Suite aux 2 premiers Rolex Series et à l’annonce des vice-capitaines par Thomas BJØRN, l’équipe européenne pour la Ryder Cup se précise. Certes une victoire durant un Rolex Series peut – encore – offrir quelques changements, mais ces prochains rendez-vous vont offrir des plateaux très relevés, souvent favorables aux meilleurs joueurs présents.

La folie des dernières semaines

Alors qu’Hatton et Rose semblaient tranquilles côte classement Européen (CE), l’arrivée du coefficient de 1.5 est une aubaine pour Francesco MOLINARI. Entre sa victoire et sa 2ème place (seul) lors des 2 premiers Rolex (BMW PGA et ITALIAN OPEN), il gagne près de 2,5 millions de points supplémentaires pour s’emparer de la tête du CE.

Toutefois, les 3ers (Molinari, Hatton qui rate pourtant 2 cuts consécutifs et Rose qui, lui, a “snobé” ces 2 Rolex) se tiennent dans un mouchoir de poche (150k€). A 800k€ de Rose, nous avons 3 poursuivants :  McIlroy (2ème du BMW PGA), Olesen (vainqueur de l’Italian) et Rahm (impasse aussi sur les derniers Rolex) qui se tiennent en moins de 70k€.

Ensuite, nous trouvons un peloton composé de Fisher, Fitpatrick et Cabrera-Bello  qui se tiennent également en 70k€ et tous les 3 à un peu moins de 500k€ de McIlroy (4ème). Sachant qu’une 3ème place seule dans un tournoi Rolex Series offre près de 600k€ !

Concernant le Classement Points Mondiaux (CPM), la situation est similaire. Pour Rose (270 points) et Rahm (248), aucune évolution (malgré la victoire de Rose) puisque les points qu’ils ont collecté aux Etats Unis dans les tournois ayant lieu en même temps que les Rolex ne sont pas portés à leur crédit. McIlroy (217) en profite et se donne de l’air grâce à sa 2ème place au BMW PGA.

Ces trois-là se détachent d’un large peloton composé de Molinari (belote et rebelote, il passe 4ème avec 186 pts), Hatton (176), Fleetwood (167) et Noren (158). Derrière, à nouveau avec 30 points de retard, nous retrouvons Cabrera-Bello (132) qui chipe la dernière place qualificative à Garcia (126) qui a fait une pause ces 2 dernières semaines, suivi de Poulter, Fitpatrick et un peu plus loin Casey et Stenson.

Projection pour la Ryder Cup

Allez, pour vous faciliter le suivi dans cette qualification pour la Ryder Cup, voici un état des lieux. En termes de tournois à forte valeur ajoutée, il reste :

  • 3 Rolex Series avec 1,5 millions de points attribués au vainqueur et de l’ordre de 60 points mondiaux (la multiplication des points comprise).
  • 3 Majeurs et 1 WGC (considérons le comme Majeurs pour la suite de l’article) avec 2 millions de points attribués au vainqueur de l’US Open et 1,5 pour les autres (+ 100 points mondiaux)

On y ajoute une toute petite 10aine d’événements “mineurs” où le vainqueur gagnera de l’ordre de 300 000 points, et 24 à 30 points mondiaux.

On peut légitimement penser que les Rolex Series et les Majeurs ne seront pas tous gagnés par des joueurs européens. Même si potentiellement, les choses ne sont pas totalement figées, on peut considérer que 3 joueurs sont déjà qualifiés. Avant le BMW PGA, la tendance paraissait alors assez claire : Molinari était nulle part, Olesen à peine mieux, Kaymer, Westwood, Sullivan et Willett étaient encore pire, limite en hibernation. Mais voilà, depuis l’Italian Open, la situation s’est complexifiée…

Situation joueur par joueur

Basé sur l’ordre du CE puis du CPM avec en rouge les “qualifiés” actuels :

Rose, Rahm et McIlroy

100% : ces joueurs-là en seront. Si ce n’est via leur place au CE encore incertaine, ils comptent trop d’avance au CPM pour ne pas être dans l’équipe européenne en septembre.

Molinari et Hatton

90% : Ils y sont presque et sont en plus qualifiés pour tous les tournois à venir.
Selon son agenda, Molinari pourrait faire l’impasse sur les Rolex (Open de France, Irish open, Scottish Open) pour se concentrer sur les Majeurs.
Pour Hatton, toujours selon leur site web, il est annoncé sur les 4 Majeurs et les 3 Rolex.  Pour ces 2 là, s’ils devaient performer lors d’un de ces tournois, la qualification serait en poche.

Olesen

N’est pas (encore) qualifié pour le PGA Championship mais rentre dans le champ de l’Us Open, The Open et le WGC. Il va probablement jouer sa qualification sur l’un des Rolex. Il est en ballotage favorable (5ème au CE) mais dépendant du mode de sélection de Rory et de Rahm pour une qualification directe (le CE prime sur le CPM).

Fitzpatrick

Classé 8e au CE, il est à 400k€ de la qualification. Il ne va pas falloir traîner.  Néanmoins sa qualification pour toutes les épreuves Majeurs (et probablement à au moins 1 ou 2 Rolex) lui offre encore une qualification possible via les 2 classements CE et CPM.

Fisher

L’anglais est dans la même situation que Fitzpatrick (7e au CE mais un peu plus en retard sur le CPM). Qualifié pour l’US Open et The Open, il devrait probablement s’orienter vers la course au CE. Son calendrier le confirme car il devrait s’aligner sur les 3 Rolex.

Cabrera-Bello

En dehors de Molinari et Olesen, c’est le principal gagnant de ce mois de Mai. Toutefois, au CE, 9e à 500k€ du 4e, cela semble être compliqué de s’y qualifier. Par contre, côté CPM, il vient de rentrer en tant que dernier qualifié, avec juste quelques points d’avance sur son compatriote Sergio Garcia. Il devra composer son calendrier avec intelligence, sachant qu’il est qualifié pour tous les Majeurs mais pas pour le WGC. (Pas de site internet pour voir son planning).

Noren

Le suédois actuellement à 600k€ de la qualification via le CE (10e) n’est, à ce jour, ni qualifié pour le PGA ni pour le WGC. 3e qualifié pour l’instant via le CPM avec une 20aine de points d’avance sur Cabrera-Bello. (Alex ne dispose pas de site internet affichant son planning).

Fleetwood 

Le vainqueur de la RTD 2017 et du HNA Open de France est dans la même situation en terme de classement que Noren. 11e au CE mais 2ème qualifié au CPM et qualifié à toutes les épreuves sauf le PGA, il est pour l’instant annoncé au BMW International Open, HNA et Scottish. Une façon de favoriser le CE tout en profitant de la neutralisation des points mondiaux lors des événements concurents au Rolex.

Garcia

Entre Cabrera-Bello, Garcia et Poulter, la dernière place qualificative via le CPM se dispute sur des poussières. Pour l’instant le calendrier l’annonce à l’US Open et en Allemagne, mais aussi, depuis ce mardi 5 juin, au HNA pour la 1re fois de sa carrière. Aux fraises côté CE, sauf une très grosse performance dans un Majeur, il devrait s’orienter sur une qualification via le CPM.

Poulter

“Ryder Cup Man” est dans la même situation que Garcia (avec la qualification à toutes les épreuves qu’il souhaite), toutefois le classement de l’anglais au CE est encore pire. Lui aussi devrait tenter la qualification via le CPM, et même si son calendrier n’est pas publié, on sait déjà qu’il sera au HNA à minima. N’étant pas nominé comme vice-capitaine de l’équipe, s’il ne devait pas être qualifié directement, une des 4 invitations devrait revenir à l’homme de Medinah.

Casey

S’il a repris enfin son Membership au Tour Européen pour espérer participer à la Ryder Cup, il reste pour l’instant en ballottage défavorable. Plus loin que Poulter au CE, son salut devrait passer par le CPM. Sauf qu’il a déjà 20 points mondiaux (12e) de retard sur Cabrera-Bello. Même hypothèse pour lui en Juillet : la probabilité de le voir revenir en Europe pour les Rolex. Une future annonce peut être d’ici quelques jours ?

Stenson

Des stars parmi les stars, Iceman est celui qui est le plus en retrait, et cela en est un peu inquiétant. 13e au CPM à près de 30 points de Rafa et 18e au CE, c’est même “flippant”. On reconnait les stars à leur capacité à surgir tout à coup de nulle part, le suédois ferait donc bien de faire sa star ! Sur son site web, il n’annonce actuellement que le St Jude et le Scottish en dehors des Majeurs. Ça fait peu…

Lévy:

On ne peut faire le point sur plusieurs joueurs sans parler un peu d’Alex. Depuis la Chine, c’est un peu plus dur. Ses bonnes places début 2018 qui lui avaient permis d’accéder au Top 50 mondial sont un peu loin maintenant. Un gros travail physique est en cours. Au programme pour les prochaines semaines : US Open, les 3 (?) Rolex et le British. Dans les chiffres, une 2ème place (seul) lors d’un Rolex lui permettrait de revenir sur les talons de Rory (4ème et dernier qualifié au CE). Il ne faut donc surtout  traîner.

A dans un mois pour l’évolution encore plus complète de cette situation.

Qualification/Sélection

  • Pour se qualifier à l’US Open (14 au 17 Juin), il faudra être dans le Top60 Mondial le 11/06.
  • Pour se qualifier au British Open (19 au 22 Juillet), il ne reste plus que les qualifications locales et le Top x d’un grand nombre de tournois.
  • Pour se qualifier au WGC Bridgestone (du 2 au 5 Août), il faudra être dans le Top50 Mondial le 23/07 ou le 30/07 ainsi que tout vainqueur d’un tournoi ayant un SoF supérieur à 115.
  • Pour se qualifier au PGA Championship (du 9 au 12 Août), il faudra être dans le Top100 Mondial le 29/07.

Classement Sélection Ryder Cup

Pour répondre à des demandes de lecteurs, nous avons ajouté un onglet pour faire apparaître le classement de français (seul le Classement Européen est pris en compte).

EUR. PTS LISTWRLD PTS LISTTEAM AU 6 JUINLES TRICOLORES
  1. FRANCESCO MOLINARI 3,123,804.01
  2. TYRRELL HATTON 3,096,447.75
  3. JUSTIN ROSE 2,961,330.27
  4. RORY MCILROY 2,155,801.95
  5. Thorbjorn Olesen 2,121,645.58
  6. Jon Rahm 2,088,832.87
  7. Ross Fischer 1,753,993.16
  8. Matthew Fitzpatrick 1,744,974.17
  9. Rafa Cabrera Bello 1,682,607.24
  10. Alex Noren 1,588,128.81
  11. Tommy Fleetwood 1,572,924.92
  12. Paul Dunne 1,380,798.44
  13. Lucas Bjerregaard 1,213,797.60
  14. Alex Levy 1,188,997.90
  15. Shane Lowry 1,128,210.80
  1. JUSTIN ROSE 270.14
  2. JON RAHM 248.36
  3. RORY McILROY 216.99
  4. FRANCESCO MOLINARI 186.81
  5. TYRRELL HATTON 176.17
  6. TOMMY FLEETWOOD 167.00
  7. ALEX NOREN 158.67
  8. RAFA CABRERA-BELLO 127.62
  9. Sergio Garcia 126.63
  10. Ian Poulter 126.60
  11. Matthew Fitzpatrick 121.89
  12. Paul Casey 107.57
  13. Henrik Stenson 99.54
  14. Ross Fisher 97.86
  15. Paul Dunne 95.03
  1. FRANCESCO MOLINARI (ITA)
  2. TYRRELL HATTON (ENG)
  3. JUSTIN ROSE (ENG)
  4. RORY McILROY (NIR)
  5. JON RAHM (ESP)
  6. TOMMY FLEETWOOD (ENG)
  7. ALEX NOREN (SWE)
  8. RAFA CABRERA-BELLO (ESP)


14. ALEXANDER LEVY 1,188,997.90

29. MIKE LORENZO-VERA 803,349.37

35. BENJAMIN HEBERT 595,343.08

40. ROMAIN WATTEL 513,259.20

54. MATTHIEU PAVON 416,775.62
59. GREGORY BOURDY 369,352.34

Comparatif Ryder Cup 2014-2018

Pour rappel, voici le nombre de points acquis par les 1er qualifié et 1er non qualifié en 2014. Compte tenu des décalages de planning des tournois entre 2014 et 2018, nous vous avons indiqué le nombre de points à Fin Juin 2014 ainsi que le nombre de points nécessaires pour se qualifier à cette Ryder Cup 2014.

Pour le classement européen (en millions de points) :

Fin Juin 2014 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 2,477 5,547 3,126
1er non qualifié 1,905 2,539 2,155

Sur le classement Européen, ca y est, l’impact Rolex Series se fait sentir. Dorénavant, les joueurs pour la qualification en 2018 ont de l’avance sur les stats de passage de 2014. Depuis le départ, nous estimons la qualification à 3 millions de points, nous continuons à valider cette prévision.

Pour le classement mondial :

Fin Juin 2014 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 267,40 368,05 248,36
1er non qualifié 156,78 171,72 127,62

Sur le classement Mondial, l’impact des Rolex Series se fait sentir lui aussi. En effet, la victoire de ROSE à Fort Worth n’est pas comptabilisée car le tournoi américain a été joué lors d’un Rolex Series. Nous estimions la prévision à 160 points pour la qualification en Ryder Cup, mais cela sera au-dessus.

Pour rappel:
Avec les Rolex Series, il n’y aura plus de points attribués aux tournois concurrents. On devrait naturellement constater une baisse du nombre de points mondiaux nécessaires pour la qualification. En effet, côté américain, 5 tournois sur une quarantaine dans la période avant septembre 2018, seront comptablement annulés avec cette nouvelle règle.

A contrario, côté points européens, il semble probable que le nombre de points nécessaires à la qualification sera plus important. D’une part, en raison de l’impact des Rolex Series, d’autre part, avec la mise en place du coefficient “forme” qui multiplie les points gagnés par 1.5 à partir de Mai 2018. Au bémol près que majeurs, WGC ou encore Rolex soient remportés en majorité par des joueurs non européens.

Cette saison, il semble probable que la qualification se jouera aux alentours des 3 millions de points côté classement européen et aux alentours des 160 points pour le classement mondial.

Nos partenaires Fil Rouge Ryder Cup 2018

Golf de Cabourg Le Home
Vincent-golf-magasins
“Le Bazar des Golfeurs

Si vous souhaitez devenir partenaire, contactez-nous!

Le Joueur du Mois: FRANCESCO MOLINARI

Palmarès

Âgé de 35 ans, l’italien joue sa 14e saison professionnelle. Passé par les cartes en 2005 après avoir quitté son statut amateur, il gagne son ticket pour l’élite et ne l’a jamais quitté depuis. Comme Poulter présenté le mois dernier, son 1er succès sur le tour européen lieu à l’Open d’Italie (2006). De 2007 à 2009, il ne gagne pas mais signe 20 Top10 qui lui permettront d’atteindre le Top50 mondial. Fin de cette année 2009, il remporte la coupe du monde avec son très Edoardo.
En 2010, il remporte le WGC-HSBC à Shanghai juste après sa 1ère sélection en Ryder Cup. Il gagne sur les années suivantes 2 autres titres (Open d’Espagne 2012 et Open d’Italie en 2016) avant son dernier succès au BMW PGA Championship le mois dernier.
Côté Majeurs, ses meilleurs résultats sont T20 au Masters (2018), T23 à l’US Open (2014), T9 à The Open (2013) et T2 au PGA Championship (2017).
Embed from Getty Images

Saison 2018

Le BMW PGA Championship était donc son 5e titre sur l’European Tour. 100% de réussite toutefois en 2018 puisque c’était sa 1re apparition sur le circuit du Vieux Continent cette saison. Il signe une excellente 2e place dans la foulée à domicile (Open d’Italie)

L’italien évolue ainsi majoritairement sur le PGA Tour. Il a franchi 9 cuts en 11 tournois joués outre-Atlantique avec un Top20 comme meilleur résultat, début mai au Wells Fargo Championship (16e). Il a manqué le week-end du Genesis Open et du Players

Bilan Ryder Cup

Molinari compte 2 sélections et 2 victoires (2010 et 2012). A Medinah, le putt de Martin Kaymer assurait de retenir le trophée mais c’est le match partagé de Molnari face à Woods dans le dernier simple qui permet de comptabiliser cette édition comme une victoire européenne (14.5 à 13.5). En 2010, à Cetic Manor, l’italien avait déjà affronté Tiger Woods (défaite 4&3)

Résumé en 2 sélections:

  • 2 Victoires (2010, 2012)
  • 6 matches: 0 Victoires, 4 Défaites et 2 Nuls
  • 1 point: 0V-1D-1N en simples (0.5 point), 0V-2D-0N en foursomes (0 point), 0V-1D-1N en 4Balles (0.5 point).

L’Avis LPBB

Avec ces 2 performances récentes, Molinari a quasiment assuré sa qualification. Une bonne nouvelle pour lui mais en est-ce une pour l’Europe ? L’italien affiche un maigre bilan de 1 seul point rapporté en 6 matches et sans aucune victoire… Son 1/2 point par équipe l’a été en jouant avec son frère en 2010. En 2012, il a été associé à Westwood en Foursomes (défaite 3&2) puis à Rose en 4 Balles (défaite 5&4) !! Il serait hypothétique de tirer des conclusions sur son intégration avec les autres joueurs mais cela n’a rien de convaincant jusqu’alors. On misera sur le fait qu’il est certainement devenu un meilleur joueur qu’il y a 6 ans et qu’il n’a jamais perdu la coupe quand il était dans l’équipe européenne.

Chances estimées de sélection pour 2018: 90%

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

Rendez-vous le mercredi 4 juillet 2018 pour le 10e épisode des 12 de l’Albatros!

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 2e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 3e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 4e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 5e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 6e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 7e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 8e épisode des 12 de l’Albatros

Article écrit en collaboration avec Gurvann – Image à la Une: photomontage par Marc

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.