avait bien eu un double sur le Par4 du 7 qui était venu s’intercaler entre les 3 birdies et les 3 bogeys des 14 premiers trous. Sergio Garcia était donc +2 au départ du Par5 du 15. Il ressort du green avec un total de +10 ! 5 balles dans l’eau et quasiment le même coup à chaque fois. Trop de backspin dans la balle qui la fait ressortir du green et tomber dans l’obstacle d’eau devant. Un total de 13 coups sur le 15, record pour ce trou et une journée terminée à +9, soit le plus mauvais 1er round d’un tenant du titre dans l’histoire du tournoi.

9Le vainqueur est parmi ces joueurs

Les 12 derniers vainqueurs étaient dans le Top10 après 18 trous et 19 des 21 derniers vainqueurs étaient à 5 coups ou moins le jeudi soir.
La veste verte 2018 devrait donc revenir à l’un de ses 20 joueurs:
Spieth, -6
Finau, -4
Kuchar
Stenson, Reed, Hoffman, Hadwin, Li, McIlroy, Bello -3
— Fin top10 —
Wiesberger, Leishman, Fowler, Mickelson -2
Kodaira, Singh, Smith, Schauffele, Oosthuzien -1
— Fin joueurs à 5 coups max —

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.