mardi 24 novembre 2020

Mirim Lee “chipe” le ANA Inspiration 2020

Mirim Lee, vainqueur du ANA Inspiration 2020 - © Golf Australia

Tout s’est joué sur le 18. Lors du 72e et dernier trou régulier du tournoi, la Coréenne Mirim Lee a réalisé un eagle pour signer sa carte en tant que leader au club-house. Brooke Henderson a profité d’un drop gratuit pour faire un birdie synonyme de playoff. Nelly Korda n’a pu faire le birdie qui lui aurait offert la victoire et devait partir aussi en playoff. Un trou supplémentaire plus tard, sur le 18, Mirim Lee s’adjuge le tournoi et son premier succès en Grand Chelem.


Classement Final

1. Mirim Lee (KOR) -15
2. Nelly Korda (USA) -15
2. Brooke Henderson (CAN) -15
4. Lexi Thompson (USA) -13
5. Stacy lewis (USA) -12

30. Perrine Delacour (FRA) -3

44. Céline Boutier (FRA) +1

Leaderboard complet


 

Chassé-croisé sur 12 trous…

C’est au jeu du chat et de la souris qu’ont joué Nelly Korda et Brooke Henderson sur une bonne partie de ce dernier tour. Tantôt le birdie de l’une répondait au birdie de l’autre, tantôt un Par répliquait à un bogey. L’Américaine n’a toutefois jamais lâché la tête du tournoi, partageant le leadership avec la Canadienne sur 7 des 11 premiers trous.

On semblait se diriger vers un match play pour le titre entre ces deux-là alors qu’elles sortaient du green du 11 à -15 avec 3 coups d’avance sur leurs premières poursuivantes, Lexi Thompson et Mirim Lee. Un trou plus tard, le scénario devait être réécrit.

Lee faisait parler son putter pour son 3e birdie du jour sur le Par4 du 12. Ce qui n’aurait pu être qu’un pas vers la 3e place s’est transformé quelques minutes plus tard en une place de challenger pour le titre après le double bogey de Henderson sur le trou 13.

La Canadienne qui venait pourtant de passer seule en tête pour la première fois de la journée après un bogey de Korda sur le 12 s’accrochait les clubs dans le rough dense du Dinah Shore Course. Son second coup depuis le rough de droite est venu s’enfouir dans le rough juste devant le bunker de droite qui protège le green. Un chip trop gourmand pour tenter de se poser dans les 4 m qui séparent le bunker du drapeau et la balle finit dans le bac. Le premier putt pour bogey frôlait le trou. Double. Henderson retombait à -13.

Korda enfonçait le clou sur le Par3 qui suivait avec un coup de fer à hauteur de drapeau tandis que son adversaire manquait, elle, le green. L’Américaine à -15 prenait 2 longueurs d’avance avec 4 trous à jouer… On a beau être fille de champion (Petr Korda son père, ex joueur de tennis, a remporté notamment l’Open d’Australie), à 22 ans, la perspective de remporter à son tour un Majeur ne peut laisser indifférente.

Jamais 2 chips sans 3

Tantôt un putting un soupçon un peu plus fébrile (trou 16), tantôt un peu trop nerveux (trou 17), Korda voit son avance repasser à un coup après le birdie de Henderson au 16.
Au départ du 18, Korda manquait franchement la piste qui l’empêcherait d’attaquer le green en 2, ce n’est pas le cas pour la Canadienne.

Mais le revirement de situation allait se dérouler sur le green du 18 dans la partie qui les précède. Mirim Lee a attaqué le green en 2, en profitant sciemment du mur bleu aux cloueras du sponsor titre dressé derrière le green : “Notre stratégie est de toucher le milieu du green, laisser la balle filer et toucher le truc bleu derrière et obtenir un drop gratuit“, déclarait Matt Glczis, le caddie de Mirim Lee. Stratégie magnifiquement payante car le chip de la Coréenne est de haute précision et roule jusqu’au trou : eagle ! Après le trou 6 puis le 16, Mirim Lee rentre son chip pour la troisième fois de la journée. Ce n’est plus de la chance mais de l’art. Lee devenait co-leader à -15.

Le 18, juge de paix

Les soeurs Henderson (Brittany, caddie, est l’ainée de Brooke) emboitait la même stratégie que Lee. Cette fois la balle disparaissait sous le tribune bleue dressée comme chaque année pour les spectateurs… absents. De longues minutes pour chercher la balle de la Canadienne qui s’ajoutèrent à celles de l’Australienne Katherine Kirk en mauvaise posture pour tenter de jouer sa balle sans tomber dans l’eau du Poppie’s Pond, privilège de la vainqueur uniquement.

Au total il va se passer près de 30 minutes entre les derniers coups sur le 17 et ceux sur le 18. Une attente qui n’a certainement pas aidé Nelly Korda. Elle avait un putt de plus de 6m pour birdie et remporter le tournoi. Henderson bénéficiait finalement de son free drop, son chip resté un poil court lui assurait le birdie et un total de -15. L’Américaine devait se contenter de 2 putts pour le Par, terminant également à -15. Playoffs à 3.

Henderson, Lee et Korda repartaient au départ du 18. Chacune des 3 prétendantes a eu un putt de moins de 3m pour birdie, seule Lee, 94e mondiale en début de semaine, convertissait le sien. La Coréenne succède à sa compatriote Jin Young Ko en remportant son 4e succès sur le LPGA et le premier Majeur de sa carrière. Malgré un thermomètre au-dessus des 40°C, Mirim Lee ne s’offrait pourtant qu’un saut timide dans le bassin en célébration de sa performance.

 

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le Top des Actus de la semaine 47

La fin de saison approche mais encore de nombreux tournois sur les différents circuits.

Pastille Bonus #10 : RSM Classic 2020

La pastille bonus n°10 de Caribou en amont du RSM Classic, avant-dernier tournoi du 1er segment.

Dustin Johnson sur le toit du golf

Le n°1 mondial Dutin Johnson a survolé le Masters 2020 et obtient à 36 ans la consécration de son immense talent.

Newsletter #LPBB

Abonnement Gratuit.
Désinscription à tout moment.

Dustin Johnson remporte le Masters 2020

En battant de nombreux records, Dustin Johnson s'adjuge le second majeur de sa carrière et sa première veste verte. Débrief !

Dustin Johnson écarte la concurrence

Avec 4 coups d'avance, Dustin Johnson s'apprête à revêtir sa première veste verte. Qui peut l'en empêcher ? La Gang débriefe le Moving Day.