Lexi Thompson leader, les Françaises dans le Top20

CARLSBAD, CA - MARCH 25: Lexi Thompson looks on during the Round One of the KIA Classic at the Aviara Golf Club on March 25, 2021 in Carlsbad, California. (Photo by Donald Miralle/Getty Images)

C’est à la faveur d’une carte parfaite sans un seul bogey que Lexi Thompson a pris les devants du 76e US Open. Avec un coup d’avance sur Yuka Saso, l’Américaine pourrait enfin remporter son second Majeur 7 ans après le Kraft Nabisco Championship.


Classement 3e Tour

1. Lexi Thompson (USA) -7
2. Yuka Saso (PHI) -6
3. Megha Ganne – Am – (USA) -3
3. Jeongeun Lee6 (CDS) -3

5. Shanshan Feng (CHN) -2

Leaderboard complet


Parce que Lexi le mérite

Aussi irréaliste que ça puisse paraître, à 26 ans, Lexi Thompson joue son 15e US Open ! Elle n’avait que 12 ans pour sa première participation… Passée professionnelle en 2010 (15 ans), elle signe un Top10 quelques semaines plus tard lors de son 4e US Open. Hier, samedi, Lexi Thompson (-7) a signé la première carte sans bogey de la semaine : 5 birdies et 13 Pars qui permettent à l’Américaine de mener pour la première fois de sa carrière dans un US Open.

Son premier majeur, l’ex Kraft Nabisco Championship, surviendra en 2014. Sur le parcours de Rancho Mirage qui semble construit pour son jeu, Lexi n’aura “raté” qu’une édition sur les années suivantes avec une 20e place en 2018… Car pour les autres années, c’est au pire 7e (2015) et au mieux 2e (2017). Depuis, c’est le vide en Majeurs si on ne considère que les victoires car elle totalise 13 Top10 tous majeurs confondus sur les 32 qu’elle a joués après son 1er succès.

Comme pour toutes les joueuses, l’approche du Lake Course est à l’humilité et la patience : «J’ai bien tapé toute la journée, j’ai fait quelques bons putts. C’est une question de patience sur ce parcours de golf parce qu’il va y avoir de mauvais coups et que vous allez manquer des fairways, donc vous n’avez qu’à accepter le bogey au pire et passer au trou suivant. » Sur ses 5 fairways manqués dans le 3e tour, Lexi Thompson a signé 3 Pars et 2 birdies. Sur les 9 qu’elle a manqués lors des deux premiers tours, elle avait scoré +4.

La belle journée tricolore

Du Top10 après 36 trous, Thompson est la seule a avoir rendu une carte sous le Par. La leader de la veille, Yuka Saso (-6) a bataillé toute la journée pour rester à flots. Elle signe  une carte de 71 avec 4 bogeys et 4 birdies pour rester au contact de l’Américaine. Ces deux joueuses seront accompagnées dans la dernière partie du dimanche par l’amateur Megha Ganne (-3) qui maintient un superbe niveau de jeu depuis jeudi, même si elle rend sa première carte (72) au-dessus du Par.

Parmi les autres prétendantes, ce Moving Day ne s’est pas déroulé dans le bon sens. Feng joue 72, Lee6 et Park signent 73, Kang et Jutanugarn 74. En fait les remontées notables sont à mettre au crédit des joueuses parties plus tôt dans la journée dont les deux Françaises.

Avec une carte de 69 pour Céline Herbin (+3) et 70 pour Céline Boutier (+3), nos deux représentantes remontent dans le Top20 provisoire (T16). Herbin a enquillé 5 birdies du 7 au 17 alors qu’elle n’en avait que 4 à son actif sur les 36 premiers trous. Malgré moins de fairways en régulation (7) que les tours précédents, la Normande a réussi à toucher plus de greens (12).

Pour Boutier, le putting a été meilleur avec 29 putts lors du Moving Day contre 32 et 33 jeudi et vendredi. Les deux tricolores seront d’ailleurs associées dans le dernier tour (9h35 locales) avec la n°1 mondiale Jin Young Ko.

Les deux autres ascensions remarquables au leaderboard sont celles d’Angel Yin (+1) et de Brooke Henderson (+2). L’Américaine a réalisé la seconde meilleure carte du jour (67) pour passer de la 47e place à la 9e ex-aequo et la Canadienne grimpe T12 après son 69.

Les USA n’ont plus gagné en Majeurs depuis Angela Stanford à Evian en 2018. Lexi Thompson a les cartes en main dans un dernier tour qui sera une première pour ses deux partenaires. La pression est inévitablement sur les épaules de la Floridienne. Lexi qui déclare avoir travaillé énormément sur son mental pour ne plus penser que sa personnalité dépend de ses résultats : « me concentrer sur les belles choses de ma vie et être plus heureuse de ce que j’ai et ce que je vis mais c’est beaucoup de travail » répondait-elle au sujet du travail réalisé sur son mental. Une victoire dans cet US Open 2021 lui montrerait que cette attitude est la bonne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.