mercredi 27 janvier 2021

US Open 2020 : le bulletin du 1er tour

Rory Sabbatini - 1er tour - US Open 2020

A l’occasion de cet US Open 2020, et eb cette période de rentrée des classes, la rédaction #LPBB vous propose de tenir à jour le carnet de note du tournoi. Avec mauvaise foi et mauvais esprit mais toujours avec beaucoup d’amour. Les notes sont données à l’écossaise, on parle de golf ici hein !

US Open
(144 élèves)

ElèveNoteAppréciation
THOMAS JustinA+Un pantalon blanc toujours irréprochable malgré une ceinture verte hors de propos, des greens touchés à la pelle et un record du parcours. Justin Thomamaroneck
ZALATORIS WillAun 70 (Par) qui le place T22, le #1 du Korn Ferry Tour a fait forte impression. Avec son nom de sandwich grec, Will a même pris le temps de saupoudrer l'assiette d'huile d'olive bio. Salade, tomates, hole in one...
SABBATINI RoryAOn attendait un Rory nord-irlandais, on en a eu un Slovaque. C'est un niveau de jeu similaire, mais un polo bien plus ignoble
FINAU TonyB-Le natif d'Utah est dans le coup, et a fortiori parce que des coups, on lui donne. Pénalisé initialement d'un point sur le 17 pour "causing the ball to move", la commission sportive a finalement opté pour l'annulation de sa sanction, laissant Tony dans le Par. Ce sont toujours les mêmes qui sont victimes du système.
REED PatrickD-En parlant de victime, Patrick a réalisé une très belle première journée. Un énorme 66 (-4), un ace sur le 7, une révérence à Matsuyama et Spieth en suivant. Le calice jusqu'à la lie.
SPIETH JordanD+
(puis A, puis C-)
Deux fairways touchés, une bale coincée dans un arbre, des ficelles pour birdie... Elève agréable mais irrégulier. Encouragements.
WINGED FOOT GCF"T'as voulu voir l'enfer, on a vu q'ses faubourgs". On ne voulait pas forcément avoir l'impression que les joueurs passent pour des (Jacques) Brèles mais après les vidéos ayant tourné sur les rezosociaux, le passif des US Open et leur tendance à laisser des brins d'herbe longs comme des tagliatelles, on s'attendait à pire. Ressaisissez-vous ! Avertissement.

Appréciation globale :
Promis on va vous parler de Tiger plus tard.

 

Avatar
Julien
Béarnais reclu, installé dans un fond de vallée pyrénéenne, a longtemps simulé son swing avec un manche de balai brosse. Passe son temps à faire le policier dans son lycée et sur les fairways, traquant les chewing-gum collés sous les tables et les joueurs ne replaçant pas leurs divots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Pastille Bonus #16 : Segment 2 – Farmers Insurance Open 2021

Les favoris de Cyril pour le Farmers Insurance Open à Torrey Pines.

Jessica Korda remporte le Tournament of Champions

Dans la foulée d'un Moving Day impressionnant, Jessica Korda vient coiffer sur le fil Danielle Kang, leader depuis le 1er jour.

Tyrrell Hatton, classe mondiale

4e Rolex Series pour Tyrrell Hatton qui remporte le Abu Dhabi HSBC Championship en ouverture de la saison.

Si Woo Kim s’offre The American Express

Troisième titre sur le PGA Tour pour le Coréen, seul joueur à prendre le dessus sur un Cantlay en feu.