vendredi 3 juillet 2020

Découvrez le 1er episode du PODCAST #LPBB

L'émission golf par la Team a été lancée le jeudi 4 juin pour vous proposer un nouveau rendez-vous à écouter 2 fois par mois : débats, invités, regards sur le golf et bonne humeur !

Presidents Cup 2019 : les Internationaux frappent d’entrée !

Les Internationaux mènent 4 à 1

Le capitaine-joueur Tiger Woods s’était placé dans le 1er match de 4 Balles de la journée avec Justin Thomas, histoire de montrer l’exemple au reste de son équipe. Contrat rempli pour le Tigre joueur… Gifle pour le Tigre capitaine qui a ensuite assisté à la débâcle de ses co-équipiers lors des 4 autres matches. Menés 4 à 1, les USA vont devoir se remobiliser pour la session des foursomes de vendredi (voir horaires en France). Retour sur cette première journée avec quelques chiffres.

Premier point pour Woods et Thomas

2 birdies sur les 2 premiers trous pour Tiger, histoire de donner le ton ! 6 birdies en 15 trous pour le capitaine américain et seulement 2 pour Thomas, Woods a parfaitement assumé sa double casquette. Les Internationaux représentés par le Chilien Niemann et l’Australien Leishman ont été menés dès le 1er trou et n’ont jamais pu revenir. Défaite 4&3 et les USA marquent le 1er point au leaderboard de cette Presidents Cup 2019.

7 trous gagnés en 4 matches

Dans le premier 4 Balles, Woods/Thomas ont remporté 8 trous. Soit 1 de plus que le total des 4 autres paires américaines lors de leur match respectif !

Schauffele/Cantlay et Reed/Simpson sont battus 1 Up respectivement par Im/Hadwin et Pan/Matsuyama, Finau/DeChambeau ont perdu 2&1 face à Scott/An et Woodland/Johnson se sont inclinés 4&3 devant Oosthuizen/Ancer.

Plus de birdies pour les Américains !

Sur les 5 matches, les Internationaux totalisent 28 birdies et 1 eagle alors que les USA ont signé 30 birdies ! La différence s’est faite sur les erreurs où les USA ont commis 6 bogeys contre 2 seulement pour les Internationaux.

Jonhson/Woodland beaux perdants

Battus 4&3, la paire américaine a pourtant affiché un jeu solide en signant -3 sur 15 trous sans bogey sur la carte. La Paire Oosthuizen/Ancer a été cependant plus solide avec un score de -8 grâce à 8 birdies (dont 5 du 1 au 5) et 7 Pars.

Une première session rarement gagnée

C’est la 4e fois de l’histoire que les Internationaux virent en tête après la première journée. La fois précédente remonte à 2005 (Robert Trent Jones GC, USA) où la première journée proposait alors 6 matches (Foursomes). Les Internationaux ont mené 3.5 à 2.5. Même score  et même formule lors de l’édition de 2003 (Fancourt Links Course, Afrique du Sud).

En 1998, sur ce même Royal Melbourne GC, les Internationaux du capitaine australien Peter Thompson avaient obtenu leur plus grand écart avec une victoire 3.5 à 1.5, toujours en Foursomes. Pour l’anecdote, Woods, associé à Couples, avait gagné le seul match américain face à Els/Singh.

4 Balles favorables aux Internationaux

Depuis 1994, le “reste du monde” affiche un bilan globalement positif lors des sessions de 4 Balles. C’est la 10e fois qu’ils remportent une session dans ce format pour 7 nuls et 8 défaites.

La victoire la plus écrasante date de 2003 où les Internationaux ont infligé un 6-0 aux Américains. Lors de cette édition, les 2 équipes possédaient les 9 premiers du classement mondial (5 pour les USA et 4 pour leurs adversaires) !

Les Foursomes de la 2nde journée

(En heure française)

  • 1h02 : Adam Scott / Louis Oosthuizen vs Matt Kuchar / Dustin Johnson
  • 1h15 : Joaquin Niemann / Adam Hadwin vs Patrick Cantlay / Xander Schauffele
  • 1h28 : Abraham Ancer / Marc Leishman vs Patrick Reed / Webb Simpson
  • 1h41 : Hideki Matsuyama / Byeong Hun An vs Tiger Woods / Justin Thomas
  • 1h54 : Cameron Smith / Sungjae Im vs Rickie Fowler / Gary Woodland

 

Newsletter gratuite

Lisez nos publications quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Votre mail ne sera jamais communiqué à des tiers, partenaires ou non du blog.
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le PGA Tour tremble à nouveau

Après Nick Watney, un deuxième joueur du PGA Tour, Cameron Champ, a révélé avoir été testé positif au Coronavirus. Le calendrier prévisionnel du circuit américain est-il en danger ?

La 3e édition de la Beachcomber Golf Cup enfin déconfinée !

Après 12 semaines d’interruption due à la pandémie qui a contraint les golfs à fermer leurs portes, la Beachcomber Golf Cup repart pour une troisième édition dans une trentaine de clubs dans toute la France.

Parlez-vous clubmaking et clubfitting ? Le vocabulaire à connaître

Arnaud, nouveau contributeur LPBB, clubmaker et clubfitter indépendant vous propose un tour d'horizon du vocabulaire golfique lié à votre swing et à vos clubs. 

Café LPBB #6 : spécial rencontres avec les greenkeepers

Un 6e épisode en 2 parties qui donne un coup de projecteur bien mérité à 4 professionnels du terrain qui ont continué de travailler pendant tout le confinement pour vous proposer des formidables terrains de jeu partout en France à votre retour.

Arnaud Maurin, clubmaker et fitteur, rejoint LPBB

Arnaud est clubmaker et fitteur et rejoint LPBB pour partager ses connaissances et son savoir-faire avec tous les amateurs de matériel. Interview.