Les cartes européennes, ou PQ3, Q School, Final Qualifying Stage, se jouent en Espagne en cette fin de semaine. Une épreuve qui se déroule sur 6 tours (15 au 20 Novembre cette année) dont un cut au bout de 4 tours pour conserver les 70ers et donner et, 2 tours plus tard, offrir aux 25 premiers la qualification pour l’European Tour.

Pour me rendre aux “cartes” depuis une dizaine d’années, je vais vous présenter ce qui fait l’âme de ce tournoi – final –  si spécial ainsi que le site choisi : le golf de Lumine à côté de Tarragone en Catalogne, ainsi que mes conseils si vous souhaitez vous y rendre, ce que je vous conseille vivement.

Pourquoi se rendre aux cartes ?

Parce que tous les qualifiés sont obligés de faire des birdies, d’attaquer et de finir tout en haut du classement pour obtenir la carte. Ce qui en fait un tournoi spectaculaire et d’un bon niveau dès le premier jour.

Parce que le golf de Lumine bien que récent (ouvert en 2008) – appartenant au groupe premium américain Troon – a accueilli pendant des années les PQ2 et grâce a ses 2 parcours très bien préparés fait déjà partie de ce qui se fait de mieux en Espagne.

Parce que comme spectateur, malgré l’accès libre et gratuit, nous sommes peu nombreux alors vous serez au plus près des joueurs et même parfois sur le fairway car souvent il n’y a pas de corde.

Venir à Lumine (Tarragone)

Le golf de Lumine se trouve entre Tarragone et Salou, à 3h de route de la frontière “Le Boulou” et à 1h30 de Barcelone (le périphérique Nord peut-être chargé dans les 2 sens).

Si vous avezdéjà entendu parler du parc de loisirs Port Aventura, ce golf est juste à côté. On peut même entendre les cris des visiteurs sur les attractions ! 🙂 Le golf et le parc de loisirs ont été construits récemment à côté d’un port industriel, qui – avouons le – n’est pas la plus belle carte postale de la région. Toute cette zone est à la sortie de l’autoroute et facile d’accès.

Ola Ola Port Aventura.

Les atouts sont nombreux : les villes de Tarragone et Salou sont magnifiques, les plages, la colline de Port Aventura tout autant. Il y a un large choix d’hôtels et pour y venir en famille, c’est parfait… malheureusement ou heureusement (pour ceux qui veulent éviter la foule), en novembre c’est la saison morte, j’y reviendrais.

6 jours, 1 jour ou un week-end ?

Si vous habitez près de la frontière une journée est tout à fait possible. Un week-end vous permet de suivre le tournoi le samedi et de revenir sur Barcelone pour profiter de la capitale Catalane le soir et le dimanche.

Si vous n’avez pas l’habitude de vous rendre sur un tournoi de golf pendant 4 jours cela peut être long, fatiguant, voire un peu lassant si vous n’êtes pas un passionné.

Pour votre séjour

D’un côté, vous pouvez bénéficier d’offres avantageuses, de l’autre – c’est l’unique point noir du site de Lumine et de Port Aventura – de très nombreux hôtels et restaurants sont fermés à cette époque de l’année. Cependant rien ne vous empêche de vous loger à Tarragone et de profiter de la vieille ville et de ses nombreux restaurants atypiques. D’autres sites avec hôtels 4 à 5 étoiles ou encore des AirBnb existent dans la région, mais je ne les ai pas essayés.

Sinon vous avez le choix entre des établissements hôteliers familiaux, des appart-hôtels ou encore des 3 étoiles qui accueillent des cars de personnes âgées avec des buffets dignes du sketch d’Alex Métayer sur le Club Méd, et des soirées dansantes avec musiques de la Chance aux Chansons pour danser jusqu’au bout de la nuit… Pour vous dire si mes séjours ont été inoubliables !! 🙂

À ne pas rater

Tarragone est l’un des plus beaux sites romains dans le monde, la vieille ville, construite sur une colline, vaut une visite approfondie et une bonne paire de chaussures de sport.

Après une journée sur le parcours, vous pouvez vous détendre au Spa public de l’hôtel 5 étoiles du Grand Palas 5 Experience (accès par le côté de l’hôtel), payant évidemment  mais on vous donnera un kit spa complet. Vous y retrouverez de nombreux joueurs car beaucoup avec le Tour séjourne dans cet hôtel.

Plutôt le Campo Lakes ou le Campo Hills ?

Lumine est un golf de 45 trous (deux 18 + un 9). Greg Norman a dessiné le 18 trous de Lakes (et le 9 trous) – souvent appelé le links – avec la proximité de la mer, sa réserve naturelle et ses paysages camarguais (le golf ayant l’obligation légale de les préserver) et ses obstacles d’eau omniprésents. C’est le plus technique, le plus difficile et le plus long 6300m.

Un joueur avec une belle frappe de balle est avantagé, mais attention si la balle s’échappe – contrairement au Hills – l’erreur est souvent irrattrapable. C’est aussi le site du club house, du restaurant principal et des installations de l’European Tour pour le tournoi.

Le club-house de Lakes.

Le Hills serpente la colline juste au-dessus où certains trous sont spectaculaires. Cerné de parois rocheuses, le parcours est accidenté et impose une bonne marche avec plusieurs montées digne de l’Alpe d’Huez. Je me souviens avoir aidé à pousser le landau d’une famille d’un des joueurs d’où l’exagération de ma comparaison.

Vous pouvez vous restaurer sur place au Lakes entouré des joueurs. Le club de Lumine est d’un haut standing, les installations sont parfaites et le personnel comme toujours en Espagne très accueillant. Les parcours sont des défis golfiques que les joueurs ont du mal à dompter, ce qui explique le choix de ce golf.

ATTENTION :
Il faut compter 30 minutes de marche à pied pour rejoindre les 2 parcours. Véhicule obligatoire donc, d’autant qu’il n’y a pas de navette.

Normalement c’est la dernière année du bail de 3 ans des PQ3 sur le site de Lumine. Même si le futur site des prochaines finales n’a pas été annoncé, j’ai l’impression de savoir cependant qui sera choisi et je croise les doigts pour que la finale reste en Catalogne ou dans le sud de la France … on peut rêver.

Les joueurs

Comme tous les autres tournois professionnels, vous ne pouvez pas leur parler pendant leurs parties. Je préfère le rappeler tant la proximité risque de vous surprendre au départ. Et puis ils vont vivre au moins 4 tours avant un cut et 2 tours supplémentaires qui vont conditionner la suite de leur carrière.

Alors, il ne faut pas croire non plus qu’ils sont tous tendus comme des arbalètes et impossibles à approcher. Attendez-les près des zones d’entraînements après leurs tournois si vous souhaitez les aborder : prenez le pouls tranquillement de l’ambiance dans cette zone et vérifiez s’ils sont disponibles. Évidemment le dernier jour après le tournoi, vous pourrez sabrer le champagne si vous le souhaitez !

La légende urbaine d’un joueur ayant mangé sa casquette aux cartes est-elle vraie ?Malheureusement oui …alors il n’a pas eu le temps d’avaler le morceau qu’il mâchait, car on lui a sauté dessus ! Mais cela vous laisse imaginer (même si c’est bien entendu un cas unique et totalement dingue) la tension qui peut exister aux cartes et pourquoi des joueurs craquent.

Très sincèrement je n’aurais jamais cru cette histoire si je n’en avais pas été témoin direct. À ma connaissance, le joueur (s’étant ensuite retiré du tournoi malgré toute l’attention possible tellement la peine de ce garçon était touchante) n’a jamais repris sa carrière sur un Tour pro.

L’ambiance

Envie de vous lâcher, de sortir les cornes de brume et tous vos chants appris à la Ryder Cup ?? Non … ambiance très zen, très calme, très golf. Vous suivrez tranquillement (accompagné d’un petit noyau de personnes, généralement la famille des joueurs), alors faites connaissances, travaillez votre anglais (là aussi ils sont majoritaires). Vous en apprendrez beaucoup sur le tournoi et les joueurs.

Zen, zen, on vous dit.

Au PGA Catalunya, j’avais discuté avec les parents d’un joueur anglais Jamie Rutherford, qui avait été sévèrement accidenté avant de pouvoir remarcher à temps pour les qualifications et finalement accéder à l’European Tour : un moment magnifique de les rencontrer et vibrer aux cotés de leur fils. L’an dernier, j’ai fait la connaissance – j’ai gardé contact – d’un couple de retraités français très sympathique, revenant du sud de l’Espagne en camping-car et qui avait profité des 6 jours de tournoi. Donc n’hésitez pas à faire connaissance.

Et dernier point : la présence de Patrice Barquez. The one and only ! 😉

Côté Pratique

Dès qu’on arrive, mode silence pour le téléphone et l’appareil photo. Je vous l’ai dit, il y a très peu de spectateurs. Comme le disait le très regretté Robin Williams, “on peut entendre le gazon pousser” alors évitez de vous faire remarquer dès le premier trou.

Contrairement aux autres tournois du Tour, il n’y a pas de parkings publics obligatoires avec navettes pour accéder au golf. Vous pouvez vous garer directement dans les 2 golfs, mais les places sont forcément très limitées.

Comme sur tous les tournois de golfs, munissez-vous des « indispensables » pour profiter de la journée et marcher quasiment 10 bornes :

  • une bonne paire de chaussures de golf confortables plutôt des spikeless sans crampon à picots ou des chaussures de marche.
  • une casquette, un sac avec de l’eau, 3 biscuits, de la crème solaire et anti-moustiques et si vous êtes allergiques ou asthmatiques : prenez vos médocs… et bien sûr un sharpie pour les autographes !
  • prenez votre télémètre, vous pouvez l’utiliser comme des jumelles et vous lirez les distances.
  • un siège pliable et léger : vous me remercierez !
  • évidemment une tenue de pluie si le temps se gâte, mais à priori on devrait avoir du beau temps.

Ne laissez rien dans votre voiture et mettez-la au parking gardé de l’hôtel, l’an dernier mon séjour s’est mal terminé…

Si vous avez un problème avec votre chambre, intervenez de suite auprès de l’hôtel. Ils sont en période morte et donc peu de personnel technique : j’ai connu un séjour dans le 5 étoiles de Grand Palas sans eau chaude … d’où le tarif vraiment pas cher !

Repérez les restaurants, ils ne sont pas nombreux et les activités sont limitées en cette période de l’année.

Il y a un camping juste à côté du golf, si vous venez en camping-car.

Sur notre site comme sur twitter (en particulier celui de la FFGolf), vous aurez toutes les infos pour profiter des parties pleinement. Vous voulez poster de belles photos voire faire un compte rendu sur les réseaux ? N’hésitez pas à nous taguez @leblog_lpbb pour qu’on relaie vos infos !

Bonne Q-School et bonne chance aux 16 Français !

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.