2019 s’annonce comme un tournant pour le tour européen. Malgré la victoire de l’Europe en Ryder Cup et des résultats très bons en fin de saison des joueurs européens, c’est le doute qui semble pointer le bout de son nez. Passage en revue des évolutions sur le circuit pour l’an prochain.

Modification du calendrier

C’est la refonte du calendrier du PGA Tour qui en est à l’origine. En effet, aux cours des années précédentes, la saison américaine s’articulait autour de 6 périodes culminantes:

  • Mars/Avril avec le WGC Mexico, le WGC Match Play et bien évidemment le Masters
  • Mi Mai avec le Players
  • Mi Juin avec l’US Open
  • Mi Juillet/Début Août avec The Open, le WGC BI et l’US PGA
  • Septembre avec les 4 tournois de Playoff
  • Fin Octobre avec le WGC HSBC.

La nouvelle stratégie, dès 2019, du PGA Tour est de proposer à minima un événement par mois entre Février et Août (date des play-offs). Avec notamment The Players qui repasse au mois de Mars et le PGA Championship qui est déplacé au mois de Mai pour éviter également le conflit avec les JO tous les 4 ans.

Tout cela influe énormément sur la préparation et le calendrier des meilleurs joueurs mondiaux. Quelques joueurs (dont Rory McIlroy) ont déjà évoqué la possibilité de ne pas prendre le membership du tour européen pour 2019 car pas certains de pouvoir faire les 5 tournois nécessaires, hors Majeurs et WGC.

Evidemment le calendrier européen s’en trouve impacté ! Côté gros tournois (Rolex, WGC et Majeurs), en 2018, entre Mi Mai et Mi Juillet, sur 12 semaines se succédaient 5 Rolex, 2 Majeurs et 1 WGC. En 2019, cela s’allège un peu avec « seuls » 2 Rolex, 3 Majeurs et 1 WGC programmés sur 11 semaines à la même période. Notamment avec la perte du statut Rolex Series de l’Open de France et ses nouvelles dates en automne.

2 Rolex, BMW PGA Championship et Italian Open, se retrouvent déplacés en fin de saison (respectivement mi-Septembre et mi-Octobre), le tournoi italien précédant désormais notre Alstom HNA (?) Open de France.

Impact sur la qualification pour la Ryder Cup 2020

Je sais que l’édition 2018 se conclut à peine, mais la question de la qualification pour la Ryder Cup 2020 se pose déjà. 1ère chose et pour rappel : l’obtention des points Ryder Cup implique d’être membre du tour Européen (cf. Paul Casey cette année). Vous comprenez évidemment les conséquences si McIlroy n’était pas membre en 2019.

Si le système de coefficient multiplicateur est conservé à l’identique de ce qui s’est fait en 2018, le changement de date du BMW PGA Championship signifie qu’il n’en ferait pas partie. En 2019, 5 Rolex et 1 WGC compteraient alors pour la Ryder Cup et l’année suivante, 4 Rolex, 2 WGC et 4 Majeurs bénéficieraient alors du coefficient multiplicateur.

Du suspens en perspective donc, en attendant la nomination du capitaine européen.

Un nouveau système de points… avec simulation !

A l’instar du système de points utilisé pour la Fedex Cup sur le PGA Tour, le tour européen y passera aussi en 2019. Les principales modifications ont déjà été listées mais l’esprit est de minimiser l’écart entre les Majeurs, les Rolex et les autres tournois.

Si vous me connaissez, vous savez que les « défis à la con » ne m’ont jamais fait peur. C’est donc en exclusivité mondiale (ok, je m’emballe peut-être un peu mais je crois ne l’avoir vu encore nulle part ailleurs), nous vous proposons une simulation de ce qu’aurait donné ce système de points lors de la saison 2018.

Si nous prenons le Top15 du classement final de la Race To Dubai 2018, 5 joueurs y auraient gagné. Ainsi le duo MoliWood aurait pris les 2 premières places de la RTD, Fleetwood devançant alors Patrick Reed. Wallace (4e), Olesen (5e) et Pepperell (10e) seraient les grands bénéficiaires de ce nouveau système (et Bjerregaard dans une moindre mesure).

Classement selon le système de points 2019 2018
Francesco Molinari 1 1
Tommy Fleetwood 2 3
Patrick Reed 3 2
Matt Wallace 4 10
Thorbjorn Olesen 5 8
Justin Rose 6 5
Rory McIlroy 7 7
Xander Schauffele 8 4
Alex Noren 9 6
Eddie Pepperell 10 14
Haotong Li 11 9
Lucas Bjerregaard 12 13
Jon Rahm 13 11
Tyrrell Hatton 14 12
Kiradech Aphibarnrat 15 15

 

Toujours selon la simulation :

  • Le 20ème (qualification au WGC Mexico) avait près de 2100 points.
  • Le 30ème (qualification à The Open) avait 1576 points.
  • Le 60ème (qualification au DP World) avait près de 820 points. 

 

Intéressons-nous maintenant au classement autour de la 110e place qui permet de conserver la carte European Tour.

Selon le système de points 2019 2018 Pt2019
David Lipsky 105 95 457,2
Mikko Ilonen 106 99 456,0
Charl Schwartzel 107 96 454,2
Scott Jamieson 108 109 451,7
James Morrison 109 106 451,1
Gonzalo Fdez-Castano 110 104 438,6
Jinho Choi 111 118 434,4
Connor Syme 112 126 434,3
Paul Peterson 113 124 424,0
Bradley Dredge 114 110 419,7
Raphael Jacquelin 115 111 412,0
David Horsey 116 115 396,7
Fabrizio Zanotti 117 112 390,0
Romain Wattel 118 116 385,4
Matthew Nixon 119 123 384,6
Richie Ramsay 120 114 379,6
Callum Shinkwin 121 119 373,4
Yusaku Miyazato 122 103 373,2
Adrien Saddier 123 117 373,0
Byeong Hun An 124 125 367,2
Matteo Manassero 125 122 366,9
Satoshi Kodaira 126 98 366,4

Pour rappel, en 2018, le Top116 du tour Européen a conservé sa carte, soit 396,7 points minimum selon le barème 2019.

Etudions le cas de Victor PEREZ. Depuis le début de la saison 2019, le français a acquis 201.6 points. En 2018, il fallait 396,7 points pour conserver sa carte. En 2 tournois, il a déjà fait 50,82% du travail.

Maintenant, en comparant ses gains (122 305€ acquis en 2019) aux gains nécessaires pour garder la carte en 2018 (318 344€), il n’a fait que 38,42% du travail.

Cela illustre profondément la justesse de cette réforme. Les joueurs venant du Challenge Tour ou des PQ3 peuvent réussir à conserver leur carte en faisant une bonne saison sans participer pour autant aux très gros tournois.

A savoir qu’en 2018, 43 tournois représentant un total de 210 500 points selon le barème 2019 ont été joués.
En 2019, les chiffres de 43 tournois sont connus représentant un total de 208 750 points. Mais pour 6 tournois, les points Race to Dubai ne sont pas encore établis :

  • GolfSixes du 8 au 9 Juin
  • Andalucia Masters du 27 au 30 Juin
  • Pas de nom du 1 au 4 Août
  • Shot Clock du 8 au 11 Août
  • Open de France du 17 au 20 Octobre
  • Nedbank du 14 au 17 Novembre.

Il faudra donc en tenir compte dans le calcul pour 2019 où par exemple, il faudra certainement marquer au moins 420/430 points pour conserver sa carte en fin de saison.

Les échéances pour se qualifier aux WGC et Majeurs en 2019

Il ne nous reste plus qu’à résumer les dates des WGC et Majeurs à venir (ainsi que le Players) et leurs différents critères de sélections.

Côté francophone, pour l’instant, sont qualifiés pour The Open :

  • Alex Levy via son top30 à la RTD
  • Thomas Pieters via son top30 à la RTD
  • Romain Langasque via sa 2ème place au SA Open

 

Qualifications WGC Mexico Championship (du 21 au 24 Février)

wgc-mexico-championship-2017Top10 de la RTD au 11/02
Top50 mondial au 11/02
Top50 mondial au 18/02

Qualifications The Players (du 14 au 17 Mars)

The PlayersTop50 mondial au 04/03

 

Qualifications WGC Dell Match Play (du 27 au 31 Mars)

Logo_wgc-dell-match-play

64 meilleurs joueurs du Top100 mondial souhaitant jouer au 18/03

 

Qualifications The Masters (Du 11 au 14 Avril)

Masters Augusta

Top50 mondial au 31/12/2018
Top50 mondial au 31/03

 

Qualifications PGA Championship (du 13 au 16 Mai)

Top100 mondial au 05/05

 

Qualifications US Open (du 13 au 16 Juin)

Top60 mondial au 20/05
Qualifications locales
Top60 mondial au 10/06

Qualifications The Open (du 18 au 21 Juillet)

The Open 2014 - Claret Jug

Vainqueur du BMW PGA Championship 
Top50 mondial au xx/xx
… et plein d’autres critères à confirmer 😉

Qualifications WGC Fedex-St Jude (du 25 au 28 Juillet)

Top50 mondial au 15/07
Top50 mondial au 22/07

 

Qualifications Jeux Olympiques (du 24 Juillet au 9 Août 2020)

Top60 mondial au 22/06/2020
Top15 mondial automatiquement qualifié avec 4 joueurs max par pays
Ensuite 2 joueurs max par pays 

 

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour découvrir le golf autrement ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).
Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

 

2 commentaires

  1. Bonjour Gurwan,
    ET pour le top60, tu l’estimes à combien le montant de points nécessaire pour aller en finale à Dubaï ?
    Pour le top110, ok avec toi, ça devrait tourner autour de 400…
    Après, ça dépendra aussi de la place réelle, top110/118…
    Damien

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.