lundi 10 mai 2021

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Par Julien, contributeur externe

Julien poursuit son analyse réelle du fictif WGC Dell Match Play avec le résumé des 2nd et 3e tour. 😉

Round 2

Ce jeudi, la rosée matinale laissait encore paraître les quelques traces de pas sur les fairways humides que les premiers fans de Justin Thomas commençaient déjà à prendre position autour du green du 16.

Premier posté devant la buvette dédiée aux spectateurs, Tom, un supporter venu de l’Arizona voisin, se laissait aller aux pronostics: “Je ne sais pas qui joue contre qui aujourd’hui, ce que j’espère c’est pouvoir gueuler pendant le backswing de Fleetwood”. Les premières bières servies, le trou n°1 voyait les premières mises en jeu. Récit de la journée.

Im se débarrasse de Bubba, qui continue d’utiliser des balles non-réglementaires. Certains chroniqueurs ayant leurs entrées dans la rédaction LPBB laissent entendre par ailleurs que le prochain #CaféLPBB pourrait tourner autour de la question : “Peut-on laisser proliférer les balles de couleurs à l’heure où les joueurs sont autorisés à s’habiller comme Rickie Fowler?”.

Embed from Getty Images

Débat enflammé à la buvette: “Evidemment qu’il a le droit à ce cardigan, il a bien un polo en dessous ! La même, patron !

Mickelson est battu 4&3 par Kevin Na. Il n’en faut pas plus pour que M. Wie sorte la sulfateuse à l’antenne. “Comment peut-on être vainqueur de 3 Masters, un des 10 joueurs les plus titrés du PGA Tour et faire les mêmes sockets que Xanthopoulos dans son jardin ?”.

Elle dément par la suite être tombée amoureuse de @Passiondugolf et revient sur cet épisode pour la chaîne américaine. “Je n’ai pas très bien compris ce qu’il a voulu me dire, pour être tout à fait honnête, son anglais était assez approximatif. Je pensais qu’il me parlait de son amour pour la console de salon de Nintendo. Pour ne pas lui faire de peine je l’ai quand même suivi. Je remercie Paulina d’avoir pris la relève…”.

14h00 : Digeo.

Pris en grippe par les jardiniers du parcours texan, McIlroy se précipite dans le Pro Shop le plus proche y faire l’acquisition d’un putter. Presque imbattable ces dernières années sur les lieux du tournoi, Kisner ne peut rien faire face au n°1 mondial.
Rien à faire non plus pour notre frenchie qui s’incline face au tigre.

14h30 : Re-digeo.

JT arrive sur le 16 2up face à Van Rooyen. Ses supporters le savent, s’il prend le trou, il se facilite grandement la tâche en vue d’une qualification. Les deux mises en jeu sont moyennes. Régulation pour putt de 10m pour Thomas, bord de green et chip roulé à venir pour Van Rooyen. Le sud-africain, en pourparlers avec son cadet hésite entre un Pitching Wedge et un fer 7. La légère compression qui sépare sa balle du drapeau l’oriente vers un club plus ouvert.

Lorsqu’il se met à l’adresse, le silence se fait. La montée est en rythme, la face de club en position. Alors qu’il s’apprête à entamer sa descente, Tom, notre supporter est pris de hoquet. Perturbé, Van Rooyen gratte et fait deux putts en suivant. JT prend le match. A ses amis, Tom déclare “En vrai, j’voulais lui crier dessus, mais on l’a déjà fait au Honda Classic. Par contre, je savais pas qu’il avait coupé ses cheveux Fleetwood…”.
La rosée matinale avait définitivement laissé place au rosé du soir.

Round 3

Dans la nuit, le PGA Tour publie un communiqué dans lequel la vente de boissons devient encadrée. Disparition du houblon, arrivée de la Vittel fraise. Deux salles, deux ambiances. Il est toujours autorisé d’améliorer le lie de Tiger Woods, et d’empirer celui des européens.

Embed from Getty Images

Adam Scott se qualifie. Basique.

Méthodique comme toujours, Patrick Cantlay vient à bout d’un Tyrell Hatton, dont chacun est libre de prononcer le nom comme bon lui semble. Tarelatonne, pour ma part (ce qui est une vraie phrase, quand on y pense).

Les analystes donnent victoire de Mickelson sur Victor Perez, carrément. Bien que, à l’heure actuelle, il est probable que Brooks Koepka tape mieux dans la balle en gaucher que Lefty lui-même. AUJOURD’HUI, hein?! Victor rentre déçu dans les Hautes-Pyrénées, taper quelques balles aux Tumulus, à Tarbes dans les Pyrénées, le plus bel endroit du monde (…).

Fleetwood dispose facilement d’un Molinari toujours hors de forme. L’italien demande le divorce. De toute manière, probablement pas de Ryder Cup cette année. Et quand on voit les affiches qui se profileraient pour les tours à élimination directe c’est quand même un sacré crève-cœur…

Les affiches des huitièmes de finale

  • Rory McIlroy (1) vs. Louis Oosthuizen (19)
  • Patrick Cantlay (8) vs. Webb Simpson (9)
  • Justin Thomas (4) vs. Ian Poulter (58)
  • Xander Schauffele (12) vs. Hideki Matsuyama (22)
  • Jon Rahm (2) vs. Marc Leishman (15)
  • Patrick Reed (7) vs. Tommy Fleetwood (10)
  • Sungjae Im (23) vs. Collin Morikawa (44): une vraie belle partie de jeunes.
  • Adam Scott (6) vs. Tiger Woods (11): une vraie belle partie de vieux.

Rendez-vous lundi, pour le dénouement de ce non-tournoi.

Avatar
Julien
Béarnais reclu, installé dans un fond de vallée pyrénéenne, a longtemps simulé son swing avec un manche de balai brosse. Passe son temps à faire le policier dans son lycée et sur les fairways, traquant les chewing-gum collés sous les tables et les joueurs ne replaçant pas leurs divots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Canary Islands Championship

Les résultats et le général de la Ligue Unibet LPBB qui récompense le vainqueur de la semaine du Canary Islands Championship 2021.

Inesis 900, du faire-savoir au savoir fer !

Envie d'en savoir plus sur la série combo des fers Inesis 900, les clubs dédiés aux joueurs experts ?

Avoir ou ne pas avoir d’objectifs au golf ?

Fixer un objectif n’a rien de naturel ni d’évident pour chacun et chacune d’entre nous mais il semble toujours important de savoir pour quelles raisons nous faisons les choses.

Rory McIlroy : comment rallumer la flamme ?

A 32 ans alors qu'il retombe 15e mondial, Rory McIlroy dit qu'il a besoin d'une étincelle pour retrouver ce qu'il pense avoir perdu.