Simpson et Fitzpatrick en tête du WGC Workday

Victor Perez T13

WGC Workday - Matthew Fitzpatrick
BRADENTON, FLORIDA - FEBRUARY 25: Matt Fitzpatrick of England plays a shot on the sixth tee during the first round of World Golf Championships-Workday Championship at The Concession on February 25, 2021 in Bradenton, Florida. (Photo by Sam Greenwood/Getty Images)

Le parcours du Concession Golf Club reçoit pour la première fois une épreuve du PGA Tour, et qui plus est de l’European Tour. Auteur d’une carte sans bogey, Fitzpatrick (66) poursuit sa bonne forme du moment en rejoignant, en tête du WGC Workday, l’Américain Webb Simpson (66).


Classement 1er Tour

1. Webb Simpson -6
1. Matthew Fitzpatrick -6

3. Brooks Koepka -5
3. Billy Horschel -5
3. Sergio Garcia -5
3. Kevin Kisner -5

Leaderboard complet


Peu importe la manière

Deux cartes de 66, deux façons. Fitzpatrick joue -3 sur les quatre Par3 sans un seul birdie sur les trous les plus longs du parcours. Simpson réalise, lui, 3 birdies sur les quatre Par5 sans un seul sur les Par3.

Le Concession GC, dessiné par Jack Nicklaus, était annoncé favorable aux gros frappeurs avec ses fairways très larges. Mais les attaques de greens sont sans doute la clé : “tu dois vraiment réfléchir sur tes approches. C’est tellement compliqué pour certaines d’entre elles. Selon où sont les drapeaux, placés dans de petites zones étroites et il faut s’assurer d’attraper les bonnes pentes pour se rapprocher ou d’être sur la partie plate du green“, déclarait l’Anglais à l’issue de cette première journée.

La majorité des joueurs a découvert le parcours en début de semaine et le travail en amont a porté ses fruits pour Webb Simpson : “[mardi et mercredi]Nous avons pris un peu plus de temps que d’habitude et observé plus longuement les greens et autour des greens.”

Seul le résultat compte

Si pour les plus gros frappeurs, de nombreux bunkers se sont retrouvés en jeu, certains les ont mieux négociés que d’autres. Koepka (67/-5), Garcia (67/-5), Finau (68/-4), Rahm (68/-4) ont pris un bon départ. Pour d’autres, il a fallu du temps pour trouver ses marques, à l’image de Victor Hovland (71/-1) à la faveur de 3 birdies sur les 3 derniers trous, ou Justin Thomas (73/+1) qui a terminé avec 3 birdies sur ses 4 derniers trous.

Et puis, il y a ceux qui se retrouvent là où on les attendait pas. Tout au fond du classement ! DJ, DeChambeau et dans une certaine mesure Bubba Watson ont rendu des cartes de 77 (+5) avec 2 doubles pour le n°1 mondial et 1 triple pour les deux autres.

Entre les deux, aux côtés de McIlroy, on retrouve un Victor Perez solide (69/-3) dont la carte est entachée d’un double bogey après une sortie de bunker qui a traversé le green du 8, son avant-dernier trou, pour trouver l’eau. Le tricolore était pourtant dans une bonne journée avec 4 birdies sur les 16 premiers trous. Il s’est toutefois immédiatement remis en selle en concluant sa journée avec un 5e birdie sur le 9.(vidéo ci-dessous)

Des airs de lundi

Dans ce WGC Workday, premier du nom, quelques faits notables.

Le trou en un passé tout près pour Adam Scott (72/E).

Max Homa (73/+1), vainqueur le week-end dernier au Genesis Invitational, signe un triple bogey sur le 9 en conclusion de sa 1re journée.

Matthew Wolff a rendu une carte de 83 (+11) avec un quadruple, un triple et deux doubles… et un putt à pleurer. L’Américain a abandonné plus tard dans la soirée sans raison particulière invoquée.

LB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.