La 103e édition de cet Amundi Open de France va s’élancer dans un contexte morose. Pas besoin d’énumérer les nombreuses différences après une édition 2018 et une Ryder Cup au-delà du sublime, mais pour faire court, on est passé de Rolex au Swatch Series. Pourtant, nos Français répondent brillamment présents en 2019.

Et ça fait ch*** !

Pour le moins. Même si on a du attendre Octobre pour avoir une victoire française sur le Tour Européen, la saison 2019 des joueurs tricolores n’est que du bonheur. Entre les joueurs venant du Challenge Tour, Perez et Langasque, qui ont performé dès le début de la saison et les confirmés – tel Hébert ou encore Lorenzo-Vera – qui sont encore montés d’un cran. Pour chacun, on peut visualiser la réussite des travaux entrepris dans la structuration de leur staff avec différents coachs : physiques, techniques, mentaux ou autres.

Ces joueurs ont su prendre le relais de nos leaders des années précédentes (Lévy ou encore Dubuisson) qui connaissent une saison plus compliquée, en recherche de leur swing ou plutôt de la constance dans leur swing.

De quoi être déçu ?

Et bien non… Parce qu’en tant que français, tu dois être un peu comme moi, supporter et chauvin à la fois.

Et d’autant plus, qu’au terme de ce tournoi, les 30ers de la Race to Dubai seront qualifiés pour le WGC HSBC et que sauf improbable concours de circonstance, ils seront 4 (Perez, Langasque, Hébert et Lorenzo-Vera) à y participer. Simplement du jamais vu dans l’histoire du golf français.

 

Alors, certes, pour ceux qui viendront, la météo n’est pas prévue pour être délicieuse et pour ceux qui suivront cela à la télévision, la diffusion sur Golf+ sera moindre comme tous les tournois qui ne sont pas des grands rendez-vous, la faute exclusive à nos amis anglais du Tour Européen en charge de la production.

  • Jeudi et Vendredi : 12h – 14h (Golf+) puis 15h30 – 18h30 (Golf+ et C+Sport)
  • Samedi et Dimanche : 12h30 – 17h (Golf+ et C+Sport week-end)

On peut au moins espérer qu’avec 19 français au départ, on arrive à voir à minima un ou deux de leurs coups !

Et une mise en bouche séduisante

Et une fois n’est pas coutume, le Tour Européen a décidé de convier nos 3 meilleurs français (sieur Lorenzo Vera s’étant scratché il y a quelques jours) pour la conférence de presse de ce mardi, et c’était édifiant à plein d’égards. Je vous encourage à les écouter, cela dure environ 3 fois 15 minutes.

 

Je ne vous cacherais pas que les conférences de presse de golf, c’est pas mon truc. De multiples raisons mais deux principales, ce n’est pas mon taf et avec un anglais un peu défaillant, c’est beaucoup plus compliqué. 😉

Mais là, j’ai trouvé nos joueurs transformés – comparé à l’image que j’en avais. Pas de langue de bois, des joueurs qui savent ce qu’ils veulent et qui se projettent (parfois modérément) à moyen terme. Une maturité qui (me) semble être nouvelle.

Bordel, on vient de passer un cap !

Ce sont les têtes d’affiche de notre tournoi (au classement de la RTD – avec les absents – ils sont 3e, 4e et 5e). Ils seront là, présents avec nous alors que leur planning devrait leur “conseiller” de sécher le tournoi pour se préparer au voyage en Chine. Car une fois qu’on commence à tutoyer les sommets, logiquement le top50 mondial devient la ligne de mire.

Alors, profitez-en !

Le parcours sera exceptionnel (enfin, comme depuis une bonne dizaine d’années maintenant), les joueurs français probablement dans le haut du leaderboard et les tee-times qui viennent d’être publiés sont annonciateurs de parties très sympas à suivre.

N’hésitez pas à relayer sur les réseaux sociaux ce tournoi et – je ne suis pas payé par eux, ok ? – faîtes de même avec Amundi de temps en temps, histoire de les remercier pour leur investissement pour cette édition 2019 qui s’annonce quoiqu’il arrive exceptionnelle.

Et si par hasard, un joueur français devait à succéder à Thomas Levet (2011), on ne joue pas les “pisse-froid”, d’accord ? On a longtemps attendu une victoire cette saison, alors si on peut en avoir 2 en moins d’un mois, profitons-en au lieu de décrier, par exemple, la qualité du champ ! Bon Amundi Open de France ! 🙂

4 commentaires

  1. Oui bien sûr, le golf français ne vas pas si mal.
    Mais pourquoi ne pas avoir offert la gratuité aux licenciés au moins les 2 premiers jours, plutôt que ce constat ou il y a plus de public à Pléneuf pour le challenge tour. Ne pensez-vous pas que celà aurait pu constituer un juste retour des choses après notre “collaboration” au financement de la ryder cup. Je suis étonné de ne rien avoir lu ou entendu à ce propos….

    • Bonjour et merci de votre message. Je ne pense pas que la gratuité aurait fait venir plus de monde (on parle de billets proposés à 20€ pour les licenciés sur le jeudi ou le vendredi). La participation au financement de la Ryder Cup était pour la Ryder Cup. Chaque licencié y a participé pour pouvoir accueillir le plus grand évènement de golf au monde, en retour nous avons eu le droit à une des plus belles éditions de cette compétition.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.