Les tribunes étaient pleines. Dès 6h58, la plus grande de l’histoire en Ryder Cup derrière le tee du 1 aussi. Moins de trente minutes après l’ouverture des portes du Golf National au public. L’ambiance était belle, sans pour autant être aussi bruyante qu’on aurait pu s’y attendre mais tout le monde était vraiment heureux d’être là.

Cette première journée a été le parfait remake européen de celle de 2016. A Hazeltine, les Etats-Unis avaient perdu les 4 Balles du matin (1-3) avant de se remettre immédiatement dans le bon sens avec les Foursomes (4-0). Au Golf National, les rôles ont été échangés et au terme des 8 premiers matches, les joueurs du Vieux Continent aborderont la seconde journée avec une avance de 2 points (5-3).

Les Up de la 1re journée

Justin Rose

Un statut de leader et de pilier de l’équipe européenne confirmé aujourd’hui. Il gagne 3 des 4 trous de son équipe en 4 Balles, notamment avec une merveille de chip au 12. Son association avec Rahm a bien fonctionné, même si le coup de chance de Finau sur le Par3 du 16 a fait basculer le match. L’anglais n’a commis qu’une erreur (balle dans l’eau au 18) qui certes coûte le point du match. En Foursome, il a retrouvé avec un plaisir évident son ami Henrik Stenson pour une victoire facile 3&2 face à Johnson/Fowler.


Molinari/Fleetwood

Quelles belles promesses que ce duo. 2 matches, 2 victoires dont celle du matin qui fait un bien fou à l’Europe car elle lui offre son 1er point. Ils signent 9 birdies au total en 4 Balles pour dompter Woods/Reed 3&1. Dans la foulée, ils dominent le duo Spieth/Thomas avec une victoire aisée 5&4 en Foursome.

L’Europe et son capitaine

On lui a reproché de mettre 4 rookies d’entrée mais le scénario final de la journée donne raison à Thomas Bjørn. Des duos expérimentés en 2e partie de journée qui profitent de leur fraîcheur et de leur connaissance de l’Albatros pour remporter les 4 matches des Foursomes. Une première pour les bleus en 42 éditions.

Session 4 Balles - Vendredi
Justin Rose & Jon Rahm | Brooks Koepka & Tony Finau 1Up
Rory McIlroy & Thorbjörn Olesen | Dustin Johnson & Rickie Fowler 2&4
Paul Casey & Tyrrell Hatton | Justin Thomas & Jordan Spieth 1Up
Tommy Fleetwood & Francesco Molinari | Tiger Woods & Patrick Reed 3&1

Les Down de la 1re Journée

Rory McIlroy

Engoncé dans son costume de cadre pour accompagner le rookie Rahm, Rory a tout manqué ou presque. Il enchaine 16 trous sans un seul birdie. Ce n’est que lors de ses retrouvailles avec Poulter en Foursomes qu’il a enfin signé un putt pour birdie. Au trou 6 ! Meilleur par la suite, il a toutefois encore manqué quelques coups et quelques putts sans que cela porte préjudice à son équipe cette fois.

Phil Mickelson & Bryson DeChambeau

En fait le down serait peut-être à mettre au crédit (ou débit c’est selon) de Furyk tant ses 2 joueurs ne se complètent absolument pas. Ils ont surtout un jeu vraiment particulier pour l’un, ou plus trop de jeu en ce moment pour l’autre, pour les associer en Foursomes, là où le 4 Balles leur aurait mieux convenu. Ils sont littéralement balayé par la paire Garcia/Noren qui remporte 7 des 9 premiers trous. Un sursaut d’orgueil sur les premiers trous du retour évite aux 2 américains le ridicule mais la défaite est cuisante 5&4.

Woods

Est-ce la compagnie de Reed, le contrecoup de sa victoire sur le PGA, la fatigue ou des douleurs qui se sont réveillées mais toujours est-il que Tiger ajoute une 18e défaite à son compteur en Ryder Cup. C’est même la 9e en 14 matches de 4 Balles. Cette compétition ne semble vraiment pas fait pour lui mais on est tout de même très content qu’il y soit cette année ! 🙂

Session Foursomes - Vendredi
Justin Rose & Henrik Stenson | Dustin Johnson & Rickie Fowler 3&2
Rory McIlroy & Ian Poulter | Webb Simpson & Bubba Watson 4&2
Sergio Garcia & Alex Noren | Phil Mickelson & Bryson DeChambeau 5&4
Tommy Fleetwood & Francesco Molinari | Justin Thomas & Jordan Spieth 5&4

Les 4 Balles de Samedi Matin

Session 3 - 4 Balles - Ryder Cup 2018
Samedi 29 septembre 2018
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation !Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.