Nombreux ont critiqué la saison des joueurs français 2020, notamment sur le Tour Européen… jusqu’à la victoire de Victor Perez le mois dernier. On ne peut pas en vouloir à tout le monde de ne pas lire ce blog mais le point mensuel réalisé par la Team LPBB prouvait bien que les résultats étaient consistants et que les tricolores étaient bien au rendez-vous de 2019, tant chez les hommes que chez les femmes. On vous résume tout cela, parfois on s’emballe – un peu, beaucoup en fait – mais on s’en fiche, c’est super agréable ! 

Voici donc la situation mensuelle sur les classements, qualifications aux grands rendez-vous et droits de jeu pour la (les) saison(s) suivante(s) des joueurs et joueuses français.

Note1 : Pour les circuits satellites (Alps Tour, Pro Golf Tour, …) et autres tours sur d’autres continents (Asian Tour, Sunshine Ladies Tour, …), nous communiquons les résultats significatifs de nos golfeurs et golfeuses français en fin d’article. 😉

Note 2 : N’hésitez pas à nous signaler toute modification, correction, information complémentaire ou encore tout oubli concernant nos bleus.

European Tour

Situation au 4 Novembre

  • Victoires : 1 (1 en 2018)
  • Top3 : 10 (6 en 2018)
  • Top10 : 26  (21 en 2018)

Place aux Final Series !

Avant de commencer, si vous souhaitez vous remémorer le fonctionnement du Tour Européen, tout est là.

En 2020, Matthieu Pavon, Victor Dubuisson, Alex Lévy (via son succès en 2018), Raphaël Jacquelin (via le top40 Career Money List) et Julien Guerrier (via exemption médicale) seront sur le Tour Européen. Ils seront rejoints, à minima, par Robin Roussel (en interview pour LPBB ici) et Antoine Rozner issus du Challenge Tour (cf. ci-dessous).

Pour 4 autres tricolores (ce qui porte le total provisoire à 11 bleus pour 2020), la fin de saison s’annonce des plus captivantes puisque ces derniers sont tous dans le Top30 de la Race To Dubaï avant le premier des 3 tournois de ces playoffs version européenne. Ce sont les 3 plus gros tournois de la saison (hors Majeurs) qui les attendent :

  • le Turkish Airlines Open à Antalya (7-10 novembre) – que MLV ne jouera pas – et ses 9.000 points distribués,
  • le Nedbank Golf Challenge à Sun City (14-17 novembre) avec 10.000 points,
  • le DP World Tour Championship à Dubaï (21-24 novembre) offrant 12.000 points.

Pour rappel, le meilleur bilan tricolore de fin de saison de ces 10 dernières années date de 2014. Alexander Levy avait gagné 2 fois pour terminer 9e de la Race To Dubai, devancé par un Victor Dubuisson qui, malgré l’absence de victoires, avait réalisé une année splendide pour pointer 5e de la Race to Dubaï. Romain Wattel était le seul autre tricolore du Top30 (28e) au général alors que le suivant était Grégory Bourdy (73e).

Projection classement mondial

Après le joli Top5 de Victor Perez (T4) ce week-end au WGC HSBC Champions, le Français flirte désormais avec le Top50 mondial (58e) après un nouveau gain de 13 places cette semaine, soit 125 places en 6 semaines !  

Faisons maintenant un peu de fiction… Si vous n’êtes pas familier avec ce classement, nous vous suggérons un petit clic sur cet article. En regardant précisément son classement mondial ,  on y voit 2 bonnes nouvelles : Victor approche des 52 tournois joués sur deux années glissantes (soit le diviseur maximum possible) et parmi les 10 premiers tournois de cette liste de 52 (joués fin 2017 / début 2018), il n’a marqué que très peu de points. En résumé, tout nouveau tournoi joué par Victor viendra remplacer un de ces tournois mineurs où il a plutôt sous performé (ex : 4 cuts manqués).

Evidemment, les moyennes changent semaine après semaine. Mais à date – soit le 4/11 – le 50e mondial a une moyenne de 2,4755 contre 2.1909 pour notre Frenchie, ce qui revient à 15 points de retard environ (différence entre les moyennes multipliée par 52). Soit l’équivalent d’une 3e place en Turquie, ou d’une 2e place en Afrique du Sud, ou une 4e place à Dubaï, ou encore de 3 Top10. Evidemment, tout ceci est à “grosse maille” mais cela vous donnera une idée de ce que doit encore réaliser Victor pour atteindre le Top50 mondial… Une place qui ne qualifie pour les grands tournois qu’à certaines échéances tel le Masters au 31/12 ! (cf ci-dessous).

Ne connaissant pas encore le planning de Victor Perez, s’il ne rentrait pas encore dans le top 50 après le DP World, il lui resterait toutefois les premiers tournois de la prochaine saison en décembre pour essayer d’y parvenir.

Les prochaines échéances pour 2020

  • Qualifications WGC Mexico Championship (du 20 au 23 Février 2020)

Top20 de la RTD au 31/12/2019
Top10 de la RTD au 11/02/2020
Top50 mondial au 11/02
Top50 mondial au 18/02

  • Qualifications The Players (du 12 au 15 Mars 2020)

Top50 mondial au 02/03

  • Qualifications WGC Dell Match Play (du 25 au 29 Mars 2020)

64 meilleurs joueurs du Top100 mondial souhaitant jouer au 16/03

  • Qualifications The Masters (Du 9 au 12 Avril)

Top50 mondial au 31/12/2019
Top50 mondial au 30/03

Challenge Tour

Situation au 4 Novembre

  • Victoires : 3 (2 en 2018) 
  • Top3 : 9 (5 en 2018)
  • Top10 : 35 (26 en 2018)

Grand Final Road to Mallorca

Du 7 au 10 Novembre aura lieu le dernier tournoi de la saison à Majorque qui accueillera les 45 meilleurs joueurs du Challenge Tour dont 7 tricolores : Robin Roussel (4e), Antoine Rozner (5e), Grégory Havret (26e), Mathieu Fenasse (32e), Robin Sciot-Siegrist (37e), Damien Perrier (39e) et  Ugo Coussaud (45e).

Pour espérer la montée sur le Tour Européen, Havret devra faire au pire 3e à Majorque. Et 2e au pire pour Fenasse, Sciot-Siegrist, Perrier ou Coussaud. Pour ceux qui n’y arriveraient pas, direction les PQ3 pour tenter la montée.

 

Les Q-Schools – Stage 2 

En parallèle du Grand Final (7 au 10/11) se déroulent la 2e session des Qualifying School sur 4 sites espagnols. S’y retrouverons les qualifiés de la 1re session (PQ1), les joueurs du Challenge Tour ayant terminé au-delà du Top45 et ceux de l’European Tour dont le classement se situait au-delà de la 145e place :

  • Stage A (82 joueurs annoncés): Quesne, Poncelet, Decottignies-Lafon, Tisserand et Lacroix
  • Stage B (82 joueurs annoncés): Dubois, Stal, Lando-Casanova, Schwartz et Weber.
  • Stage C (82 joueurs annoncés): Gonnet, Berardo, Gros, Stalter, Pineau et Ko.
  • Stage D (82 joueurs annoncés): Riu, Linard, Veyret et Mory.

A noter que le dernier stage des PQ3 (15 au 20/11) accueillent les joueurs qualifiés aux PQ2 (probablement 20 par site) auxquels on ajoutera Wattel, Sordet, Saddier, Bourdy (car il fait partie du top75 de la Career Money List) et les joueurs du Challenge Tour classés entre le 16e et le 45e rang après le Grand Final à Majorque.

LPGA Tour

Quelques explications
  • La saison 2019 du LPGA comporte 32 tournois de mi-janvier à mi-novembre + la finale nommée CME Group Tour Championship (21-24 Nov) réservée au Top60 et ex-aequos du classement général à l’issue de la saison.
  • Chacune des 32 épreuves rapporte des points fonction de son classement dans le tournoi, si et seulement si le cut est franchi (ex : vainqueur d’un Majeur = 625 points, vainqueur d’un tournoi LPGA = 500 points, …)
  • Le Top80 de la Race to CME Globe en fin de saison conserve sa carte.

Situation au 4 Novembre

  • Victoires : 1 (0 en 2018)
  • Top3 : 1 (1 en 2018)
  • Top10 : 4 (1 en 2018)

Depuis mi-octobre, le Top60 (en priorité) des joueuses du LPGA enchaine une tournée asiatique de 4 tournois qui se conclut le week-end prochain (8 au 10 novembre) au Japon. Toutefois ce dernier, le TOTO Classic, sera réservé au Top43 du LPGA complété par 35 joueuses du Japan LPGA pour un champ limité à 78 joueuses.

Céline Boutier est la seule Française qualifiée pour cette tournée en Asie où elle vient d’enchainer T63 – T53 – T19. Actuellement, 26e de la race to CME Globe, elle est assurée participer à la finale réservée aux 60 premières du 21 au 24 Novembre à Naples en Floride.

Céline Herbin (160e en fin de saison) a franchi avec succès le Stage II des cartes et vient de décrocher son droit de jeu pour 2020 via la dernière épreuve, Q- Series, de 8 tours sur 2 semaines. L’histoire a failli pourtant mal se terminer pour Céline qui a signé un 81 le dernier jour pour tomber à +5 total  et rester la dernière ex-aequo des 45 qualifiées !

Karine Icher (126e en fin de saison) s’est évitée le Stage II pour rejoindre directement les Q-Series. La Française a terminé T26 (+2) pour jouer une 16e saison sur le LPGA.

Joanna Klatten (169e en fin de saison), qui avait brillamment franchi le Stage II (Top10), a lourdement failli lors des Q-Series pour manquer le cut après 6 tours. Elle évoluera sur le Symetra Tour en 2020.

SYMETRA Tour

Bilan au 4 Novembre

  • Victoires : 2 (0 en 2018)
  • Top3 : 4 (0 en 2018)
  • Top10 : 11 (2 en 2018) 

En plus de Céline Boutier, Karine Icher et Céline Herbin, on retrouvera Perrine Delacour sur le LPGA. Pour rappel, Perrine a remporté la Volvik Race et le titre de “Player of the Year”.

Julie Aimé qui évoluait également sur le Symetra Tour en 2019 n’a pas passé l’épreuve du Stage II, tout comme Camille Chevallier et Marion Duvernay.

LET

Quelques explications
  • La saison 2019 du LET comporte 19 tournois de mi-janvier à fin novembre. Il n’y a pas de finale en fin de saison et le Top80 de l’ordre du Mérite conserve sa carte – sous réserves de confirmation.
  • Le Jabra Ladies Open à Evian en mai, l’Evian Championship (Majeur) en juillet et le Lacoste Ladies Open de France à Bordeaux en septembre sont les 3 rendez-vous français du calendrier 2019.
  • Au même titre que les autres circuits, l’ordre du Mérite est défini selon le total de points cumulés lors de chaque tournoi, et si le cut est franchi. Toutefois, le très faible nombre d’informations mises à disposition par le Ladies European Tour ne permet pas de connaître la répartition exacte des points attribués.

Situation au 4 Novembre

  • Victoires : 1 (2 en 2018)
  • Top3 : 5 ( 2 en 2018)
  • Top10 : 8 (7 en 2018)

Alors qu’il ne reste que 2 tournois à jouer (Espagne fin novembre et Kenya en décembre), Céline Boutier est la mieux classée des tricolores (14e) devant Céline Herbin (17e). Vient ensuite, avec l’assurance de conserver sa carte sur le LET pour la saison prochaine, Camille Chevalier (55e) et Jade Schaeffer-Calmels au profit d’une exemption . Pour Agathe Sauzon (81e), Astrid Vayson de Pradenne (89e), Manon Gidali (93e), et Valentine Derrey (95e), la fin de saison est cruciale pour ne pas à voir à repasser par les cartes pour toute joueuse en dehors du Top80.

LET Access Series (LETAS)

Bilan au 4 Novembre

  • Victoires : 1 (2 en 2018)
  • Top3 : 7 (7 en 2018)
  • Top10 : 19 (21 en 2018)

En finalisant dans le Top20 de fin de saison, Emma Grechi (12e), Anais Meyssonnier (14e), Marie Fourquier (16e) et Lucie André (19e) accèdent directement au dernier stage du Lalla Aicha Tour School

Note : Toujours aussi peu d’infos à disposition sur le site du LET qui pointe encore sur une page de 2017 pour l’épreuve des cartes.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour découvrir le golf autrement ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).
Désabonnement quand vous le souhaitez.

Ailleurs sur les autres circuits

Victoires cette saison (hors celles comptabilisées ci-dessus) : 11

  • Stanislas Gautier – Red Sea Ain Sokhna Classic (21-23 Janvier) – Pro Golf Tour 
  • Marion Duvernay/Flora Peuch – Serengeti Team Championship (5-6 Février) – Sunshine Ladies Tour
  • Frédéric Lacroix – Ein Bay Open (19-21 Février) – Alps Tour
  • Edouard Dubois – Open Royal Golf Anfa Mohammedia (7-9 Mars) – Pro Golf Tour
  • Anne-Lise Caudal – Jabra Ladies Classic (20-22 Mars) – Sunshine Ladies Tour
  • Frédéric Lacroix ² – Alps de Las Castillas (9-11 Mai) – Alps Tour
  • Paul Barjon – Bayview Place DCBank Open (30 Mai-2 Juin) – MacKenzie Tour Canada
  • Cyril Bouniol – Suzhou Open (13-16 juin) – PGA Tour Series China
  • Jean-François Rémésy – Farmfoods European Legends Links Championship (21-23 juin) – Staysure Tour
  • Frédéric Lacroix ³ – Saint Malo Mixed Open (4-7 juillet) – Alps Tour. Ce 3e succès en 2019 lui permet d’accéder au Challenge Tour pour le reste de la saison et un droit de jeu sur ce même circuit en 2020.
  • Hubert Tisserand – Broekpolder International Open (11-13 Juillet) – Pro Golf Tour
  • Thomas Levet – Farmfoods European Senior Masters (4-6 Octobre) – Staysure Tour
Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour découvrir le golf autrement ou encore pour rejoindre une communauté de passionnés, abonnez-vous 😉

1 commentaire

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.