mardi 2 juin 2020

The Open 2019 : le show Lowry au Royal Portrush

Shane Lowry signe 63 pour s'offrir 4 coups d'avance


Leaderboard:
-16 S. Lowry
-12 T. Fleetwood
-10 JB Holmes
-9 B. Koepka, J. Rose
-8 R. Fowler, L. Westwood
-7 D. Willett, J. Rahm, T. Finau, J. Spieth
Classement complet


Shane Lowry a délivré une véritable démonstration lors du Moving Day en signant 8 birdies pour une carte parfaite de 63. Porté par tous les fans présents au Royal Portrush, l’Irlandais affiche un total historique de 197 (-16) dans un Open Championship.

10 ans après…

  • Shane Lowry (-16) possède désormais 4 coups d’avance sur son premier poursuivant après 54 trous. Lowry a été leader à l’US Open 2016 après 3 tours mais jamais un Irlandais n’a mené The Open au départ du 4e tour. Padraig Harrington vainqueur en 2007 et 2008 était respectivement à 6 et 2 coups de la tête avant le dernier tour. Shane s’était fait connaître auprès du public lors de son sacre à l’Irish Open en 2009 alors qu’il n’était qu’amateur. Désormais 33e joueur mondial après son succès à Abu Dhabi en début d’année et, notamment, un Top10 (T8) au PGA Championship 2019.

https://twitter.com/TheOpen/status/1152647748161875968

  • C’est une nouvelle carte sans bogey (66) pour l’Anglais Tommy Fleetwood (-12) qui pointe à 4 coups à la seconde place. L’Anglais avait signé sa 3e carte sans bogey dans un Majeur lors du 1er tour (jeudi). Fleetwood n’a plus enregistré de Top5 en individuel depuis The Players en Mars alors que son dernier titre remonte à Abu Dhabi il y a 18 mois.

https://twitter.com/TheOpen/status/1152224122467954689

  • JB Holmes (-10) n’a pu suivre le rythme effréné de son partenaire du jour et a perdu la tête qu’il tenait depuis le 1er tour. Sans démérité, l’Américain est resté au contact de Lowry pendant les 12 premiers trous avec 3 birdies, avant d’enchainer 2 bogeys consécutifs. Avec 6 coups de retard, la victoire s’annonce compliquée : sur les 25 dernières éditions, seuls 3 joueurs ont réussi à refaire un retard de plus de 4 coups dans le dernier tour pour l’emporter.
  • En cas de Top3 pour Brooks Koepka (-9), ce dernier deviendrait le 1er joueur de l’ère moderne à enregistrer 4 Top3 la même saison en Majeurs (2e au Masters, 1er au PGA Champ et 2e à l’US Open). Pour Justin Rose (-9), 4e ex-aequo, ce serait un second podium consécutif après sa 3e place ex-aequo le mois dernier à Pebble Beach (US Open 2019).
  • Benjamin Hébert (+2) a signé une carte de 73 dans ce 3e tour et Romain Langasque (-2) a rendu une carte de 70. Ils sont respectivement T56 et T29 avant le dernier tour.

Lire/Relire
J’ai joué le Royal Portrush par Guillaume de la Team LPBB


Et pendant ce temps-là…

  • Petit à petit, le vainqueur du Masters 2016 refait surface : T8 au RBC Canadian Open puis T12 à l’US Open, Danny Willett (-7) a signé un superbe 65 vierge de toute erreur lors du 3e tour. L’Anglais a réalisé la meilleure carte du jour, jusqu’à celle signée par Lowry en fin de journée, grâce notamment à la plus solide performance au putting du champ (1,39 putts de moyenne).

https://twitter.com/TheOpen/status/1152652211492667395

  • Le Par4 de 473 yards du 14 a été pour la seconde fois consécutive le trou le plus dur (4,33) avec, dans ce Moving Day, seulement 33% des joueurs ayant réussi à le toucher en régulation.
  • En raison du mauvais temps annoncé sur Portrush pour la journée de dimanche, les départs du 4e tour ont été avancés (en heure française) :
    • Lowry | Fleetwood à 14h47
    • Holmes | Koepka à 14h37
    • Rose | Fowler à 14h27
    • Westwwod | Willett à 14h17
    • Langasque | Kisner à 12h12

https://twitter.com/TheOpen/status/1152636675031490560

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Maurin, clubmaker et fitteur, rejoint LPBB

Arnaud est clubmaker et fitteur et rejoint LPBB pour partager ses connaissances et son savoir-faire avec tous les amateurs de matériel. Interview.

Essai d’analyse organisationnelle d’un sac de golf

Trop de nos clubs subissent les foudres de nos contrariétés. Or, il en va de notre office que de leur témoigner nos égards, pour forger autour de ce grip trop lustré une harmonie angélique. Dans sa diversité, au travers de ses us et coutumes, rencontrons-les, rencontrons-nous.

iGolf.one : votre analyse de swing à la demande !

Un article en 2 temps où Charles Auberger a d'abord interrogé Pierre Girard, fondateur de iGolf.one, pour présenter l'application, son fonctionnement et ses objectifs avant ensuite de tester l'application.

Ryder Cup 2020 : pourquoi même confinée, elle doit se jouer !

Parmi les rendez-vous de cette année, dans un calendrier totalement bouleversé, la Ryder Cup à Whistling Straits pourrait tout de même avoir lieu... sans supporters. Une décision qui aurait finalement des atouts intéressants.

Café LPBB #5 : spécial rencontres avec des directeurs de golf

Dans cet épisode n°5, après plus de 6 semaines de confinement et avec une sortie du tunnel qui semble se rapprocher, nous avons convié 4 directeurs de golf pour nous raconter comment ils gèrent cette crise et ce qu'ils imaginent du retour des golfeurs sur leur parcours.