dimanche 28 février 2021

Abu Dhabi 2021 : faux départ interdit

L’année – et la saison – 2021 démarre aux Emirats Arabes Unis ce jeudi 21 janvier sur le parcours du Abu Dhabi Golf Club. Le plateau propose du lourd avec 3 joueurs du Top10 mondial et les meilleurs de la saison dernière de la Race to Dubaï. Ce sont également 11 tricolores qui seront au départ et pour certains d’entre eux, cette semaine est déjà importante.

Il est loin le temps des 8 Rolex Series dans une saison… En fait pas vraiment, c’était en 2018, année de la dernière édition de la Ryder Cup. Ils étaient alors au nombre de 5 entre Mai et Juillet, et l’Open de France en faisait partie. Une saison et demie plus tard, il n’y en a plus que 4 dans toute la saison en incluant la finale à Dubaï en novembre (18-21). Abu Dhabi cette semaine, le Scottish Open en juillet (8-11) et le BMW PGA Championship en septembre (9-12) sont des tournois qui valent de “l’or”.



Avec des dotations à 8 Millions de $, toute performance réalisée lors de l’un de ces tournois fait la différence. Une sacré différence ! Jugez plutôt :

Comparaison résultats entre tournoi Rolex et autres (merci Gurvann !)

Résultats dans un Rolex SeriesEquivalent dans un tournoi à 2750 pointsEquivalent dans un tournoi à 2750 points
Victoire3 victoires (ou par exemple 5x 2e place seul)4 victoires (ou par exemple 11x 3e place seul)
2e place seul2 victoires (ou au moins 5x3e place seule4x 2e place seul
3e place seul1 victoire (ou quasi 2x 2e place seul)4x 3e place seul
3e ex-aequo≈ 1 victoire
5e seul≈ 1 victoire

 

Remporter une victoire à Abu Dhabi revient donc à gagner autant de points que si vous gagnez le Tenerife Open, le Made in Denmark et l’Omega Masters. Ou encore une 3e place seule dimanche cette semaine est l’équivalent d’une victoire au Kenya Open et au Porsche Open.

Il n’est donc guère besoin de pousser plus en amont la démonstration des bénéfices d’un bon résultat à Abu Dhabi pour tous ceux qui y participent. Avec son seul succès l’an dernier dans ce tournoi, Lee Westwood a marqué le double de points qu’il a acquis dans les 10 premiers tournois qu’il a joués après la reprise de la saison à l’été dernier. Le 11e était la finale de la Race.

Victor Perez connait bien les enjeux. En 2020, le tricolore a été présent dans les tournois qui comptent en gagnant 80% de son total de points de la saison sur 3 tournois : Abu Dhabi (T2), BMW PGA Championship (2e) et DP World Tour (7e). Des résultats qui le placent aujourd’hui en 4e position du classement par points européens pour l’équipe de Ryder Cup.

Autant de performances qui lui ont aussi permis d’asseoir son classement dans le Top50 mondial et l’assurance de participer aux autres tournois à forte valeur ajoutée comme les Majeurs ou les WGC. Cette plus-value n’est toutefois pas (encore) accessible aux autres Français, ceux qu’une bonne année 2021 pourrait emmener plus haut, vers des rêves un peu plus fous. On pense à Romain Langasque, Mike Lorenzo-Vera ou encore Antoine Rozner…

Même Alex Levy et Victor Dubuisson qui étaient les espoirs tricolores d’intégrer l’équipe européenne au Golf National pourraient se permettre à nouveau d’y croire avec un super résultat. La distribution des points et les coefficients multiplicateurs mis en place favoriseront plus que jamais les résultats de cette semaine et des suivantes.

La saison commence à Abu Dhabi ce jeudi, et pour tous, un bon départ est le minimum imposé pour se placer rapidement dans les bons couloirs. Allez les bleus !

 

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Koepka prend le contrôle du WGC Workday

A -11, l'Américain est seul leader du tournoi après 36 trous mais le groupe de poursuivants est dense.

Simpson et Fitzpatrick en tête du WGC Workday

Les faits essentiels de la 1re journée du WGC Workday avec Fitzpatrick et Simpson en leaders. Victor Perez 13e ex-aequo.

En route pour la saison 2021 des Françaises !

A l'instar des garçons tricolores, on fait le point sur la saison 2021 des Françaises sur les circuits européens et américains.

Pastille Bonus #20 : Segment 2 – WGC Worday 2021

Retour des points bonus shot links et une sélection ardue avec notamment 8 jours du top10 mondial !