mercredi 1 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

8 à 8 : Esprit de Killeen Castle es-tu là ?

Les USA remportent la 2e journée et reviennent à hauteur de l'Europe avant les simples

Les USA ont remporté cette seconde journée et ramené les 2 équipes à égalité parfaite (8 – 8) avant les 12 simples de demain. On le sait, le golf se joue parfois, souvent même à 3 fois rien. Une balle qui frôle le trou ou qui ne tombe pas peut faire la différence, surtout en match play. On ne peut toutefois s’empêcher de penser que les Européennes devraient être devant au score car les occasions de faire basculer le match au tout dernier moment se sont encore présentées aujourd’hui, sans plus de réussite qu’hier.

Au cours de cette seconde matinée, le vent qui s’est levé après une heure de jeu a gêné considérablement les joueuses, toutes les joueuses. Pourtant, dans ces conditions, c’est le duo Nordqvist/van Dam qui s’est fait piéger passant d’une avance de 4Up au 6 à un retard de 3Dn au 15. Les paires les plus solides de la veille ont confirmé en offrant 2 victoires de plus à l’Europe. En revanche le duo Ciganda/Law a été lui aussi balayé par celui des soeurs Korda. 

Dans l’après-midi, Inkster a choisi de laisser les soeurs Korda au repos pour les 4 Balles mais a aligné une nouvelle fois ses 12 joueuses sur les 8 parties. Ce n’est pas le cas de Matthew qui a choisi de laisser Hedwall sur le banc pour la journée, la Suédoise payant sa mauvaise prestation de vendredi. Elle a surtout choisi d’aligner van Dam une seconde fois dans la journée alors que la Néerlandaise avait flanché le matin, tout en laissant Charley Hull au repos alors que l’Anglaise est vraiment convaincante. Cette session de 4 Balles a d’ailleurs failli très mal tourner lorsqu’au début du retour, le “rouge” était partout sur les 4 matches avant que Boutier/Hall ne sauve la journée.

Demain, dimanche, les USA auront besoin de seulement 6 points pour conserver le trophée. Les Européennes devront, elles, en ramener au moins 6.5, ce qu’elles n’ont pas fait à domicile depuis 2011. En Irlande, à Killeen Castle cette année-là, elles menaient 4.5 à 3.5 le vendredi soir, avant d’être rejointes le soir suivant à 8-8… Elles ont remporté les simples 7 à 5 pour une victoire 15 à 13. Catriona Matthew, Anna Nordqvist, Suzann Pettersen, Caroline Hedwall et Azahara Munoz étaient dans l’équipe et ne manqueront certainement pas de le rappeler à leurs partenaires.

Les Foursomes du matin : 2 – 2

Morgan Pressel | Marina Alex 2&1 Anne van Dam | Anna Nordqvist
Toujours en pleine réussite en début de matinée, la Néerlandaise a permis au duo européen de creuser rapidement l’écart (4Up au 6) mais, après une balle dans l’eau sur le 9, van Dam a commencé à se déliter et Nordqvist n’a su prendre le relais. La Suédoise est loin de son niveau de 2017 où elle avait ramené 3.5 en 4 matches. Les Américaines ont alors remporté 7 trous et partagé 2 sur les 9 suivants pour passer 3Up au 15 et “dormie” pendant que les Européennes enchainaient 5 bogeys et 4 Pars. Elles gagnent le trou 16 mais doivent s’incliner sur le 17 après un trou partagé.

Georgia Hall | Céline Boutier 3&2 Lizette Salas | Ally McDonald
Une partie plutôt facile pour le duo européen tant les Américaines ont été des spectatrices frigorifiées à l’image de Lizette Salas totalement engoncée dans ses couches de vêtement. Des birdies sur le 11 avec Céline puis sur le 12 ont permis à l’Europe de passer 3 Up avant que Hall ne rate un putt court sur le 13 pour offrir aux Américaines leur seul trou gagné de la partie. Les Européennes ont gagné le 15 sur un nouveau bogey de leurs adversaires et remporté le match au trou suivant.

Charley Hull | Azahara Munoz 4&3 Megan Khang | Danielle Kang
Encore un duo sans alchimie choisi par la capitaine des USA. Deux joueuses qui ne sont toujours pas totalement entrées dans la compétition même si, en face, l’opposition était de taille. L’association entre Hull et Munoz est une des plus solides de l’équipe européenne. Elles sont passées 6Up après 11 trous et ont scellé le match sur le green du 15 !

Nelly Korda | Jessica Korda 6&5 Carlota Ciganda| Bronte Law
Dans la foulée de leur partie d’hier, Nelly et Jessica débute sur 2 birdies pour autant de trous gagnés. Un des rares putts courts ratés par Ciganda aurait permis de revenir A/S après 5 trous mais ce duo de “frangines” est redoutable et le sera certainement de plus en plus pour les éditions à venir. 6 Pars et 2 birdies plus tard, pour 5 trous gagnés, les USA ajoutent un nouveau point à leur compteur pour revenir à égalité au général avec l’Europe à ce moment de la matinée.

Les 4 Balles de l’après-midi : 1.5 à 2.5

Annie Park | Brittany Altomare 1Up Suzann Pettersen | Anne van Dam
Les Européennes n’ont jamais mené dans ce premier match des 4 Balles et il faut dire que Suzann Pettersen a été un peu trop seule pour affronter 2 Américaines. Anne van Dam déjà en grande difficulté ce matin sur la 2e moitié du parcours avait été reconduite de manière assez surprenante pour l’après midi par Matthew (sachant que Charley Hull, par exemple, est restée au chaud cet après-midi). La Norvégienne a tenu son rang et fait taire les sceptiques sur sa sélection en ramenant l’Europe par 3 fois à A/S notamment avec 2 birdies consécutifs aux 7 et 8. Le match s’est prolongé jusqu’au 18 mais Pettersen, avec une meilleure chance de birdie pour partager le match, est restée trop courte et les USA marquent leur 1er point pour égaliser au leaderboard général.

Lexi Thompson | Marina Alex A/S Jodi Ewart Shadoff| Caroline Masson
Véritable guerre des nerfs dans cette opposition où Européennes et Américaines ont partagé 12 trous sur 18. Chaque équipe ayant mené tour à tour, sans porter l’écart à plus d’un trou. C’est donc presque logiquement que le match est partagé au final mais Caroline Masson pourrait regretter amèrement dimanche soir son putt de 1,50m sur le 18 qu’elle a raté pour gagner le match.

Georgia Hall | Céline Boutier 2Up Angel Yin | Ally McDonald
Céline Boutier avait annoncé en amont de la Solheim Cup que son jeu s’adaptait mieux dans les Foursomes que les 4 Balles. Mais Catriona Matthew a mis le doigt sur un duo étincelant en associant la tricolore à Georgia Hall et ce, quel que soit le format du match. 2 victoires en Foursomes et 1 en 4 Balles après une “crème renversée” splendide cet après-midi. Menées 4 Up après 7 trous alors que les bleues sont littéralement en panne au putting, l’Anglaise ramène le score à 2Dn au départ du 10. Le birdie de McDonald au 13 fait repasser les Américaines à 3Up avec 5 trous à jouer. Céline drive le Par4 du 14 et signe un long putt pour eagle. Hall gagne le 15 puis birdie de Céline au 16 pour revenir A/S. Les Européennes raflent au final les 5 derniers trous pour remporter le seul match de l’Europe dans cette session.

Lizette Salas | Danielle Kang 2&1 Carlota Ciganda | Azahara Munoz
On a cru, en début de partie, que le duo Salas/Kang ne résisterait pas plus aux Espagnoles qu’à Pettersen/van Dam la veille. Menées 2 Up après 3 trous, elles ont réalisé 3 birdies consécutifs pour revenir Square au 6 puis, après 2 bogeys des Européennes, ont attaqué le retour avec un avantage de 2 trous. Munoz au 9 puis Ciganda au 10 et au 11 ratent le coche sur les greens et n’ont fait que partager les trous. Le birdie de Azahara au 12 ramène l’espoir et le score à 1Dn mais les 2 équipes se neutralisent sur les trous suivants jusqu’au birdie de Kang sur le 17, fatal pour l’Europe. C’est le 1er point marqué en 3 matches dans cette édition pour Salas comme pour Kang.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour rejoindre une communauté de passionnés ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum). Désabonnement libre quand vous le souhaitez.

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Julien, fan de golf, poursuit son débrief très personnel des matches de poules du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette dernière semaine de mars.

Argolf, une nouvelle série de fers au programme !

Argolf sur le devant de la scène en 2020 avec de nouvelles séries de fers dans la continuité de 2019. Pierre Reyval, commercial au sein de la société bretonne nous en dit plus.