mercredi 27 mai 2020

Victor Perez, objectif Whistling Straits

Victor Perez en Ryder Cup ? On y croit fort, très fort après sa 2e place à Abu Dhabi.

En terminant deuxième du premier Rolex Series de la saison, à Abu Dhabi, Victor Perez a inscrit des points précieux dans la course à la Ryder Cup 2020.

C’est ce qui s’appelle finir avec style !

Comme l’a twitté l’intéressé lui-même, ce n’est pas toutes les semaines que l’on débute un tournoi par trois bogeys sur les trois premiers trous et qu’on le termine par une séquence birdie-eagle sur les 71e et 72e trous.

Que Victor Perez ait réussi ce tour de force dans l’un des plus grands tournois de l’année n’est pas une surprise. Depuis longtemps, on sait que le Pyrénéen a un swing solide et une tête bien faite. Déjà, lorsqu’il représentait la France dans les jeunes catégories, pendant sa carrière amateur et lors de ses classes sur le Challenge Tour, son mental placide était connu de tous. Même ses pairs louent sa force de caractère.

Perfectionniste, ambitieux mais serein, le golfeur Victor Perez s’est construit en grande partie aux Etats-Unis, lors de ses quatre années d’université au Nouveau-Mexique (2011-2015).

Son premier succès sur le Tour européen lors du Dunhill Links Championship en septembre 2019 l’a fait exploser à la face du monde. En Ecosse, là où il réside, il avait résisté à la pression pour remporter une épreuve de prestige, à Saint Andrews, excusez du peu.

Avec une deuxième place un peu plus tard au Turkish Airlines Open, le Tarbais de 27 ans s’était déjà placé dans les premières positions du classement qualificatif pour la Ryder Cup 2020. Mais il était encore trop tôt pour s’emballer. Cette fois, cette nouvelle seconde place obtenue dans un Rolex Series, grâce à un finish de feu, laisse sérieusement envisager la présence de Victor à Whistling Straits fin septembre 2020. Même s’il reste encore une bonne vingtaine de gros tournois qui seront capitaux dans le double “ranking” de qualification (les points du circuit européen et les points mondiaux). Dont quatre tournois majeurs.

Pourquoi cet optimisme ? D’abord, il y a la lecture des classements Ryder Cup. Victor est en très, très bonne position désormais.

Mais aussi parce que Victor coche toutes les cases pour devenir le quatrième joueur français de l’histoire à disputer la Ryder Cup.

D’abord, il joue bien le dimanche. Aux Emirats, il a claqué 63 (-9), son meilleur score sur le grand circuit, pour remonter 12 places au classement et finir à deux coups du “vieux” Lee Westwood (par ailleurs premier joueur de l’histoire à remporter un titre sur le Tour européen dans quatre décennies, chapeau bas !). Ensuite, il putte bien. Historiquement “talon d’Achille” des golfeurs français, ce secteur de jeu crucial sous pression est l’un des points forts de ce bel athlète de 1,98m, dont le papa fut rugbyman.

And last, but not least comme disent les Anglo Saxons qui commencent à s’intéresser de près à notre compatriote, Mister Perez est désormais 41e mondial. Ce qui l’autorise à entrer dans les champs des prochains gros tournois. En avril, il sera au Masters d’Augusta. On a hâte d’y être. Lui aussi.

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Guillaume
Guillaume
Guillaume est "tombé" dans le golf il y a déjà plus de 20 ans, en découvrant ce sport sur un pitch and putt en Anjou. Son premier souvenir de télévision lié au golf est la Ryder Cup 1995 à Rochester, avec une victoire de l'Europe, déjà... Depuis, il est un téléspectateur assidu des tournois pros. Son putting hésitant ne lui a pas permis de faire décoller (ou plutôt descendre) son index, mais cela ne l'empêche pas d'aimer parler de "la petite balle blanche"... Spécialités: PGA Tour, Ryder Cup & découverte de parcours

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Maurin, clubmaker et fitteur, rejoint LPBB

Arnaud est clubmaker et fitteur et rejoint LPBB pour partager ses connaissances et son savoir-faire avec tous les amateurs de matériel. Interview.

Essai d’analyse organisationnelle d’un sac de golf

Trop de nos clubs subissent les foudres de nos contrariétés. Or, il en va de notre office que de leur témoigner nos égards, pour forger autour de ce grip trop lustré une harmonie angélique. Dans sa diversité, au travers de ses us et coutumes, rencontrons-les, rencontrons-nous.

iGolf.one : votre analyse de swing à la demande !

Un article en 2 temps où Charles Auberger a d'abord interrogé Pierre Girard, fondateur de iGolf.one, pour présenter l'application, son fonctionnement et ses objectifs avant ensuite de tester l'application.

Ryder Cup 2020 : pourquoi même confinée, elle doit se jouer !

Parmi les rendez-vous de cette année, dans un calendrier totalement bouleversé, la Ryder Cup à Whistling Straits pourrait tout de même avoir lieu... sans supporters. Une décision qui aurait finalement des atouts intéressants.

Café LPBB #5 : spécial rencontres avec des directeurs de golf

Dans cet épisode n°5, après plus de 6 semaines de confinement et avec une sortie du tunnel qui semble se rapprocher, nous avons convié 4 directeurs de golf pour nous raconter comment ils gèrent cette crise et ce qu'ils imaginent du retour des golfeurs sur leur parcours.