L’été a encore été synonyme de belles performances pour les Frenchies. Certains ne manqueront pas de souligner l’absence de victoires de nos pros sur le Tour Européen mais de notre point de vue, on assiste très probablement à une des meilleures saisons de nos joueuses et joueurs français, et ceci quel que soit le continent.

Voici donc la situation mensuelle sur les classements, qualifications aux grands rendez-vous et droits de jeu pour la (les) saison(s) suivante(s) des joueurs et joueuses français.

Note1 : Pour les circuits satellites (Alps Tour, Pro Golf Tour, …) et autres tours sur d’autres continents (Asian Tour, Sunshine Ladies Tour, …), nous communiquons les résultats significatifs de nos golfeurs et golfeuses français en fin d’article. 😉

Note 2 : N’hésitez pas à nous signaler toute modification, correction, information complémentaire ou encore tout oubli concernant nos bleus.

European Tour

Explications sur le système de points

Les simulations sur la saison 2018 avec le nouveau système en vigueur cette année (43 tournois et 210 500 points distribués) donnent les équivalences suivantes :

  • Le 20e (dernier qualifié au WGC Mexico) avait près de 2100 points.
  • Le 30e (dernier qualifié à The Open) avait 1576 points.
  • Le 70e (qualification au Turkish, 1er Final Series selon les nouvelles décisions de l’ET) avait près de 820 points.
  • Le 110e (conserve théoriquement la carte) avait près de 438 points.

A noter que les joueurs de la 111e à la 116e place avaient également conservé leur carte et le dernier qualifié totalisait ainsi 397 points.

En 2019 :

Ça y est enfin ! Après une longue attente, la dotation de l’Amundi Open de France est enfin connue. Et avec 1,6 millions d’euros, le moins que l’on puisse dire est qu’elle est faible, très faible. En points, la dotation atteint alors 2,750. Malgré ces “petits” nombres, vous verrez toutefois que ce tournoi aura de l’importance pour un certain nombre de joueurs (allez jeter un œil dans la partie qualification). 

  • Avant les Final Series, 43 tournois sont planifiés (soit 200 750 points) et donc 46 tournois au total, pour 231 000 points, sur l’ensemble de la saison.

A début septembre, près de 80% des points ont été distribués pour 2019 rendant ainsi les extrapolations encore plus fiables :  

  • Le 70e a actuellement 545 points ce qui donnerait près de 690 points minimum en fin de saison
  • Le 110e a actuellement 333.9 points ce qui signifierait au moins 423 points pour garder son droit de jeu en fin de saison

Situation au 02 Septembre

  • Victoires : 0 (1 en 2018)
  • Top3 : 10 (6 en 2018)
  • Top10 : 22  (21 en 2018)

Les 2e et 3e places d’Hébert et Langasque lors du Scottish ont considérablement amélioré la position de ces 2 joueurs. Leur carte pour 2019 était déjà assurée mais là, on passe dans une autre dimension. Les autres tricolores ne sont pas en reste : la 5e place d’Alex Lévy avec le top10 de Victor Perez et de Matthieu Pavon lors du Scandinavian puis le top6 de Mike Lorenzo-Vera en Suisse les aident considérablement en terme de ranking.

Benjamin Hébert (13e), Romain Langasque (19e) et Mike Lorenzo-Vera (32e) sont déjà assurés de finir dans le top 70 de la RTD et, donc, de participer au Turkish Open (7 au 10 novembre).

Pour Perez (65e), la carte pour 2020 est aussi acquise alors que Pavon (89e) n’en est plus très loin. Par contre pour Sordet (94e) ou encore Dubuisson (98e), il va falloir marquer de précieux points dans les semaines à venir.

Pour Lévy (112e), cette saison est dure en raison des changements techniques qu’il a initié depuis le début de l’année mais les premiers résultats positifs commencent enfin à arriver. Quoiqu’il arrive, grâce à sa victoire l’an dernier, il a déjà sa carte pour 2020. Cela devient très compliqué par contre pour Wattel (156e), Jacquelin (173e) ou Saddier (175e) qui ont besoin des points qu’un top 3 peut offrir.

Pour les semaines à venir

Qualifications WGC HSBC Champions (du 31 Octobre au 3 Novembre) :

Les 30ers de la Race To Dubai au 21/10, soit juste après l’Open de France (17 au 20 octobre).

Qualifications Jeux Olympiques (du 24 Juillet au 9 Août 2020) :

Top60 mondial au 22/06/2020
 – Top15 mondial automatiquement qualifié (maximum de 4 joueurs par pays)
 – Ensuite 2 joueurs max par pays 

Challenge Tour

Ce qu'on sait
  • On connait enfin le lieu du dernier tournoi de la saison : on ira à Palma sur l’Ile de Majorque début Novembre pour la finale de la saison, et ce jusqu’en 2021 au moins.
  • Au terme de la saison, le Top15 du général se qualifiera directement pour le Tour Européen avec une catégorie intéressante (cat. 14).
  • Les 30 joueurs suivants seront directement qualifiés pour les PQ3.
  • Après 3 victoires au cours de la saison, un joueur se qualifie directement pour le Tour Européen.
Les tricolores concernés

Quesne, Havret, Gros, A. Rozner, Coussaud, Fenasse, Berardo, Bourdy, Perrier, Linard, Sciot-Siegrist, Lando-Casanova, Daydou, Decottignies-Lafon, Cohen-Boyer, Riu, Roussel, Stal, Stalter, Dubois, Brun, Jouven, Espana.

Situation au 02 Septembre

  • Victoires : 3 (2 en 2018) 
  • Top3 : 8 (5 en 2018)
  • Top10 : 27 (26 en 2018)

Havret et Stalter ont été les grands gagnants du mois de Juillet. Grégory en faisant une 3e suis une 4e place en 2 semaines et Joel en signant une 3e suivie d’une 10e place. Il faut continuer dans cette dynamique pour atteindre le Top15, ou à défaut le Top45 minimum. De son côté, Damien Perrier a assuré de précieux points en Irlande du Nord mi-Août (4e). Ce qui n’empêche que les français les mieux classés lors de notre précédente mise à jour patinent un peu en ce moment.

De fait, Rozner a perdu la tête du classement général de la saison pour retomber 3è mais, avec Robin Roussel (7e), des deux garçons sont bien partis pour jouer sur l’European Tour en 2020. Grégory Havret rentre à nouveau dans le Top15 (14e) alors que Mathieu Fenasse en sort (29e) mais il n’en est pas si loin (moins de 6,500 points). Pas de grosses évolutions pour Ugo Coussaud (34e) et Robin Sciot-Siegrist (38e), contrairement à Damien Perrier désormais dans le top 45 (44e).

Pour atteindre au minimum ce top45, Stalter (56e) devra réitérer ses bons résultats estivaux alors que Linard (61e) ou Quesne (64e) devront passer de places honorables aux places d’honneur pour grignoter les points manquants.

Tous les tricolores pourront bénéficier des encouragements locaux puisque le Challenge Tour fait étape à 2 reprises en France dans ce mois de septembre : l’Open de Bretagne à Pléneuf-Val-André (22) puis le Hopps Open de Provence à Pont Royal (13). 

Envie de voir les pros de près, c’est par ici !

Quoiqu’il en soit, on peut annoncer que le cru 2019 des tricolores sur le Challenge Tour s’annonce comme l’un des meilleurs de ces 10 dernières années.

LPGA Tour

Quelques explications
  • La saison 2019 du LPGA comporte 32 tournois de mi-janvier à mi-novembre + la finale nommée CME Group Tour Championship (21-24 Nov) réservée au Top60 et ex-aequos du classement général à l’issue de la saison.
  • Chacune des 32 épreuves rapporte des points fonction de son classement dans le tournoi, si et seulement si le cut est franchi (ex : vainqueur d’un Majeur = 625 points, vainqueur d’un tournoi LPGA = 500 points, …)
  • Le Top80 de la Race to CME Globe en fin de saison conserve sa carte.

Situation au 2 Septembre

  • Victoires : 1 (0 en 2018)
  • Top3 : 1 (1 en 2018)
  • Top10 : 4 (1 en 2018)

4e Top10 de la saison et le second lors d’un Majeur pour Céline Boutier (6e au British Open). Des résultats qui justifient totalement sa sélection dans l’équipe européenne de Solheim Cup, 8 ans après avoir fait partie de la sélection du Vieux Continent pour la Ping Junior Solheim Cup. Au classement de la Race to CME Globe, la tricolore est 22e et assurément´é de participer à la finale de la saison réservée au Top60.

Pour Karine Icher, 129e au classement général, il lui faudra aller chercher une victoire ou un Top5 et un Top2 pour espérer remonter dans le Top60. Elle vient tout de même de réaliser sa meilleure semaine à Thornberry Creek (T35) avec une superbe carte de 64 lors du Moving Day (8 birdies et sans bogey). Pour Céline Herbin comme Joanna Klatten, seule une victoire ou 2 “seconde place” lors des 6 derniers tournois de la saison leur permettrait de garder leur carte en terminant dans le Top80 final.

SYMETRA Tour

  • Victoires : 2 (0 en 2018)
  • Top3 : 4 (0 en 2018)
  • Top10 : 10 (2 en 2018) 

Si l’été n’a pas été aussi fringant pour Perrine Delacour (2 cuts manqués sur 4 tournois), la Française est toujours solide leader de la Volvik Race for the Card. Elle a déjà la certitude d’avoir gagné sa carte pour le LPGA en 2020. Bravo Perrine ! (on essaie toujours de la contacter pour vous proposer une interview sur LPBB, alors Perrine si tu nous lis 🙂 )

L’autre représentante française, Julie Aimé, a signé un excellent Top5 début août qui fait écho à son Top10 du mois de mai. La tricolore, 62e au général, est malheureusement encore très loin du Top10, synonyme de montée sur le LPGA en fin de saison.

LET

Quelques explications
  • La saison 2019 du LET comporte 19 tournois de mi-janvier à fin novembre. Il n’y a pas de finale en fin de saison et le Top80 de l’ordre du Mérite conserve sa carte – sous réserves de confirmation.
  • Le Jabra Ladies Open à Evian en mai, l’Evian Championship (Majeur) en juillet et le Lacoste Ladies Open de France à Bordeaux en septembre sont les 3 rendez-vous français du calendrier 2019.
  • Au même titre que les autres circuits, l’ordre du Mérite est défini selon le total de points cumulés lors de chaque tournoi, et si le cut est franchi. Toutefois, le très faible nombre d’informations mises à disposition par le Ladies European Tour ne permet pas de connaître la répartition exacte des points attribués.

Situation au 2 Septembre

  • Victoires : 1 (2 en 2018)
  • Top3 : 4 ( 2 en 2018)
  • Top10 : 6 (7 en 2018)

Depuis notre précédent point mensuel, sur les 4 tournois joués au cours de l’été, 2 étaient un Majeur (Evian Champ et British Open) et un 3e était co-sanctionné aussi par le LPGA (Scottish Open), ce qui fait que les places des tricolores dans le champ étaient limitées.

En dehors de la 6e place de Céline Boutier dans le Majeur britannique déjà évoquée, c’est en République Tchèque que les Françaises ont brillé dans une épreuve du LET/LETAS. Anais Meyssonnier, 2e, et Agathe Sauzon, 7e, ont donc signé un Top10. Pour Anais, un résultat significatif pour la fin de saison sur le LETAS(lire ci-dessous), pour la seconde, Agathe grimpe à la 69e place de l’ordre du mérite.

Céline Herbin (14e), Céline Boutier (19e) et Camille Chevalier (48e) sont les 3 tricolores du Top50.

LET Access Series (LETAS)

Quelques explications
  • Le LET Access Series est au LET ce que le Challenge Tour est à l’European Tour
  • La saison 2019 du LET Access Series comporte 17 tournois (dont 2 co-sanctionnés avec le LET) de début avril à fin septembre et il n’y a pas de finale en fin de saison.
  • 4 tournois ont lieu en France : Terre Blanche en ouverture de la saison, Jabra Ladies Open à Evian en mai, Saint-Malo en Juillet, Bossey Ladies Championship en août ainsi que la finale à La Largue (Haut Rhin).
Les Tricolores concernées

André, Berton, Bonetti, Carnet, Duvernay, Fourquier, Grechi, Lescudier, Meyssonier, Peronnin, Peuch, Piquot, Plachetka-Pohl, Provot, Sibille, Wallace ainsi que les joueuses du LET (citées plus haut) qui le souhaitent. 

Ce que l'on sait
  • Le Top5 de l’ordre du Mérite en fin de saison gagne un droit de jeu sur le LET pour 2020
  • Les joueuses classées de 6 à 20 accéderont directement à la finale des cartes (Lalla Aicha Tour School)

Situation au 2 Septembre

  • Victoires : 1 (2 en 2018)
  • Top3 : 6 (7 en 2018)
  • Top10 : 18 (21 en 2018)

En Espagne, Lucie André a signé un Top3 puis un Top15 la semaine suivante. Dans l’un des rendez-vous français de la saison (Bossey Ladies Championship), les bleues ont été omniprésentes en montant sur le podium avec Emma Grechi 2e et Valentine Derrey 3e alors que Agathe Sauzon terminait T7. Cette dernière a récidivé à l’identique (T7) dix jours plus tard en République Tchèque pendant que Anais Meyssonnier terminait seule 2e .

Il reste 2 tournois en Septembre avant la finale à La Largue (4 au 6 octobre) où seront qualifiées les 60 meilleures de la saison dans un tournoi sur 3 jours sans cut. Pour l’instant, Anais Meyssonnier (8e), Emma Grechi (9e), Lucie André (18e), Agathe Sauzon (19e), Marie Fourquier (24e), Emilie Piquot (41e), Valentine Derrey (44e) et Ariane Provot (59e) en sont.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour découvrir le golf autrement ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).
Désabonnement quand vous le souhaitez.

Ailleurs sur les autres circuits

Victoires cette saison (hors celles comptabilisées ci-dessus) : 11 (+1 par rapport à notre dernier article)

  • Stanislas Gautier – Red Sea Ain Sokhna Classic (21-23 Janvier) – Pro Golf Tour 
  • Marion Duvernay/Flora Peuch – Serengeti Team Championship (5-6 Février) – Sunshine Ladies Tour
  • Frédéric Lacroix – Ein Bay Open (19-21 Février) – Alps Tour
  • Edouard Dubois – Open Royal Golf Anfa Mohammedia (7-9 Mars) – Pro Golf Tour
  • Anne-Lise Caudal – Jabra Ladies Classic (20-22 Mars) – Sunshine Ladies Tour
  • Frédéric Lacroix ² – Alps de Las Castillas (9-11 Mai) – Alps Tour
  • Paul Barjon – Bayview Place DCBank Open (30 Mai-2 Juin) – MacKenzie Tour Canada
  • Cyril Bouniol – Suzhou Open (13-16 juin) – PGA Tour Series China
  • Jean-François Rémésy – Farmfoods European Legends Links Championship (21-23 juin) – Staysure Tour
  • Frédéric Lacroix ³ – Saint Malo Mixed Open (4-7 juillet) – Alps Tour. Ce 3e succès en 2019 lui permet d’accéder au Challenge Tour pour le reste de la saison et un droit de jeu sur ce même circuit en 2020.
  • Hubert Tisserand – Broekpolder International Open (11-13 Jullet) – Pro Golf Tour
Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour découvrir le golf autrement ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous 😉

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.