Le golf est un sport de frustration. Quoi qu’il arrive, même dans sa meilleure journée, on regrette toujours quelques coups. On se dit qu’on peut toujours faire mieux, qu’on aurait toujours pu avoir un putt supplémentaire qui tombe, une balle qui rebondit dans le bon sens. On peste, on rate des coups, on en réussit certains autres, mais plus rarement. Comment faire pour améliorer son score en toutes circonstances ? Sans modifications techniques et sans prendre des cours (ce qui reste évidemment la meilleure solution pour gagner des coups !!! 😉 ) ? 

Reste la préparation, l’approche mentale et l’attitude sur le terrain (stratégie) qui peuvent faire toute la différence. Trois parties (et trois articles) avec quelques conseils pour vous aider à améliorer vos scores. Débutons aujourd’hui avec la phase de préparation car, avant même de taper votre premier coup, certaines astuces peuvent vous aider.

Avant de partir

La Météo

Quel temps est prévu ? Une partie de golf dure 4 à 5 heures, les conditions météo peuvent changer, il faut être bien préparé.

Si la pluie s’invite, pensez à avoir un vêtement de pluie (oui j’enfonce des portes ouvertes), un pantalon de pluie, mais aussi un parapluie, plusieurs paires de gants (un gant détrempé ne vous sera d’aucune aide), une serviette supplémentaire pour essuyer vos grips et vos mains. Un sac étanche ? Seuls les sacs en cuir le sont vraiment si vous restez sous la pluie durant plusieurs heures. Une alternative est la mise en place de housses de protection.
Améliorer son score - la préparation - météo - LPBB

Vous jouez en bord de mer (chanceux va !) Du vent prévu ? Même s’il ne fait pas très froid, le vent, surtout durant plusieurs heures peut vous rendre fou, vous perturber ou encore modifier vos perceptions des distances. Regardez d’ailleurs les joueurs lors de The Open ou de l’Irish Open : beaucoup portent des bonnets, même au mois de juillet ! Le bonnet isole vos oreilles et diminue de beaucoup le désagrément du vent.

Vous êtes en hiver ? Il fait froid ? Préférez des vêtements type Thermolactyl®, sans multiplier les couches (3 couches + un coupe-vent léger est le maximum pour pouvoir swinguer). Mettez un bonnet là aussi et des chaussettes de ski. Pensez à protéger au maximum vos mains entre les coups pour garder un maximum de sensations.

L’alimentation

On ne le remarque pas trop lorsqu’on regarde les champions à la télé, mais ceux-ci n’arrêtent pas de manger. Une petite fringale peut vraiment se traduire par une perte de lucidité et la perte de précieux points !

Il est préférable de manger peu mais très régulièrement que de se taper un bon gros sandwich jambon/mayonaisse au 9e trou (c’est bon mais ça peut aussi graisser vos grips). Donc emportez plutôt des barres de céréales, et mangez tous les 2-3 trous maximum. Vous pourrez toujours vous faire un petit snack au 19e trou. Evitez les barres chocolatées, dès qu’il fait chaud, on a tendance à laisser pas mal de chocolat sur ses doigts, donc sur ses grips.

Concernant le petit-déjeuner, privilégiez des aliments pas trop riches mais consistants pour tenir le choc de la journée. Les plus courageux peuvent se faire un plat de pâtes, mais au moins 2h30-3h avant votre départ pour que la digestion puisse démarrer tranquillement.

L’hydratation est primordiale et elle débute dès le practice !!!
En temps normal, il est conseillé de boire environ 1.5L d’eau par jour. Lors d’une partie de golf vous devez boire plus d’1 L en cas de temps froid et il m’est arrivé de boire plus de 3 L et de finir quasi lyophilisé en plein été !! 🙂
Si le parcours ne permet pas de se ravitailler, emportez deux bouteilles de bonne taille. Ne prenez pas de soda, ceux-ci sont trop sucrés et n’hydratent pas suffisamment. Vous pouvez éventuellement prendre des boissons de réhydratation, contenant un peu de sucre et un peu de sel, ou mettre quelques pincées de sel et 5/6 pierres de sucre dans une grande bouteille 1.5L.
Surtout il est conseillé de boire avant d’avoir soif ! Soit tous les trous, en débutant avant votre premier coup, dès le practice.

Sur le golf

Practice et échauffement

Le practice d’avant partie n’est pas optionnel. Certes, le golf n’est pas un sport violent ou particulièrement physique durant le swing (quoique…) mais on peut toujours se blesser. Tous les champions à la télé arrivent au practice environ 45 min à 1h avant leur départ. Chaque joueur a sa routine, ayez la vôtre !Améliorer son score - la préparation - practice - LPBB
Dans tous les cas, débutez soit par du putting, soit par du chipping pour avoir quelques sensations, puis faites un ensuite un vrai échauffement physique : épaules, poignets, hanches, genoux et chevilles.
Enchainez ensuite par des demi-swings, éventuellement avec deux clubs. La quantité n’est pas l’objectif, faites plutôt du qualitatif. Quelques wedges, quelques fers courts, quelques fers long et du driving. Retournez ensuite au putting / chipping green. Il ne sert à rien de taper 2 seaux de balles pour débuter la journée.

Améliorez vos scores : n'oubliez pas que plus de la moitié de vos coups seront entre 50m et quelques centimètres ! #preparation #LPBB Cliquez pour tweeter

N’oubliez pas que plus de la moitié de vos coups seront entre 50m et quelques centimètres. Pour le putting, débutez par 4-5 putts courts, puis surtout des putts mi-distance et longue distance pour avoir la bonne vitesse des greens. 4-5 bunkers shots. Et filez au départ ! Attention à l’heure, soyez-y 5 à 10 min avant votre heure de départ pour récupérer votre carte et échanger avec vos partenaires de jeu. Le golf, c’est aussi la convivialité ! 😉

Le parcours

Vous jouez à l’extérieur ? Prenez un carnet de parcours, qui vous donnera une idée générale du parcours et les positons des principaux obstacles. Notez la profondeur des greens qui sera déterminante. Réfléchissez aux zones à éviter.

Vous avez des positions de drapeau ? Notez la distance entre le poteau de 135 et le drapeau. Car “à 135m”, il vous reste parfois plus de 160m à faire pour aller au mat.

Bon la préparation est bonne, votre sac remplis de victuailles et de liquides, vous avez les bons vêtements et de quoi parer aux diverses conditions climatiques, vous êtes bien échauffés, alors y’a plus qu’à…

>> Lire l’épisode suivant : l’approche mentale.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour ne rien manquer des prochaines publications ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous 😉

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

Maxime
Maxime, Normand, joueur depuis plus de 20 ans, stagne entre 4 et 6 d'index depuis 15 ans. N'a plus beaucoup de temps pour jouer à cause de son métier de chirurgien (10-15 parcours par an), mais s’entraîne régulièrement pour maintenir le niveau de jeu (practice toutes les semaines de février à octobre + renforcement musculaire). Passionné dans ses plus jeunes années, il sait prendre plus de recul maintenant pour continuer a jouer, en prenant plus de plaisir, même si les performances sont plus rares.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.