10 tournois, 10 seulement avant la fin de la qualification pour la Ryder Cup 2018. Les premières sueurs froides arrivent pour les joueurs cherchant à assurer leur qualification et ça se crispe pour ceux qui n’y arrivent pas. En résumé, rien n’est totalement figé mais la situation devient de plus en plus lisible.

Un mois de Juin : Du lourd et du léger.

En effet, sur ce derniers mois, 3 grosses épreuves ont été disputées : le toujours aussi décrié US Open , notre Open national et le fameux Travelers Championship aux États Unis. On ajoute côté Européen, 2 autres épreuves moins intéressantes en terme de dotation et de points mondiaux. Tel était toutefois l’appétissant menu du mois de Juin.

Classement Européen (CE) :

6ème de l’US Open, Tyrrell Hatton reprend la 1re place avec 300K€ d’avance sur un quatuor de poursuivants qui se tient en moins de 100K€. Une telle densité, c’est du jamais vu !

En finissant 10e lors du Majeur, Justin Rose passe deuxième, devançant d’un rien Tommy Fleetwood qui remonte très fort (11e le mois dernier) grâce à sa 2e place à l’US Open.

25ème lors du 2nd Majeur de la saison et ayant préféré jouer le tournoi américain concurrent à l’Open de France (t’as gagné aux US, mais ça ne sera pas pris en compte, bien fait 😉 ), Francesco Molinari passe cependant 4e de ce classement.
Alex Noren victorieux sur le Golf National passe de la 10e à la 5e place en un mois.

Derrière ces 5 joueurs, suivent 3 duos composés de:

  • Rahm et Olesen à 900K€ de la qualification
  • McIlroy et FitzPatrick à 1100K€
  • Fisher et Cabrera-Bello à 1500K€.

La principale contre-performance est celle de Ross Fisher qui, de 400K€ de retard sur le dernier qualifié le mois dernier, passe dorénavant à près de 1600K€.

Classement Points Mondiaux (CPM) :

Rose (290pts) maintient son leadership (l’anglais est toutefois qualifié via le CE) devant Jon Rahm (267) talonné par Fleetwood (257). Un peu comme pour le CE, on retrouve ensuite deux duos et un sextet composés de:

  • Alex Noren (237) et Rory McIlroy (presque 2 tops 10 en Juin pour 226pts)
  • Hatton (207) et Molinari (193)
  • Vient ensuite Paul Casey (2ème du Travelers et 153pts) le dernier qualifié actuellement, puis Fitzpatrick (141), Garcia (140), Poulter (137), Cabrera Bello (133) et Stenson (128).

Projection pour la Ryder Cup

Pour vous faciliter le suivi dans cette qualification pour la Ryder Cup, voici un état des lieux de ce qu’il reste à jouer pour marquer des points :

  • 2 Rolex Series avec 1,5 millions de points attribués au vainqueur et de l’ordre de 60 points mondiaux (la multiplication des points comprise).
  • 2 Majeurs et 1 WGC  avec 1,5 millions de points attribués au vainqueur  et 100 points mondiaux pour les Majeurs et de l’ordre de 80 pour le WGC.
  • Et enfin 6 tournois “mineurs” avant le 2 septembre (dernier jour de qualification) où le vainqueur gagnera de l’ordre de 300 000 points, et 24 à 30 points mondiaux.

On peut légitimement penser que les Majeurs ne seront pas tous gagnés par des joueurs européens (Sur les 5 derniers The Open et 5 PGA Championship, ils ont gagné 2 titres). Pour autant, à l’exception du Nedbank Challenge 2017, tous les Rolex Series ont été systématiquement gagnés par des joueurs européens.

Le mois dernier, nous vous disions qu’on considérait que 3 joueurs étaient qualifiés : Rose, Rahm et McIlroy. Selon nos estimations, nous y ajoutons Hatton, Fleetwood et Noren dorénavant.

Compte tenu de son avance au CE, si Hatton ne terminait pas 1er de ce classement, il parait invraisemblable qu’il puisse être dépassé par 4 joueurs.

Côté CPM, c’est un raisonnement par l’absurde. Convaincu que McIlroy sera qualifié automatiquement, les joueurs devant lui le seront donc aussi. Et comme Noren et Fleetwood sont aussi très bien positionnés au CE, c’est “ceinture et bretelles”.

Situation joueur par joueur

L’estimation que nous donnons est bien entendu pour une qualification directe. Basé sur l’ordre du CE puis du CPM avec en rouge les “qualifiés” actuels :

Hatton, Fleetwood, Noren, Rose, Rahm, McIlroy

100% : ces 6 joueurs-là en seront. Hatton et Fleetwood très certainement via le CE, pour les autres, si leur place au CE est encore incertaine, ils comptent trop d’avance au CPM pour ne pas être dans l’équipe européenne en Septembre.

Molinari 

85% (en légère baisse) : Il y est presque. Son choix étonnant de ne pas jouer l’Open de France, ni aucun des 2 autres Rolex qui suivent d’ailleurs pour se concentrer sur les Majeurs doit lui paraître suffisant pour jouer sa qualification automatiquement. Les joueurs qui peuvent le gêner sont Olesen, Fitzpatrick, Fisher et Cabrera-Bello.
Planning annoncé :  British – WGC – PGA.

Pour tous les joueurs suivants, la situation est vraiment tendue.

Olesen

15% (en forte baisse) : Alors que le mois dernier, il était en ballotage favorable (5ème au CE à 30K€ de la qualif), la situation se complique. 2ème ex-aequo en Allemagne (mais c’est un petit tournoi) et 2 cuts ratés à l’Open de France et l’US Open explique ce revirement.  Pour revenir dans la course (et ce quel que soit le classement), une victoire lors d’un Rolex ou Majeur est nécessaire.
Planning annoncé : Irish – Scottish – British – WGC – Pas encore qualifié pour le PGA Championship.

Fitzpatrick

50% (inchangé): Pour que Matthew se qualifie, cela passera probablement par le CPM. La situation est plutôt favorable mais disputée. Il n’est qu’à 10 points d’une qualif (l’équivalent d’un top 5 à 10 suivant la profondeur du tournoi), mais ils sont 6 pour une seule place. Dorénavant 9ème au CE (8ème le mois dernier), la qualif s’éloigne via ce classement. Comme Olesen, pour revenir dans le jeu côté CE, la victoire est nécessaire.
Planning annoncé : Irish – Scottish – British – WGC – PGA.

Fisher

10% (en forte baisse) : Allez, avouons-le la qualification directe est quasi impossible. Il a une victoire en Rolex Series de retard sur le 4ème du CE avec un calendrier assez allégé de surcroît. Côté CPM, c’est pareil sauf que jouant peu aux Etats Unis, sans très grosse performance lors d’au moins une de ses 2 prochaines sorties, il ne devrait pas réussir à combler son retard.
Planning annoncé : Scottish – British – Pas encore qualifié au WGC – Pas encore qualifié au PGA.

Cabrera-Bello

50% (en baisse) : L’espagnol est exactement dans la même situation que Fitzpatrick. C’est encore possible via le CPM où ils sont donc 6 à se battre pour une seule place et quasi impossible sauf victoire via le CE, sachant qu’il est le tenant du titre du Scottish Open.
Planning annoncé : Irish – Scottish – British – Pas encore qualifié au WGC – PGA.

Casey

55% (en légère hausse) : Sa 2ème place au Travelers qui s’apparente à une déception lui permet tout de même de se mettre dans l’équipe virtuelle. S’il doit jouer sa qualif, ça ne sera que par le CPM. Il fait partie des 6 hommes pour 1 place mais, pour autant, le britannique fera l’impasse sur les 2 prochains Rolex. A rien n’y comprendre … sauf s’il avait l’assurance de bénéficier d’une invitation du capitaine. ^^
Planning annoncé :  British – WGC – PGA.

Garcia

45% (inchangé) : Le 2ème espagnol est exactement dans la même situation que Casey. Aux fraises côté CE, il jouera sa place via le CPM. Et même choix que Casey de faire l’impasse sur les Rolex. Garcia n’est pas dans une bonne dynamique actuellement mais espérons pour ses supporters (n’est ce pas Guillaume qui a passé 4 jours avec l’espagnol) qu’il se qualifie directement.
Planning annoncé : British – WGC – PGA.

Poulter

45% (inchangé) : Le fantasque anglais est lui aussi à la lutte pour la dernière place qualificative. Seule la qualification via le CPM est envisageable. N’étant pas nominé comme vice-capitaine de l’équipe, s’il ne devait pas être qualifié directement, une des 4 invitations devrait revenir à l’homme de Medinah.
Planning annoncé : Scottish – British – WGC – PGA.

Stenson

??% (une énigme) : Le “suédois” est tendance en ce moment mais Stenson comme régulièrement gère son planning de façon parcimonieuse. Rarement présent mais souvent aux avant-postes (6ème à l’US Open), c’est un peu l’inconnu. Alors que les autres se démènent, lui semble attendre… Quoi exactement ? Une grosse perf à n’en pas douter car cet homme ne devrait pas avoir besoin d’une invitation pour participer à la Ryder Cup. Sa qualification, il devra la chercher via le CPM où lui aussi se bat avec les 5 autres pour intégrer l’équipe européenne.
Planning annoncé : Scottish – British – WGC – PGA.

Lévy

5% (inchangé) : je (Gurvann) peux vous dire que je déteste écrire ces lignes. C’est un Alex combattant,volontaire qui est apparu à l’Open de France et il repart triste. On aime sa fougue, sa passion mais pour l’instant, cela ne passe pas. Alors Alex, on se dit à 2020 où tu rayonneras de mille feux sur cette Ryder. Cette non qualification probable n’est pas un échec pour moi. Elle arrive peut-être un peu trop tôt même si son niveau de maturité dans son jeu, son entrainement ou ses analyses sont excellents, toujours selon moi. Merci à toi et à Victor d’avoir entretenu la flamme de votre qualification en Ryder Cup. Je ne sais pas pour les autres (et je m’en fiche d’ailleurs), mais moi, je vous adore, Ryder Cup ou pas !!
Planning annoncé :  Irish – Scottish – British – pas encore qualifié WGC – pas encore qualifié PGA.

Qualification/Sélection

  • Pour se qualifier au British Open (19 au 22 Juillet), il ne reste plus que :
    • les 3ers non déjà qualifiés du Top10 de l’Irish Open
    • les 4ers non déjà qualifiés du Top12 du Greenbrier Classic
    • les 3ers non déjà qualifiés du Top10 de du Scottish Open
    • le 1er non déjà qualifié du Top5 de du John Deere Classic
  • Pour se qualifier au WGC Bridgestone (du 2 au 5 Août), il faudra être dans le Top50 Mondial le 23/07 ou le 30/07 ainsi que tout vainqueur d’un tournoi ayant un SoF supérieur à 115.
  • Pour se qualifier au PGA Championship (du 9 au 12 Août), il faudra être dans le Top100 Mondial le 29/07 (environ… cela pourrait être Top110).

Classement Sélection Ryder Cup

Pour répondre à des demandes de lecteurs, nous avons ajouté un onglet pour faire apparaître le classement de français (seul le Classement Européen est pris en compte).

EUR. PTS LISTWRLD PTS LISTTEAM AU 3 JUILLETLES TRICOLORES
  1. TYRRELL HATTON 3,677,719.42
  2. JUSTIN ROSE 3,307,263.76
  3. TOMMY FLEETWOOD 3,240,727.58
  4. FRANCESCO MOLINARI 3,225,412.56
  5. Alex Noren 3,202,412.56
  6. Jon Rahm 2,426,603.59
  7. Thorbjorn Olesen 2,358,160.77
  8. Rory McIlroy  2,168,607.14
  9. Matthew Fitzpatrick 2,113,897.59
  10. Ross Fischer 1,789,786.01
  11. Rafa Cabrera Bello 1,751,824.93
  12. Matt Wallace 1,540,482.91
  13. Henrik Stenson 1,507,157.44
  14. Paul Dunne 1,479,286.60
  15. Lucas Bjerregaard 1,353,044.58
  16. Sergio Garcia 1,299,145.58
  1. JUSTIN ROSE 290.39
  2. JON RAHM 263.24
  3. TOMMY FLEETWOOD 257.00
  4. ALEX NOREN 237.56
  5. RORY McILROY 226.56
  6. TYRRELL HATTON 207.81
  7. FRANCESCO MOLINARI 193.69
  8. PAUL CASEY 153.44
  9. Matthew Fitzpatrick 141.78
  10. Sergio Garcia 140.90
  11. Ian Poulter 137.62
  12. Rafa Cabrera-Bello 133.17
  13. Henrik Stenson 128.06
  14. Ross Fisher 101.39
  1. TYRRELL HATTON (ENG)
  2. JUSTIN ROSE (ENG)
  3. TOMMY FLEETWOOD (ENG)
  4. FRANCESCO MOLINARI (ITA)
  5. JON RAHM (ESP)
  6. ALEX NOREN (SWE)
  7. RORY McILROY (NIR)
  8. PAUL CASEY (ENG)


19. ALEXANDER LEVY 1,222,680.76

30. MIKE LORENZO-VERA 921,172.07

45. BENJAMIN HEBERT 595,343.08

50. MATTHIEU PAVON 518,193.08
51. ROMAIN WATTEL 513,259.205

65. GREGORY BOURDY 391,295.20

Projection pour les invitations

Le 2 Septembre au soir donc (après le Made in Denmark), aura lieu la fin de la qualification côté Européen. Et le mardi 4 Septembre en début d’après midi (vers 13h30-14h40) seront dévoilées les 4 invitations.

Au moment de cet article, si l’on se met dans la peau du capitaine européen, il manque évidemment Henrik Stenson et Sergio Garcia. Ce sont 2 très grosses déceptions, même s’il reste encore un bon mois avant le terme de la sélection, peu de personnes auraient imaginé ce cas il y a 1 an. Puisque maintenant Bjørn dispose de 4 invitations au lieu de 3, on peut logiquement penser qu’il en reste donc 2 à distibuer.

En suivant :

  • l’ordre du classement mondial (OWGR), elles iraient à Cabrera-Bello (25e) et Poulter (28e).
  • l’ordre du CE, elles iraient à Olesen et Fitzpatrick.
  • l’ordre du CPM, elles iraient à Fitzpatrick et Poulter.

Poulter semble donc bien placé pour en recevoir une, la seconde se jouerait surtout entre Cabrera-Bello et Fitzpatrick, avec avantage à l’Espagnol pour ses résultats passés en Ryder Cup (0 match perdu en 2016).

Et chez les Américains ?

Pour eux, leur qualification s’arrête le 26 Août (juste après le Northern Trust, 1re manche des playoffs de la FedEx Cup). 3 invitations seront dévoilées le 4 Septembre après le Dell Technologies (2e manche des playoffs de la FedexCup) et la dernière dans la foulée du BMW Championship, (3e manche des playoffs).

Leur système de calcul est bien évidemment différent (basé sur la dotation uniquement). Une victoire sur un tournoi du PGA Tour donne 1 point pour 1000$. Pour les Majeurs, 2 points pour 1000$ pour le vainqueur et 1,5 points pour 1000$ pour ceux qui passent le cut.

Actuellement, côté Américain, on peut considérer que les 4ers du classement actuel ne peuvent plus être détrônés : Koepka, Johnson, Reed et Thomas seront du voyage.
Pour Bubba, ce n’est pas encore fait, mais en très bonne voie.
Pour les autres, Spieth, Fowler et Dechambeau, va falloir batailler ferme pour se qualifier directement.

A dans un mois pour l’évolution encore plus complète de cette situation.

Nos partenaires Fil Rouge Ryder Cup 2018

Golf de Cabourg Le Home
Vincent-golf-magasins
“Le Bazar des Golfeurs

Si vous souhaitez devenir partenaire, contactez-nous!

Le Joueur du Mois: ALEXANDER NORÉN

Palmarès

Le suédois fête ses 36 ans le 12 juillet et s’est offert un joli cadeau en avance avec son titre à l’Open de France, sa 11e victoire professionnelle. Le natif de Stockholm, comme la quasi majorité des suédois, est passé par les divisions inférieures. Il ne lui a toutefois fallu qu’une seule saison en 2006 sur le Challenge Tour pour accéder à l’élite. Il a remporté le Rolex Trophy (Genève) et terminé 3e du général en fin d’année. Après quelques places d’honneur lors des 2 premières saisons, il remportait son 1er titre sur le Tour Européen en 2009, encore en Suisse, à l’Omega European Masters. Il gagnait 2 autres tournois en 2011 puis fit face à une blessure (tendinite aux poignets) en 2014 qui le tenait à l’écart plusieurs mois. Revenu 6 mois plus tôt, il remportait à nouveau (après 2011) le Nordea Masters en Juin 2015. En 2016, il gagnait à 4 reprises lui permettant d’entrer dans le Top10 mondial (9e). La 10e ligne de son palmarès sera écrite au BMW PGA Championship 2017, toute première épreuve des Rolex Series de l’histoire.
Embed from Getty Images

Saison 2018

Ayant gagné un droit de jeu sur le PGA Tour pour la saison 2017-2018, Norén a passé les premiers mois de l’année outre-Atlantique. Fin janvier, il échouait au 6e trou de playoff face à Jason Day lors du Farmers Insurance Open. Un mois plus tard, il terminait 3e du Honda Classic puis fin Mars, il monte sur la 3e marche du podium du WGC Match-Play en battant notamment Patrick Reed en 1/8e sur le score de 5&3 et Justin Thomas sur ce même score dans le match pour la 3e place. (Plutôt intéressant ! 😉 )

Il a manqué le cut au Masters comme l’an passé mais a réussi à mettre fin à 3 cuts manqués consécutivement à l’US Open en terminant T25 à Shinnecock Hills. Revenu en Europe pour les Rolex Series, il termine T3 au BMW PGA Championship et T23 à l’Italian Open avant sa victoire le week-end dernier au Golf National.

Bilan Ryder Cup

Alex n’a jamais joué de Ryder Cup. 2 de ses victoires (Nordea, Scottish) en 2016 sont pourtant intervenues pendant la période de qualification mais il n’était même pas dans les 15 premiers du classement européen.

L’Avis LPBB

Une victoire en Rolex Series rapporte des points plus que capitaux mais quand celle-ci a de surcoût lieu sur le parcours de la prochaine édition, elle est même imparable. Le suédois a engrangé suffisamment de points pour se qualifier automatiquement, mais dans le cas contraire, il aurait reçu une wild-card. C’est un atout évident pour l’Europe et ses résultats lors des derniers championnats du monde de Match-Play peuvent aussi lui offrir un avantage psychologique sur les américains qu’il a déjà battus. L’ombre d’un doute réside dans sa capacité à jouer en équipe. Il n’a pas d’affinité particulière avec son compatriote Stenson, même si ce dernier n’est pas encore qualifié, et lors de l’Eurasia Cup, il avait perdu ses 2 matches de double en étant associé à Paul Dunne. Toutefois en 4 Balles et en Simple, cela restera une valeur solide.

Chances estimées de sélection pour 2018: 100%

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

Rendez-vous le mercredi 8 août 2018 pour le 11e, et donc avant-dernier épisode, des 12 de l’Albatros!

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 2e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 3e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 4e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 5e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 6e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 7e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 8e épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 9e épisode des 12 de l’Albatros

Article écrit en collaboration avec Gurvann – Image à la Une: photomontage par Marc

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.