Yuka Saso remporte l’US Women’s Open 2021

Yuka Saso a remporté le playoff pour s’adjuger son tout premier titre sur le circuit mondial. Elle devient la première Philipinne à remporter un majeur dans l’histoire du golf. Toutefois, au regard du scénario de ce 4e tour, c’est bien l’Américaine Lexi Thompson qui a perdu le tournoi sur 72 trous.


Classement Final

1. Yuka Saso (PHI) -4
2. Nasa Hataoka (JAP) -4
3. Lexi Thompson (USA) -3
4. Megan Khang (USA) -2
4. Shanshan Feng (CHN) -2
6. Angel Yin (USA) E

Leaderboard complet


Dès le premier trou, Lexi Thompson a fait parler sa puissance en touchant le green de ce Par5 en deux avec un putt de moins de 3m pour eagle. Dans la foulée, elle a esquissé sa faiblesse qu’on lui connait depuis plusieurs années : le putting. Sur le plan comptable, elle ressortait toutefois avec un birdie quand ses partenaires du jour faisaient au mieux le Par pour Saso et même un double pour Ganne.

Appliquée, concentrée, l’Américaine ne commettait qu’un seul bogey sur l’aller pour 2 birdies et virait à mi-parcours en -8. Peut-être rattrapée par l’enjeu d’un dernier tour en dernière partie d’un Majeur, sa compatriote amateur Megha Ganne finissait par flancher cette semaine passant l’aller 5 coups au-dessus du Par. Yuka Saso avec deux doubles et un seul birdie était aussi distancée et pointait à 5 coups de Thompson.

«Je n’ai vraiment pas la sensation d’avoir tapé de mauvais coups. C’est juste ce que peut vous faire un tel parcours”, déclarait Lexi Thompson après son naufrage sur le retour (1 double et 3 bogeys, aucun birdie). On se rappellera au moins ce chip manqué à cause d’une gratte quelques mètres avant le green du 11 puis sur le même trou un putt pour bogey de moins de 2m qui passe à côté. Le double bogey qui en résulte a touché l’Américaine bien plus que ses sourires ne le laissaient croire.

Pour les poursuivantes, la porte venait de s’entrouvrir. C’est Nasa Hataoka qui réussit la première à mettre le pied dedans. Après 11 trous, la Japonaise était à 7 coups de Lexi Thompson. Cinq trous plus tard, à la faveur de 3 birdies, elle n’accusait plus qu’un coup de retard alors que Thompson ressortait avec un bogey du 14.

On s’était dit que l’enchainement des deux Par5 sur les trous 16 et 17 allait profiter à la puissante Américaine mais c’est la Philippine Yuka Saso qui y signait deux birdies. Thompson après un nouveau bogey au 17 retombait à -4 et abordait le difficile Par4 du 18 à égalité avec Saso et Hataoka. Cette dernière était rentrée au club-house avec une carte de 68, l’une des 4 cartes sous les 70 du jour.

Deux heures plus tôt, on avait vu une image d’une Française. Céline Herbin, depuis le bunker de green du 18, réussissait une splendide sortie qui terminait dans le trou. Un second birdie consécutif pour terminer son premier US Open sur de belles notes et à +3 total synonyme de Top15 (T14).

Une sortie qu’aurait aimé rentrer Lexi Thompson lorsqu’elle s’est retrouvée à son tour dans ce bunker après son approche. Hélas pour l’Américaine, cette sortie finira loin derrière et elle ne pourra sauver le Par (75). Contrairement à Yuka Saso qui rendait une carte de 73 suffisante pour partir en playoff face à Hataoka.

C’est dans un format en 2 trous cumulés (trous 9 et 18) que les deux asiatiques ont tenté de se départager. Chacune y signait le Par à chaque fois et elles repartirent sur le trou 9 pour une confrontation en mort subite.

Alors que Hataoka avait réussi par deux fois à faire birdie sur ce trou au cours des 4 tours (dont le dimanche), c’est Saso qui y réussissait le birdie pour la première fois de la semaine dans une joie plus que contenue : « Je ne veux juste pas être égoïste. Chacune ici est une grande joueuse. Si c’est leur moment, c’est leur moment, si c’est le mien, c’est le mien. Je souhaite juste remercier tout le monde », exprimait-elle en sortant du green.

En commençant par McIlroy dont elle avoue s’être inspiré pour travailler son swing avec succès car celui-ci est aussi pur que celui du Nord-Irlandais.

Yuka Saso devient la première joueuse de son pays à remporter un Majeur. C’est aussi la plus jeune vainqueur d’un US Open avec Inbee Park lors de son premier succès en 2008 (exactement 13 jours avant leurs 20 ans !).

On lui souhaite la même réussite que la Coréenne pour les prochaines années.

Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.