Les news de l’Open de France 2019 : 1er tour

Fox et Coetzee, leaders à -6. Les tricolores partis fort !

Vous ne pouviez être sur place pour cette première journée de l’Open de France. Pas de souci, le blog LPBB y était pour vous avec un petit tour rapide sur les news de ce 1er tour de l’Amundi ODF. C’est parti, on vous emmène. 

Des frenchies en forme !

Force est de constater qu’après ce 1er tour, les français sont en forme : 14 français (sur 19) sont actuellement parmi les 65 premiers (score de +1). Ko, Pavon et Saddier sont à +2, Jacquelin à +3 et Ravetto à +5. Bref, déjà une 1ère bonne nouvelle.

Benjamin Hébert : T3/-5

Globalement, une bonne journée de putting mais un driving pas totalement calé. En début de semaine, j’ai consulté un spécialiste du putting – David Orr – qui m’a conseillé de passer sur un grip un peu plus fin (ce qui a été facile à faire car mon staff est là pour cet Open de France). Et malgré ma difficulté habituelle à putter ici, surtout en fin de journée, j’ai eu la sensation de très bien putter aujourd’hui.

“Si en général, il est difficile de jouer devant mon public, le fait d’avoir mon équipe près de moi me soulage et m’enlève un peu de pression. Je vois cet Open comme une très grosse semaine de travail tant physique que technique. Ce qui explique d’ailleurs que je n’étais pas super serein sur les premiers trous mais qu’entre les bons coups de bois et de fers (3 birdies sur les pars 3) et un putting solide, la journée s’est finalement bien passée.” (NDLR : la dernière fois qu’il a joué ce score au 1er tour de l’ODF c’était en 2010).

Avec des roughs moins costauds qu’en juillet et des greens tout de même fermes, je suis heureux de cette 1ère journée sans m’enflammer toutefois car la matinée de demain risque d’être ventée. Je serais heureux d’enfin passer le cut.“(NDLR : 6 cuts ratés consécutifs sur ses dernières participations).

Stats : 71,4% de FIR – 66,6% de GIR – 25 putts

Nicolas Colsaerts : T6/-4

Jouer sous le par est une très bonne nouvelle sur ce parcours mais -6 (NDLR : en référence aux leaders) c’est très bon, même si le parcours semble plus simple à jouer qu’en Juin. Avec un parcours un peu plus humide, la balle roule moins et donc plus facile de gérer les départs. Les conditions de jeu n’étaient pas faciles pour autant car la balle vole moins.

Cette saison est difficile. J’ai l’impression de bien jouer mais j’ai toujours un 9 trous qui me coûte et qui ne me met pas en haut du leaderboard. Donc dès que mon jeu est en place, j’en profite. Il faut juste que j’arrive à rendre cette semaine la plus longue possible. Ma vie de famille a aussi changé. En me mariant puis en devenant père, c’est plus difficile. D’autant que compte tenu de ma situation actuelle, j’ai du jouer énormément les 11 dernières semaines et ce n’est pas super rigolo.

Stats : 57.1% de FIR – 88.8% de GIR – 30 putts

Romain Langasque : T13/-3

Mon jeu est réellement bon en ce moment. Quelques hauts et bas en ratant en particulier 2 petits putts mais en dehors de cela, le retour fût très solide avec quelques plantés de drapeau. Donc vraiment positif pour demain.

J’adore cet Open de France car c’est le seul tournoi à domicile, et surtout après la Ryder Cup. Le parcours est magnifique et cerise sur le gateau, ma famille sera là durant le weekend. C’est toujours un moment spécial. D’autant que cela me rapelle l’année dernière ou en ayant porté un panneau de leaderboard durant la Ryder Cup, j’ai pu être dans les cordes et j’espère que cela pourra m’aider si un jour je pouvais jouer dans cette équipe.

Stats : 50% de FIR – 72,2% de GIR – 28 putts

Victor Dubuisson : T25/-2

Il y a la place de faire mieux certes mais le parcours n’est pas simple : les birdies sont aussi difficiles à faire qu’avant mais avec des roughs un peu plus courts, un lâcher de drive peut se rattraper et dans ce cas le bogey est un peu plus jouable. Avec un terrain (et donc des roughs) humide, la mise en jeu est primordiale. Ma partie est plutôt bonne malgré quelques coups ratés ce qui n’est pas étonnant vu l’exigence réclamée par l’Albatros.

En terme d’état d’esprit, j’essaie d’être agressif mais ce parcours me freine parfois, sachant que je ne souhaite pas payer cher une éventuelle erreur liée à un surplus d’agressivité. Je pense d’ailleurs repasser sur des lames car je gère mieux mes profondeurs. Sur quelques bons coups, j’ai failli être très pénalisé avec mes clubs actuels. Côté putting, je me sens à l’aise même si en fin de journée, la balle sautait un peu plus.”

Stats : 78,5% de FIR – 61,1% de GIR – 26 putts

Raphael Jacquelin : T90/+3

Si je ne devais pas conserver ma carte via le top110, je chercherais à la conserver via le Top 40 de la money list ou je suis 40è. Toutefois la money list étant figée après les Final Series, la situation peut encore évoluer d’ici là.

Si par hasard, je ne remplissais aucun de ses 2 critères, il n’est pas question pour moi de repasser par les PQ. Je passerais à autre chose.”

Stats : 71,4% de FIR – 55,5% de GIR – 30 putts

Les stats impressionnantes côté Français

Victor Perez (T6/-4) qui chope 83,3% de GIR (et 30 putts).

Greg Bourdy (T35/-1) qui touche 78,5% de FIR et 77,7% de GIR.

En coulisses

Finalement pour ce 1er jour, une météo un peu moins capricieuse que prévue. Un public pas super nombreux, donc facile pour ceux qui viennent de suivre les joueurs. Rien de planifié pour ces prochains jours ? Venez nombreux !

Concernant les rumeurs, on parle aussi (via Martin Coulomb du JDG) d’une édition 2020 de l’ODF dans le sud à Terre Blanche. Pas de confirmation pour l’instant encore, mais promis, on va essayer d’aller à la pêche aux infos.

A demain pour des nouvelles petites news !

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.