jeudi 9 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Quelle journée ! McIlroy leader, Perez dernier.

On débrief - depuis le canapé - le 1er tour du WGC Mexico

Rory McIlroy a signé une carte de 65 pour s’installer – déjà – dans le fauteuil de leader. Sans surprise. A l’autre bout du classement, le tricolore Victor Perez ferme la marche, avec 16 coups de plus que le Nord-Irlandais. Déroutant ! La Team revient sur quelques faits de ce 1er tour à Mexico.


Leaderboard

1. McIlroy -6
2. Watson, Thomas -4
4. Connors, DeChambeau, Oosthuizen, Horschel -3

41. Hébert +2
62. Lorenzo-Vera +5
72. Perez +10


 

McIlroy tourne à plein régime (1 victoire et 4 top5 sur ses 5 dernières sorties). Seul leader à -6, ce WGC peut-il lui échapper ?

Gurvann : En général, la clé pour Rory, c’est la qualité de son putting et en particulier les putts aux environs des 3 mètres. Parmi les 7ers joueurs, avec 66% de GIR, il est second des GIR (derrière Bryson qui en a touché 72%) et 3è au SG putting. Ce 1er tour était donc une excellente journée pour Rory mais vu la qualité des joueurs qui sont derrière, il est encore un peu tôt pour lui garantir la victoire.

Marc : Franchement non, à mon humble avis en ce moment la seule personne qui peut battre Rory c’est McIlroy ! A moins d’un brainstorm puissance 10, je pense que Rory a enfin (re)pris conscience de son niveau de jeu. Vu sa prestation d’hier, je le vois gagner, oui !

Cyril : Meilleur pointage sur les normales 5 (-4) et SG putting de + 3,62 après cette première ronde, puis 4e de la saison PGA scoring sur les normales 3… Impressionnant !! Mais attention ! On a vu également beaucoup de joueurs favoris (entre autres) avec des scores au dessus du par. Par ailleurs, pas un seul joueur «bogey free», ce qui laisse à penser qu’il y aura d’autres fiches «over par» pendant les 3 tours qui restent, croyez moi. Fait que, rien n’est joué pour Rory sur ce parcours piégeux aux verts parmi le plus gros pourcentage de 3 putts de la saison. Un gros NON donc, Rory n’a pas encore gagné.

Guillaume : Il peut encore perdre largement, il n’a fait que 1/4 du chemin. Surtout on verra comment il se comporte à la bagarre dimanche. Je le trouve encore fragile sous pression.

En complément
A l’issue du 1er tour, les probabilités de victoires pour McIlroy sont passées à 40,6% (contre 26,5% avant le tournoi) devant Thomas à 13,9% et Matsuyama 4,8%.

Selon ce que tu as pu voir des uns et des autres, qui pour raisonnablement tenir tête à Rory ?

Gurvann : Comme je le disais juste avant, quand tu as collé à tes basques, Watson, Thomas, Oosthuizen, Horschel ou encore Dechambeau, tous sont crédibles pour gagner. Toutefois Watson est sauvé par son putting (21), s’il ne relève pas son niveau de jeu, on pourrait l’exclure (j’utilise un conditionnel, histoire de ne pas insulter l’avenir). Même les joueurs classés jusqu’à la 14e place pourraient revenir avec une très bonne journée.

Marc : Je dirais 2 joueurs seulement peuvent vraiment rivaliser avec Rory, Louis Oosthuizen et Justin Thomas. Louis a toujours été un très bon joueur de fer et hyper précis, ce qui est utile sur ces greens où il faut déposer sa balle dans la bonne zone. Et Justin Thomas parce qu’il finit toujours très fort et que 3 Top10 en 3 participations à Mexico.

Cyril : J’ai trouvé Thomas dans le coup alors que personnellement je le voyais dans le trou ces derniers temps (gros run depuis son retour de blessure et baisse de régime légitime). Conners aussi mais je ne suis pas vraiment étonné (SG tee to green 1st) son seul bogey de la journée, un 4 putts sur le 15 par5. Et que dire de Bubba ! J’aurais jamais imaginé que sur un tracé aussi serré il puisse s’en sortir sur les coups de départ avec ses trajectoires de balles ? respect.

Guillaume : Thomas en premier. Puis Reed, DeChambeau, Matsuyama, Fleetwood… Tout est possible. Oostuizhen aussi.

En complément
+5.20 SG putting pour Bubba Watson, sa meilleure stat dans ce secteur de jeu sur 1 tour depuis le TPC Boston en 2006 !

Quelle est, pour toi, la plus grosse surprise de ce 1er tour ?

Gurvann : A regarder le haut du leaderboard parmi les 13ers, deux noms dénotent selon moi : le canadien Corey Conners est 4e (il est 64e mondial) qui, malgré un 4 putts sur le 15 et un SG putting parmi les moins bons (49e), se retrouve en haut du leaderboard. Le deuxième nom qui dénote selon moi c’est le papy Lee Westwood. J’avoue, j’ai bien rigolé après sa victoire à Abu Dhabi où il évoquait la possibilité d’aller en Ryder Cup. Je n’aurais pas dû ! 🙂

Marc : Pour moi c’est sans aucun doute Bubba Watson ! Certes on connaît sa maîtrise et son génie du toucher. Mais il m’étonne toujours, maintenant il faut voir le rendu final !

Cyril : Sans aucun doute la contre perf de DJ (mon favori) et Bubba pour la belle grosse surprise

Guillaume : Evidemment le +5 de DJ. Il va se ressaisir mais il a 11 coups dans la vue…

Gros craquage de Victor Perez, dernier du tournoi (+10). Cela t’inspire quoi pour la suite de son tournoi ?

Gurvann : Le golf, c’est dur, extrêmement dur même ! Il aura fallu attendre son dernier trou pour faire son unique et seul birdie… pfff… Avec environ 40% de FIR et de GIR, ce n’est pas si mauvais pourtant mais couplé avec un SG putting à -2.5, ça devient trop lourd ! Si j’étais lui, j’oublie ce 1er tour avec comme défi de battre le parcours. Et pour limiter la casse au classement mondial, viser la 58è place, histoire de marquer quelques points mondiaux.

Marc : Arrrgh! Ce premier tour ! Pas facile pour une première grande expérience sur un WGC mais quand on voit il y a 4 ans à peine il évoluait sur l’Alps Tour, on peut dire qu’il engrange de l’expérience. Mais j’espère et je sais qu’il va rebondir au moins sur un des 3 tours qui lui reste, il le mérite. C’est un très grand champion, laissons lui du temps !

Cyril : Ne pas oublier que c’est un tournoi sans coupure. Plein de temps de jeu à venir pour Perez. La question est quelle va être se capacité de réaction après ce bouillon ? La bonne note. Son seul birdie de la journée sur le dernier trou. Plein d’espoir, le meilleur est à venir 😉

Guillaume : il souffre logiquement face à un parcours qui reclame experience strategie placement… Je le vois jouer une tres bonne carte. Samedi ou dimanche. Quand il aura pris la mesure du parcours et des effets de l’altitude.

>> Les tee-times du second tour sont disponibles ici et les horaires TV sur notre page dédiée.

On se retrouve samedi matin pour le Débrief Canapé du 2nd tour ! 😉

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
TeamLPBB
TeamLPBB
Une contribution de différents spécialistes de la Team LPBB pour vous offrir infos pertinentes et actualités récentes sur le monde de la petite balle blanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Rencontre avec Pierre Duperron, rédacteur au quotidien Midi Libre

La presse locale malgré ses difficultés continue à jouer un rôle majeur dans la couverture médiatique du Sport. Un média de proximité pouvant alors souvent rivaliser avec la presse nationale. Christophe a échangé avec Pierre Duperron qui couvre notamment le golf au Midi Libre.

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.