Pour les franciliens, la Normandie est souvent idéale, regroupant de beaux golfs, de belles plages, bref, une belle destination pour un week-end. A quelques jours de l’étape du Challenge Tour au Vaudreuil (11-14 juillet), c’était le moment parfait d’écrire un “parcours à Gugu” sur ce magnifique golf. 

Le Golf du Vaudreuil

Comme souvent en France, les golfs s’embellissent ou se créent grâce à la volonté de quelques énergumènes (des bienfaiteurs selon moi) qui, contre vents et marées, poursuivent leur idée coûte que coûte.

La célèbre camionnette Petit Forestier (© Site web du Petit Forestier)

Presque tout les jours, vous devez croiser ce genre de camionnette. Mais savez-vous que derrière ce logo se cache un vice-président Jean-Claude Forestier (plutôt grand que petit)  fada de golf qui en 2008 rachète ce parcours créé aux débuts des années 1960 par Fred Hawtree.

026sordet
Jean-Lou Charron, Clément Sordet et Jean-Claude Forestier

Au programme, un investissement assez lourd pour remettre en état ce magnifique parcours, avec en particulier, au fil des années, la création d’une académie de petit-jeu, d’un centre de fitting sur un putting green de 1000m2.

Le golf du Vaudreuil aime se surnommer “Un domaine à par” mais rassurez-vous, par l’étude de sa stratégie, vous verrez que c’est surtout un domaine à bogey. 🙂

Infos générales

  • Localisation : Sur l’A13, à quelques kilomètres de Rouen dans un superbe petit domaine.
    • Architecte :  Fred Hawtree en 1962.
    • Carte de score :

Carte de score - Golf du Vaudreuil

On vous a mis le tracé du parcours un peu plus bas dans l’article 😉

Le parcours du golf du Vaudreuil

Assez divagué, rentrons dans le dur, parlons parcours. Même si ce n’est pas toujours raisonnable, j’aime à comparer le Vaudreuil avec l’Albatros (exception faite des tees tricolores de Hubert Privé également “plantés” ici): beaucoup moins d’eau certes et des greens moins torturés mais comme au National, les mauvais coups sont punis et assez vite. D’autant plus, lorsque l’épreuve du Challenge Tour approche où le rough comme au National pousse étonnamment vite.

Pour info, les distances ci-après sont données depuis les départs Jaunes.

Les points clés :

  1. Les fairways ne sont pas très larges avec des bunkers bizarrement bien placés.
  2. Tous les greens sont défendus par des bunkers … vous sentez cette odeur de plage ? 
  3. 6000 mètres des jaunes .. pfff … Partir des départs bleus peut être malin si vous n’êtes pas une brute.
Club-house du golf du Vaudreuil
Club-house du golf du Vaudreuil

Il n’est pas magnifique ce club-house ? Profitez-en, c’est beau et c’est bon.

Passage par le gigantesque putting-green (en fait, il y en a 2) et on peut y aller. Globalement, l’aller est assez lisible : faîtes attention aux trous pairs car ils ne sont pas simples.

La stratégie

Les 2 premiers trous sont limpides en terme de stratégie : le fairway, le fairway et encore le fairway.

Je vous parle rarement  des carnets de parcours proposés par les golfs. Mais celui du Vaudreuil en vaut vraiment le coup. Voici l’aperçu des infos sur le trou 1. N’hésitez pas à vous le procurer lors de votre passage à l’accueil.

Carnet de parcours - Golf du Vaudreuil
Le très beau carnet de parcours.
Lire la stratégie détaillée des trous 1 et 2

–Au départ du 1, un petit draw sera le bienvenu pour suivre le sens du trou. Sinon, peu importe le club, il faudra 180m pour éviter le bunker de droite. Il vous restera environ 130m entrée sur un green en légère montée. Le bunker situé sur la droite du green est très accueillant.

–Pour le 2, 409m des jaunes, vous pouvez le considérer comme un par 5. En étant aligné un peu sur la gauche, vous vous ouvrez votre second coup. Le green, à 2 plateaux sur la partie droite, étant bien défendu, prenez soin de calculer votre distance fétiche. Un bogey ? Bravo, c’est un bon score.

On enchaîne avec 3 trous relativement plus simples. 135m centre de green pour ce petit par3 puis le par4 du 4 de 360m orienté sur le centre / partie droite du fairway où le bogey sera un bon score et on finit avec le 5, à nouveau un par3, cette fois de 120m, bien défendu sur l’avant du green.

Focus sur le 6

Un par4 de 339m qui est handicap 3, vous le sentez le piège ? Arbre (pardon, j’oublie les pluriel), je disais donc arbres à droite et hors limite à gauche, un bunker devant et derrière sur la partie gauche, tel est le programme. Le par est bien évidemment possible mais le bogey reste un très bon score, encore !

Le tracé du parcours - Golf du Vaudreuil
Le tracé du parcours – Golf du Vaudreuil

On finit l’aller par 2 trous plutôt simples et un dernier plus complexe. S’aligner sur les bunkers de droite sur le 7 raccourcira grandement le trou (seulement 311m) où le 2e coup exigera précision sauf à vouloir tester la plage.

Lire la stratégie détaillée des trous 8 et 9

–Le 8, un par5 de 479m, où seuls les très longs joueurs pourront s’aligner sur les bunkers de gauche. Pour les autres, être plein centre du fairway serait parfait et il vous restera à choisir le bon club pour le layup afin de vous donner votre distance préférée. Ne pas rater à gauche du green (qui est en légère montée) à moins de vouloir tester – une fois de plus – les bunkers.

–On termine l’aller par un par4 – 334m – que j’appelle “presqu’Ile de la Tentation”. Hors limite à gauche et beaucoup d’arbres à droite. Bref, il faudra être droit. Le début green est défendu par 3 bunkers, mais un drapeau fond de green – compte tenu de la forte pente – ne rendra pas le trou plus simple.

Le temps de repasser devant la terrasse du club-house, il nous faut affronter le 10, un par3 dont l’handicap est 10… pas simple ! 177m centre, 2 choix : l’attaque du green mais il vous faudra être précis, ou assurer 150m pour passer le bunker entrée de green et tenter l’approche-putt.

On attaque 4 trous où seul le 12 vous laisse un peu de répit…

Le 11, un par4 de 377m : à nouveau hors limite à droite et quelques arbres à gauche. Considérer ce trou comme un par 5 est plutôt une bonne idée d’autant qu’il y a une petite vallée devant le green (elle commence à 80m de l’entrée). Si le drapeau est au début ou fond de green – compte tenu de la pente – jouez le comme s’il était au milieu

Le 12 est un double dogleg qui tourne vers la droite sur le 2e coup puis un peu sur la gauche sur le 3e coup. 483m, toujours avec un hors-limite à droite, un bunker de fairway situé à une 50aine de mètres de l’entrée et pour finir un green avec de belles pentes (en montée) et bien défendu par 2 bunkers latéraux qui ne facilitera pas le par.

Handicap 2, le 13 est une “boucherie” : 400m au total et un green en montée. Une seule règle est de rigueur : assurez vos coups afin d’être droit et le bogey devrait être une formalité. Si vous souhaitez attaquer, il vous faudra maîtriser votre overswing 😉

On finit cet enchaînement par le 14 : 360m avec un bunker à droite destiné à accueillir les sliceurs mais où le fairway reste accueillant. Le green en montée est toujours autant défendu avec 2 bunkers latéraux (oui je sais, encore). Le par sera un bon score mais le bogey sera satisfaisant.

On finit par 4 trous supposés plus simples sauf que la fatigue approche. Pas la fatigue physique tant le golf est plat, mais mentalement, ça commence à être usant.

Lire la stratégie détaillée des trous 15, 16 et 17

–Le 15 est un par5 très court de 432m avec un hors-limite à droite et un bunker à gauche qui vous attend à 180m du départ. Il faudra placer votre 2e coup plutôt sur la gauche du fairway pour éviter de mettre en jeu les 2 bunkers latéraux de green (et oui, encore et encore) . Le par est jouable, mais j’ai rarement réussi à le faire 😉

–Le 16 est un par3 pas si complexe mais pitié, oubliez le drapeau. On joue milieu de green (donc 146m) voire même la partie gauche du green histoire de ne pas mettre les bunkers (très profonds) en jeu.

–Un par4 de 363m pour le 17, un trou assez simple à condition de rester droit. Un bunker situé à 70m de l’entrée du green pourra vous accueillir si votre second coup reste court. Si le drapeau est entrée de green, jouer le milieu de green pour être certain d’éviter les bunkers dessinés à l’entrée du green. Green à nouveau en montée où le “seulement” 2 putts reste un petit challenge. 

On finit avec un par5 de 478m qui n’est pas si complexe à l’exception du green… en forte montée évidemment ! Il faudra savoir rester vraiment droit (sans être trop long) sur cette approche. C’est enfin terminé ! 🙂

J’ai aimé

  • Un vrai défi de golf, d’autant plus à l’approche du Challenge Tour où les roughs poussent et les greens plus rapides.
  • L’accueil et le personnel : malgré la qualité du terrain, on est humble et accueillant, pas si courant.
  • Les zones d’entrainement qui sont parfaites !

Je n’ai pas aimé

  • Le rough, pourtant facile à éviter mais quand on veut y aller, on peut !

The very worst of Gugu

Elle n’est pas superbe cette carte … Pas un birdie et beaucoup de grosses erreurs.

Carte Gugu au golf du Vaudreuil

Qualités requises pour bien jouer le golf du Vaudreuil

  • Au moment du tournoi du Challenge Tour, il faut être droit, sachant qu’avec 6000m des jaunes, il ne faut pas mollir.
  • Le putting : des greens plats en général, mais quand ils ne le sont pas, la pente est assez forte. Pour assurer les 2 putts, il faudra être un excellent putter ou bien chercher les drapeaux, ce qui n’est pas toujours une bonne idée.

Tarifs

  • Ils sont raisonnables (de 60 à 74€ suivant la saison et semaine ou weekend).

A faire / visiter autour

  • Loger sur place au Grand Slam Hôtel ou au Pavillon Ryder Cup !
  • Découvrir Rouen et sa célèbre place du gros Horloge.
  • Découvrir les bords de Seine.

Plus d’infos sur le site du golf.

Merci par avance de vos commentaires.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour découvrir le golf autrement ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous ! 😉

 

2 commentaires

  1. J’habite à côté, et je n’en profite pas assez !
    DIre que j’aurai pu accompagner Gugu !
    Faut faire signe quand tu passes dans la région !
    Heureusement, il devra aussi faire le Champ de Bataille, qui vaut encore plus le détour, et Lery Poses, le voisin du Vaudreuil, trop peu connu, mais un sacré client… C’est vrai qu’on est gâté dans le coin…

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.